lundi 2 août 2010

Meyronne (46) : la brume *** mist

eglise_MeyronneEglise et plaque commémorative, le 13 juillet 2010 à ...

Des portes fermées sur la pierre
aux murmures éteints,
elle prend toujours la lumière
dans ses vitraux anciens,
et marque l'heure et la mémoire,
du dimanche matin
aux années perdues dans l'Histoire
de nos guerriers défunts.
Une église et son cimetière,
celui qui se souvient
revient y confier sa prière
au souvenir des siens...

-Bifane-


La Dordogne s'y entend en voile de deuil...

The Dordogne River knows a lot about atmosphere of the grave...

20 commentaires:

  1. les hommes et les femmes avaient abandonnés leur village, le brouillard tombait sur ce petit village et avec lui les fantomes du passés....Vengeance, Vengeance et tout d'un coup, la cafetiere fit bip bip bip et le cafe etait chaud, alors je vais aller prendre mon petit dejeuner (mais sans l'ami ricoré, mais avec des croissants)...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Olivier est en forme aujourd'hui ! Moi je suis à la bourre avec mon muesli au yaourt grec (marque Total, trop bon, rien à voir avec le pétrole). Revenons à nos moutons, la brume fait courir l'imagination, j'imagine pour ma part une procession lente...

    RépondreSupprimer
  3. Ta brume matinale inspire le poètes!
    Je n'avais jamais entendu l'appellation (contrôlée ou pas!) voile de deuil pour la brume...
    Tu as beaucoup voyagé cette année.
    J'aime bien la brume matinal mais point trop n'en faut!
    ;o)) A +

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien ta traduction.

    Je connais bien Mayronne - j'ai mangé au restaurant La Terrasse une fois, et l'ambiance était plutôt romantique. Ceci dit, le gothique est 'romantique' aussi!

    RépondreSupprimer
  5. mais ma brave dame, Meyronne c'est de mon Pays (a une dizaine de kilomètres de Martel, tu passes par le magnifique village de Creysse entre les deux) et pas loin tu as St-Sozy (très beau village). Tout cela send mon enfance.....

    RépondreSupprimer
  6. tient miss cergie, parceque c'est toi voila le site internet pour faire les cadres rapidement sans ce prendre la tete Framer. Vraiment tres bon

    RépondreSupprimer
  7. tu commences par une omelette aux cepes avec un coulis de truffe, apres un petit confit de canard, ensuite bon rocamadourd, tout cela avec un Chateau de Haut-Serre (le must des cahors) et tu finis par un petit canard a l'eau de vie de vieille prune.....et apres LA SIESTE...

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Cergie.
    Pour un 13 juillet, c'est un treize juillet : n'entend-t-on pas ces rires et ces clairons ? Ne voit-on pas les lampions qui brillent comme brûlent des cierges ?
    Vive la révolution.
    Oublions les têtes coupées...
    L'église s'en est occupée...
    Merci beaucoup, Cergie, pour cette folle gaieté...
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. A 11h40 il me semble. A moins que l'horloge ne soit arrêtée!

    RépondreSupprimer
  10. Ou peut-être juste avant 8h! Ma vue n'est pas ce qu'elle a été (???,)

    RépondreSupprimer
  11. Tua s vu? Je n'ai pas choisi!

    RépondreSupprimer
  12. Olivier, cieldequimper, Daniel, Adam, Olivier, Olivier, Olivier,, Herbert, Hpy, Hpy, Hpy : bcp de route pendant ces quelques jours mais aussi des haltes en chemin.
    Brume à couper au couteau sur les falaises de la Dordogne face auxquelles nous avons passé une nuit... torride (?) fenêtre ouverte ds une chambre de l'hôtel 'les Terrasses' que l'on entrevoit sur la droite de la photo.
    Petit déjeuner ouvrant à 8H30 aussi sommes nous sortis, j'ai été interpellée par la plaque commémorative. Je ne sais pas si l'horloge sonne encore, sans doute pas pour cause de tranquilité des clients de l'hôtel. Eglise en réfection à l'intérieur, toujours sinon à vocation cultuelle.
    Et c'était le matin, la journée a été chaude et bien entendu le ciel dégagé ensuite.

    RépondreSupprimer
  13. Tu devrais savoir!
    La raison d'état a des raisons que la raison n'a pas!

    RépondreSupprimer
  14. Bien delicate cette brume du matin, les messages sont partout et on peut toujours s'y associer en pensee.
    Ce matin nous avons lu une plaque sur les heros de la grande guerre, ils ont ete 15 a donner leur vie pour un village qui comptait 250 habitants...

    RépondreSupprimer
  15. A photo good for meditation

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Lucie! Mais, avant huit heures du matin, tu ne voulais pas avoir de la brume? ;)

    Après un post insolite, Blogtrotter 2 a un petit peu de Catalogne à la Sardaigne… ;). Amuse-toi et aie une admirable semaine!!

    RépondreSupprimer
  17. Des portes fermées sur la pierre
    aux murmures éteints,
    elle prend toujours la lumière
    dans ses vitraux anciens,
    et marque l'heure et la mémoire,
    du dimanche matin
    aux années perdues dans l'Histoire
    de nos guerriers défunts.
    Une église et son cimetière,
    celui qui se souvient
    revient y confier sa prière
    au souvenir des siens...

    RépondreSupprimer
  18. Olivier me donne f&in ce matin entre ses croissants et son memu Dordogneux ! J'ai juste mangé un tit suisse et j'ai ma bouteille d'eau avec moi.
    Magnifique photo miss Cergie comme dit Olivier. Les habitants de ce village ont payé un lourd tribu pendant la première la WW1. En ce qui concernen un bébé palmier, je te passe un mail.
    Je me marre, le mot vérificateur " calva". Hic !

    RépondreSupprimer
  19. Toute en beauté, en douceur... la lumière et les couleurs sont fabuleux !
    Un plein de sérénité.

    RépondreSupprimer
  20. Superbe page en image et en mots ! Je rêve d'attraper la brume sur mes photos mais il faut sortir de bonne heure et là je ne suis pas très douée. Les verts s'accordent à merveille avec ces tons beiges et gris voilés de douceur !
    Je vais faire un tour chez Bifane !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel