lundi 15 novembre 2010

Lac des Corbeaux (88) : vienne l'automne *** fall now

l'automneLa Bresse, le 31.10.10 à 15H20
Revenons où nous étions : au bord du lac des Corbeaux...
Ce lac d’origine glaciaire aux eaux profondes et froides devrait son nom aux sapins qui l’ombragent.
Il était gelé sous la neige lorsque, menée par Patrick, je l’ai découvert la première fois. Depuis je n’y suis jamais retournée sans lui. Ce fut souvent, en toutes saisons, parfois seuls, parfois avec des amis ou en famille...
Le lac des Corbeaux, à la surface changeante au gré des cieux et des arbres, est l'écrin précieux de mes souvenirs...



Les bois rougissent
qui jettent sous nos pas
les tapis de leur chevelure
essoufflée de couleurs.
Les jours finissent
qui nous doraient les bras
de nuées brûlantes et pures,
écrasées de chaleur.

Vienne l'automne
au souffle humide et frais,
entre les pluies et la rosée
aux arômes profonds.
Le soleil donne
l'or de ses derniers traits
aux lourdes ramées irisées
de carmin et de blond...


Bifane

17 commentaires:

  1. Le lac des souvenirs et d'un éternel présent, celui de la beauté et de tendresse manifeste de ton billet. Ces deux là se souviendront pareil ou un peu autrement de ce chemin bordé de couleurs et de reflets à vous ravir le coeur !
    Bonne semaine, Cergie !

    RépondreSupprimer
  2. "A la faveur de l'automne
    Revient cette douce mélancolie,
    Un, deux, trois, quatre
    Un peu comme on fredonne
    De vieilles mélodies,
    A la faveur de l'automne
    Tu redonnes
    A ma mélancolie
    Ses couleurs de super scopitone" Tete

    (le retour de la famille de miss cergie, pour faire de la figuration sur ses photos ;o) )

    une belle composition

    RépondreSupprimer
  3. "et de la tendresse" oups !

    RépondreSupprimer
  4. C'est beau, ces reflets dans l'eau, ces couleurs, ça donne envie de s'y évader.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, Cergie.
    Et maintenant le banc se sent bien seul...
    Merci beaucoup.
    Pour tout...
    Le carré blanc ? Mystère...Il est ineffaçable...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. La photo ne s'ouvre pas chez moi, et lorsque je clique pour la voir en grand, elle l'est trop!

    RépondreSupprimer
  7. La photo a enfin daigné s'ouvrir pour montrer la suite de la promenade. Le virage.
    C'est une bien belle promenade.

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Cergie!
    Tu passes des Week end coquins dans des "Auberge de Charme" Ah! Ah! Ah!
    Bonne aprém... A +

    RépondreSupprimer
  9. Je reviens, si si nous sentons bien l'odeur des sapins, beaucoup de champs agricole ont été planté d'épicéas c'est ce qui (hélas) remplace les cultures vivrières?
    Nous avions loué un gite deuxième image, pas trop de chance beaucoup plu, ce qui à donné de belles images juste après la pluie...
    A + :))

    RépondreSupprimer
  10. Ah! ah! ah!
    Des vacances hippique, heu!!! je voulais dire épique... lol

    RépondreSupprimer
  11. j'adorrrre!!!cette ambiance pastel et si sereine, et en plus tu retrouves là de bons souvenirs.
    Merci de prendre des nouvelles de mon poignet: on m'avait diagnostiqué une entorse mais une radio faite ici a montré une fracture du bas du radius en voie de consolidation, donc je garde l'attelle encore au moins 3 semaines. Mon docteur , à ce sujet m'a rappelé que je devrais me plaindre davantage!
    Je suis droitière, mais je ne pensais pas me servir autant de la main gauche.

    RépondreSupprimer
  12. On est vraiment gates avec ces deux oeuvres d'art... la photo a elle seule raconte une histoire que le poeme vient chanter; couleurs, chaleur,fraicheur et purete...

    RépondreSupprimer
  13. Tu nous fais un roman photo ? J'attends la suite avec impatience.

    RépondreSupprimer
  14. Quelle sublime photo, Cergie !
    Beau le poème de Bifane.
    Je suis en train de me batre avec mon ordi et mes deux appareils photos, je n'arrive pas à les télécharger, ça m'énerve !

    RépondreSupprimer
  15. It looks like a wonderful autumn walk with lots of reflections int eh water, a little magic.

    RépondreSupprimer
  16. le lac aux corbeaux offre de belles ballades

    RépondreSupprimer
  17. On pourrait s'attendre à voir la fée Viviane si tu ne nous offrais déjà des hôtes de pasage...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives