samedi 24 février 2007

Conflans Ste Honorine : le port fluvial ***river harbour

le 16.02.07 à 11 heures (11 AM)
"Nature étincelante...
Et, je brûle... "

Inspiré de : Polar (le brasier)

Et si pour une nuit on se laissait bercer au fil de la Seine ?
A peaceful morning on the river Seine

18 commentaires:

  1. j'ai cru qu'il y avait le feux dans la plaine

    RépondreSupprimer
  2. Tu évoques Conflans Ste Honorine, immédiatement, je pense à Michel Rocard.
    Excellent week-end

    RépondreSupprimer
  3. Superbe cette ligne derrière les arbres, on dirait presque, en effet, qu'un incendie brûle au loin. Je vais suivre votre conseil, me laisser bercer. Bon WE à vous cergie. Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. La photo est très belle avec son coucher de soleil.
    Si tu n'as jamais fait un tour en péniche sur la Seine ou ailleurs je te le conseille. Je l'ai fait au départ d'Angers il y a très longtemps. Juste un WE avec des collègues, et c'était très agréable.

    RépondreSupprimer
  5. Nature étincelante...
    Et, je brûle...

    RépondreSupprimer
  6. Quelle belle lumière, mais je suis troublée par l'heure annoncée : 11 pm ce serait 23h, déraisonnable en cette saison - et si c'était 11h du matin, la lumière ne colle pas non plus.

    En tout cas, pour moi Conflans Ste Honorine évoque les péniches bien sûr... nous y avions traîné nos guêtres à l'époque où nous cherchions à en acheter une (finalement nous en avons acheté une à Gand, en Belgique).

    Si tu as l'occasion de faire qqs photos de péniches, et de bords de Seine en général, ça me ferait très plaisir.

    Celle-ci est très belle avec la lumière orangée qui souligne les arbres.

    RépondreSupprimer
  7. Ça me rappelle la peche avec mon grand père...

    Merci Cergie!

    RépondreSupprimer
  8. Intéressant ; à mon avis, il va pleuvoir, ou il vient de pleuvoir; en tout cas, je ne serai pas le seul à me faire tremper...
    Tu sais quoi ? avec ma manie du cadrage serré, j'aurais gardé juste la ligne d'arbres avec leur fond bicolore. Tant pis pour la seine, ou alors, juste une petite languette dans le bas de la photo.

    RépondreSupprimer
  9. Can you travel up the Seine in a barge or some kind of boat for a holiday? How far could you go I wonder? I like rivers, a lot. :)

    RépondreSupprimer
  10. You are giving me the wanderlust looking at this picture. :)

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    A l'horizon la lumière est belle, elle accentue le contraste...
    Très belle prise.
    J'aime beaucoup
    Excellente semaine.
    Bises
    Lynn

    RépondreSupprimer
  12. On peut dire en lisant tous vos commentaires que cette photo rassemble les quatre éléments que sont la terre, l’air, le feu et l’eau. Et chacun de vous en a relevé un différent.

    patrick
    , le premier tu as noté le feu et tu y a adjoint la terre

    fabrice, la terre : conflans (et son édile).

    delphinium, vous avez privilégié le feu

    hpy, le feu (mais c’était dans la matinée une lumière très curieuse à cause des nuages) et l’eau (nous avons eu la chance de faire un WE sur la Mayenne avec les enfants. Pierre ne savait pas nager. C’était très apaisant, je remettrais bien ça)

    imparfait, le feu. Mais cela ne m’étonne pas. Depuis le début de l’année tu es incandescent. (Merci d’avoir pensé à adapter cette chanson appropriée à cette photo)

    nathalie, tu as privilégié le feu et surtout l’eau. C’est drôle que tu aies aimé conflans. Un de mes enfants y est né. C’est une ville très agréable. Très parisienne et très province à la fois. J’ai déjà posté sur des péniches Je les aime beaucoup. La vie de marinier me fait rêver.

    vertige, quelle merveilleuse vie tu as eue et as encore. Aller à la pêche avec ton grand père dans des lieux idylliques dont j’ai vu quelques photos Le rêve !
    tatiana, you’re welcome

    maxime, alors là, toi tu es un cas. Je dirais que tu privilégies l’eau mais pas celle du fleuve, l’eau de pluie. On aurait pu cadrer comme tu le suggères Ce serait alors une toute autre photo Un autre équilibre, un autre message Regarde la d’un œil différent. Recule toi de l’écran. Met ton regard en arrière. Vois la comme un tout. Pense aux proportions du graphisme du ticket de métro Deux bandes égales unies séparées par un galon au milieu. Le bateau dans le coin est juste là pour l’anecdote.

    san nakji, I’ll answer soon I’ll do a post for you. Do you remember the second post you commented?

    Hi ! tim ! I’ll give your spring lust !

    lynn, merci d’être passée si tôt ce matin. Je suis contente que tu aies aimé la lumière contrastée de cette photo

    RépondreSupprimer
  13. superbe photo, voila un sujet qui à un jour pres, nous rapproche.

    RépondreSupprimer
  14. What a beautiful photograph. Thank you for your visit to my blog.

    RépondreSupprimer
  15. Olivier -> c'est l'eau qui nous rapproche (j'ai parlé des quatre éléments)

    Hi ! Ruth ! Thank you for passing by

    RépondreSupprimer
  16. Et moi qui remonte le temps,je ne vois que le feu!
    Mais après la voiture calcinée quoi de plus normal! ;)
    J'y vois aussi une parenté avec ma photo "interlude" mais chez moi c'était la route qui déroulait le temps ;) nos arbres dénudés sur un ciel incendié sont frères...

    RépondreSupprimer
  17. Et nous soeurs de blog !
    ("Remonter le temps" me rappelle quand je découvrais des mois de messages d'un coup dans ton curieux jardin)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel