lundi 17 avril 2017

Les deux Cloches - Two Bells

Prises dans le cloître de l'abbaye de Royaumont (Asnières-sur-Oise, Val d'Oise), le 20.08.0214 à 19H08 et 19H06

Au Pays-Bas, "sonner les cloches à quelqu'un" se dit "laisser le tonnerre s'abattre sur quelqu'un" (source ICI)...



En cette fin d'après-midi de fin d'été 2014, quelques gouttes de pluie tombaient sur les parapluies ouverts lorsque nous sommes entrés dans le parc de l'abbaye de Royaumont. Nous nous sommes hâtés pour nous mettre à l'abri dans le réfectoire des moines en passant par le cloître puis les cuisines des moines : nous venions assister à un "concert... inscrit dans le cadre de la journée La redécouverte de la musique du Moyen Âge" : Polyphonies parisiennes XIIIe et Office de Saint Louis (lire ICI, voir et écouter )...
L'entrée des interprètes s'est faite en file, par le parc et les cuisines. Elle a été rythmée par les lointains coups du tonnerre.
Ce n'est qu'à la fin du concert, le temps s'étant éclairci, que j'ai remarqué et photographié dans le cloître les deux cloches (lire l'affichette ci-dessous)...



14 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Se faire sonner les cloches ne fait pas plaisir...lol
    Une bien belle cloche de tu nous montre là !
    Ici les tout petits sont devenu tout grand et dispersé de part et d'autre...
    Pas d’œuf dans notre jardin, les cloches savent tout ! lol
    Bises, belle semaine, A + 🐤 🐣 🐥

    RépondreSupprimer

  2. Opportuns ce genre de souvenirs iconographiques.
    Des belles images de circonstance en cette semaine sainte.

    RépondreSupprimer
  3. A lire l'affichette, on constate qu'il ne faut pas être cloche pour en tirer des sons adéquats et harmonieux,
    Je t'enverrai un lien vers un lieu , près de chez moi, expert en la matière.
    J'aime la brillance sonore de ta deuxième photo.

    RépondreSupprimer
  4. Ton billet a provoqué une bouffée de souvenirs. Quand j'avais 5 ou 6 ans notre paroisse s'est dotée de nouvelles cloches (le clocher abattu pendant la guerre). Elles ont été accueillies de façon festive et ont d'abord fait le tour du village avant de rejoindre le clocher définitivement.
    J'aime beaucoup les détails de ta deuxième image !
    Comme Miss, "Joyeuses Pâques", Lucie !!

    RépondreSupprimer
  5. Les cloches, au sens premier du mot, m'ont toujours fascinée. De la plus petite et de la plus discrète à la plus grande et la plus bruyante. Fascinée également par les carillons japonais répondant au Feng Shui. Une amie en a rapporté dernièrement du Japon: fascinant! Quelle discrétion dans leur sonorité. Nous nous contentons d'une cloche réalisée à Scottsdale, AZ dans l'atelier de Soleri.
    Je me demande si la pluie en change le son, sûrement.

    RépondreSupprimer
  6. Elles sont belles! Ont-elles apporté des oeufs pour Pâques??

    RépondreSupprimer
  7. Quand j'entends sonner des cloches dans nos villes et villages, cela génère toujours chez moi des bouffées d'émotion. Et quand je suis dans mon clocher et que j'actionne le carillon, j'ai l'impression d'atteindre une autre dimension. Alors ton billet du jour me fait plaisir. Tout d'abord la photo avec cet arrière-plan flou, j'aime beaucoup. Et j'ai l'impression de sillonner les allées du cloître en te lisant et d'écouter la musique du Moyen-Age.
    Quant à Berlioz, je suis une fan inconditionnelle de sa symphonique fantastique. Je l'avais écoutée jouer par la Scala de Milan il y a bien longtemps en compagnie de mon père. Un très bon souvenir à deux. Je t'envoie mes bises et belle suite de semaine. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  8. BELLES PAQUES EN RETARD LOL ET JOLIES

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Cergie
    j'adore les cloches ..et celles ci sont vraiment superbes
    Nous avons pu les entendre lors de notre périple , beaucoup de petits villages les font sonner pour donner l'heure ..j'adore !!
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Encore et toujours de belles photos, Lucie, celles des petits frères aussi.
    Je n'ai plus de souvenirs des cloches de l'Eglise Saint Joseph de Paris, pourtant à une période ma vie où j'allais à la messe tous les Dimanches.
    Ici le clocher du bourg est plutôt silencieux vu qu'il se passe rien à l'Eglise ou presque.
    Alors que je n'ai pas vécu cette période de notre histoire, j'ai soudain dans la tête les cloches de Notre Dame à la libération de Paris.
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. J'ai oublie, le son de la cloche à vache que faisait tinter mon Pépé pour la courses aux cocos de Pâques. Surtout ceux à la liqueur.

    RépondreSupprimer
  12. Après les deux frères, les deux cloches! Allez, je plaisante un brin....Mais ces cloches là valent le détour! C'est beau une cloche en gros plan! C'est parfois ma réflexion le matin au lever, quand il m'arrive de me raser!

    RépondreSupprimer
  13. le cidre est bio et toujours excellent clic ici

    je ne bois pas de Gros plant depuis quelques années par contre pour le Muscadet :
    domaine lanoé (vielli en fût de chataigner)

    plus cher liebeau

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel