vendredi 13 juillet 2018

La Cité dans le Ciel - the City in the Sky

Galerie des Machines de l’Île, Nantes (Loire Atlantique), le 19.06.2018 à 17H25

Pour me rendre sur le site des Machines de l’île, j'ai pris le tram jusqu'à l'arrêt Chantier Naval ; puis j'ai traversé le pont Anne de Bretagne d'un train qui n'avait rien de sénateur...

Mère Nature est un formidable ingénieur que l'Homme rêve d'égaler. Le Grand Éléphant est mondialement connu. Jusqu'en Suisse chez Miss Dédé mais aussi jusqu'en Nouvelle Zélande, d'où San Nakji est venu en 2010 avec femme et enfant pour le voir, rayonnant en transports en commun depuis chez nous à Cergy.

L'Arbre aux Hérons est l'actuel énorme projet mené par l'Atelier de la Compagnie des Machines. Son ouverture au public est prévue pour 2021 dans la carrière Chantenay. La Galerie des Machines est évolutive suivant l'avancement des recherches et expérimentations. Des machinistes manipulent les créatures (araignée, chenille arpenteuse, colibri, volatiles...) et invitent des visiteurs à participer.

Des trois photos que j'ai prises du héron endormi, j'ai préféré la première. Pour la fuyante rythmée du mur de façade, pour la perspective et les volumes. Les deux personnes sur la photo sont Jacques Soignon, directeur des espaces verts de Nantes en chemise blanche et un journaliste du jardin en veste noire...

9 commentaires:

  1. J'aime beaucoup cet endroit et j'ai hate de voir ce nouveau chantier terminé ..
    Ta photo du Heron est vraiment très belle
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Original!
    Une idée de petit voyage, pas si lointain pour nous, qui revient doucent sur le tapis-pas le tapis volant-mais qui tarde à se concrétiser.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Lucie.
    Ma visite des lieux remonte à plusieurs années, ils ont beaucoup évolué en technique depuis...
    Bises, Bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
  4. Au repos, les pattes dans les deux corbeilles, le héron semble pataud, mais sa mise en marche doit être impressionnante, fantastique.
    A -t-il une démarche saccadée comme la créature du Dr. Frankenstein ?
    S'envolera -t-il comme le ptérodactyle dans Les aventures d'Adèle Blanc -Sec ?

    J'ai mis un lien pour "scènes de genre"

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Lucie. Il va bien falloir un jour que je vienne rendre visite à Gaston le héron. ;-) Même si je déplore sa coupe de cheveux. :-))
    Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lucie, sur le pont Anne de Bretagne , tu a fais là une bien jolie découverte qui valait bien une jolie photo dont tu as le secret ! Bel été !!

    RépondreSupprimer
  7. Un plaisir de redécouvrir Nantes alors que je l'avais presque totalement oubliée. Très belle oeuvre d'art

    RépondreSupprimer
  8. Tant les Machines de l'Île que le Grand Éléphant ou L'Arbre aux Hérons, voilà de quoi ravir les amateurs de Steampunk tendance Jules Verne... dont je fais partie !

    Les deux nacelles aux pieds du héron endormi (les hérons sont fatigués :-)) ressemblent à des seins aux tétons dressés, un détail qui ne me semble pas fortuit tant il cadre bien avec l'allure sexy des dames en costume steampunk ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, je ne l'ai pas vu celui là, il ne devait pas être fait quand j'y suis allée; l'arbre aux hérons doit être bien avancé; quand même ils sont un peu fous ces deux français ! es-tu montée sur l'éléphant ? je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel