mercredi 25 mai 2011

Ferme du Mont des Récollets (59) : l'imposte - the fanlight

Dans le bas de la chambre sur Cour, le 17.05.11 à 15H07

Au commencement était une petite ferme avec un peu de terre. Puis au gré de la fortune deux ailes ont poussé formant un grand "L"*, de nouvelles terres ont été acquises. Puis la ferme est tombée en ruine. Puis elle a été réhabilitée. Sur les terres a été créé un beau jardin et dans les anciennes écuries un estaminet. Les équipements tels les abreuvoirs de pierre et cette porte à imposte ont été conservés. Il y a toujours beaucoup à faire. Il n’est pas encore temps de se reposer...

* "La ferme flamande est toujours en forme de "L" : l'Hofstède".
(source : Ferme du Mont des Récollets)


18 commentaires:

  1. Bonjour, Cergie.
    La gauche ou la droite...
    Tout est si charmant et ciselé que ce sera partout.
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Herbert, et moi qui ne fus pas affutée sur ce message, j'ai publié le suivant, pardonne moi, de m'être égarée... L'erreur est réparée mais tu l'auras vu (et commenté) en avant-première...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. C'est très joli et ça semble bien convivial.
    Merci, Cergie de nous montrer cet établissement qui suscite les envies!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Cergie.
    En avant-première...
    Forcément, avec le festival de Cannes...
    L'imposte ?
    Mais c'est un écran de télévision...
    Affaire à suivre. Affaire champêtre...
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup la forme et les couleurs de cette jolie porte entourée d'une belle verdure sur mur de briques rouges.

    RépondreSupprimer
  6. Ah les torchons qui sont en train de sécher sur la porte... C'est pratique en fait !

    RépondreSupprimer
  7. Période bleue!
    Ce genre de porte était courant dans les formes du nord Cotentin.(Et même de toute la Normandie, me semble-t-il )

    RépondreSupprimer
  8. J'avais effectivement , inconsciemment,associé le rouge à ton ascendance orientale , et au fait que les photos de l'époque où j'ai découvert ton blog avaient une dominante rouge

    RépondreSupprimer
  9. Ou diable est passé mon com de ce matin, sans doute chez quelqu’un d'autre qui n'aura rien compris. i,i,i,i, lol
    Je disais donc: Que font ils dans le frigo?
    Heureusement car depuis je m’aperçois que ce n'est point un frigo, c'est un lave vaisselle!!!
    bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  10. Comme j'aimerais avoir une porte à imposte! L'écrire me fait déjà du bien et retenir le terme que je ne connaissais pas et donc que je n'employais pas. Comme toi pour certaines phrases que tu entends, je vais recopier ce terme tout de suite.
    Joliment dits ces détails sur cette ferme et une magnifique photo de par ses informations et ses couleurs.

    RépondreSupprimer
  11. Où? C'est bien du lieu et non de l'alternative dont je parle...

    RépondreSupprimer
  12. J'aime bien la phrase: "au commencement était une petite ferme avec un peu de terre". A la fin il y aura toujours un peu de terre même si la ferme n'existe plus.

    Je n'ai pas beaucoup de temps pour toi aujourd'hui, la journée a été difficile.
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Une porte bien utile pour surveiller la basse-cour tout en évitant que les poules envahissent la cuisine.

    RépondreSupprimer
  14. dans les fermes bretonnes on trouvait aussi ces portes, elles permettaient d'avoir une ouverture de plus qui ne permettait pas aux poules de rentrer impunément dans la cuisine.Celle-ci est très joliment rénovée et comme Chipie j'aime la simplicité des torchos mis à sècher.

    RépondreSupprimer
  15. l'avantage dans ce blog c'est qu'on sort intelligent ( certains diraient moins cons)
    merci pour la poret

    RépondreSupprimer
  16. Elle est magnifique cette petite ferme.
    Quel bonheur encore cet endroit*
    La photo est surprenante mais si belle aussi
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  17. A place of possibilities!

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel