mercredi 30 janvier 2019

La Coulée blanche - the white Slide

Prise au bout de mon impasse, le 20.12.2010 à 12h23, peu après CELLE-CI de 12h10

En cherchant dans mes archives une photo qui n'existe apparemment que dans ma mémoire (ses copines et voisines de temps et de lieu étant bien là mais pas elle). J'ai retrouvé celle-ci. Patrick, à qui je l'ai montrée, m'a dit : "ce sera pareil mercredi. Quinze centimètres de neige sont prévus". En fermant les volets hier soir à la nuit tombée, j'ai vu que le jardin était déjà tout blanc. Mais de la tempête Gabriel annoncée pour la nuit à la radio, je n'ai rien entendu. Elle ne m'a pas empêché de dormir et à présent elle se déplace vers l'est avec ses "neigeuses cohortes" (Arto Paasilinna, "Les dix femmes de l'industriel Rauno Rämekorpi").

Quant au paysage ce matin... Malgré le blanc qui crisse sous les pas, malgré le bleu du ciel, il est bien moins joli que celui qui s'est figé en 2010. Plus de neige dans les houppiers. La température avoisine le zéro degré Celsius. Cependant, les enfants sont déjà dans la plaine. N'oublions pas qu'on est mercredi.

19 commentaires:

  1. Alors vive les souvenirs et les taches rouges dans la neige sans oublier les rires d'enfants!

    RépondreSupprimer
  2. Il fallait être bien emmitouflés et chaussés pour marcher dans cette neige en 2010! Petite question technique: fais-tu du traitement en post production de tes images car je trouve que la neige manque un peu de blancheur sur ta photo, même si je la trouve très belle.
    Tu comprends, la montagnarde que je suis aime la neige blanche. ;-)
    Quant à la tempête Gabriel, elle n'est pas arrivée jusque chez moi. Seulement quelques flocons mais toujours ce froid mordant. Il faut faire attention sur les routes. Bises alpines ma belle et bonne suite de semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Le petit bout'chou de ta photo est déjà tout grand à présent. Il neige aussi en Alsace. Pas de tempête non plus pour le moment et tant mieux.
    La neige est toujours fascinante à regarder tomber, à contempler...Petit miracle hivernal dont on ne se lasse pas, sauf sur les routes quand elle perturbe la circulation.
    La coulée verte toute blanche, de quoi faire un petit poème :-)
    Bises en flocons !!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Lucie.
    Nous pas de neige..
    Un peu de vent, rien de terrible chez nous, c'est mieux que certaine tempêtes passées!
    Bises, A +

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, peu de neige chez moi, et je n'ai pas été dérangée par le vent !! je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  6. Jolie photo.
    Je n'ai toujours pas lu ce roman...

    RépondreSupprimer
  7. Très peu de neige chez nous.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Lucie. Je l'ai dans mon jardin ce matin la coulée blanche et ça me rase car c'est problème pour moi pour aller promener les chiens car si les rues de mon village sont bien déneigées dans le centre, ce n'est pas le cas des hameaux autour et des lieux où j'ai coutume de les emmener. Cela dit, c'est beau une photo de neige.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Cergie
    C'est beau quand même cette neige ..
    Chez nous pas de neige du tout
    Bonne journée à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Neige annoncée ici mardi et mercredi, résultat, rien ! Pas un flocon.
    Fais gris dehors, fait moche et en plus fait froid.
    Et puis tout le reste ....
    Vivement le printemps !

    RépondreSupprimer
  11. quelle superbe photo ici même temps quasi** bises et beau week-end CERGIE

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Lucie, la neige a une vertu apaisante et ce manteau blanc tant redouté par les métrologues mais adoré des enfants et des gérants de stations de ski est ici sublime.malgré le froid,les enfants sont déjà dans la plaine et comme on est mercredi..c'est la joie !

    RépondreSupprimer
  13. Je crois avoir résolu le problème de communication que j'avais vis à vis de toi.
    La preuve... ça marche... il me semble ?
    Grosse bise à Little Jo en attendant le prochain commentaire de ma part.

    RépondreSupprimer
  14. C’est une jolie photo. Ici à Nashville il y a eu un soupçon de neige la semaine dernière vite fondue. Aujourd’hui on est de retour à 21 C avec un beau soleil, mais dans le nord des E-U il a fait un froid glacial. Samedi 2 février aurait-été l’anniversaire de mon chéri alors j’ai passé un week-end triste surtout que je ne connais personne ici à Nashville et ma fille et sa petite famille n’était pas là. Pour me réconforter je visite le blog des mes amis, ce que je n’ai pas pu faire depuis bien longtemps, et cela aide. J’aimerais bien faire un petit voyage en France vers l’automne prochain mais ce n’est pas facile. Mon père n’avait qu’une sœur qui était partie en Egypte et décédée maintenant et ma mère était fille unique. Moi sans frère ni sœur je n’ai pas de famille qui me reste et je n’aime pas me sentir touriste en France. Donc, je ne suis pas sûre de me plans. Le rangement de la maison en Géorgie va tout doucement et cela prendra encore pas mal de temps, mais cela m’occupe. Merci d’être venue sur mon blog quand je ne pouvais pas visiter celui de mes amis.

    RépondreSupprimer
  15. belle photo! La neige ne s'est pas encore montrée cet hiver par chez moi!

    RépondreSupprimer
  16. je savoure cette photo avec sérénité car il se dégage beaucoup de joie et de sérénité de ce cliché. Belle soirée Lucie.

    RépondreSupprimer
  17. Sans vouloir jouer les Cassandre, j'ai bien peur que la neige se fasse de plus en plus rare.
    Heureusement qu'il nous reste les photos !
    Celle que tu nous montres là c'est le rêve de tous les jeunes enfants qui s'amusent tant à descendre en luge et remonter inlassablement la même pentes.
    Les sports d'hiver à domicile, en somme, et pour pas cher :-)

    RépondreSupprimer
  18. Contrairement à Miss Yves j'ai lu "Les dix femmes de l'industriel Rauno Rämekorpi".
    Mais c'était il y a longtemps et, en dehors du titre, j'ai pratiquement tout oublié de l'histoire.
    Aussi, je viens de me lever de mon fauteuil pour aller extraire ce roman d'Arto Paasilinna du rayon de ma bibliothèque, où il se trouvait mêlé aux quatorze autres titres de cet auteur dont mon mari et moi raffolons.
    Je n'ai pas retrouvé les "neigeuses cohortes" que tu mentionnes.
    Mais en feuilletant un peu mon exemplaire en Folio, j'ai trouvé en haut de la page 210 ce qui suit :
    "Sous le givre et la neige, les cabanons et les vergers des jardins ouvriers offraient un spectacle féérique".
    Tout comme celui de ta photo !

    À propos de lecture, je suis actuellement plongée dans Grand Tibet et vaste Chine qui retrace les voyages d'Alexandra David-Neel dans ces deux pays.
    Tu l'as sans doute déjà lu, sinon je pense que ça devrait te plaire et je te le recommande.
    Cette femme avait un sacré caractère et une vitalité incroyable, pour se lancer dans de telles aventures.
    On ne s'ennuie pas un seul instant à la suivre dans ses multiples périples regorgeant de péripéties !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel