lundi 2 octobre 2006

Cergy Village: le clocher *** the bell-tower

Les cloches de l’église du village sonnent les épousailles pour bien des filles de Cergy.
In the village, the bell-tower is often sounding the nuptials for the girls of Cergy.

21 commentaires:

  1. I love the tower thru the window, very nice!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Cergie,

    C'est magique:ta prise de vue laisse l'impression qu'on doit lever la tête.Tu nous places un peu dans l'univers réel.
    J'apprécie beaucoup tes photos.

    Excellente journée
    Ps: désolée pour cette longue absence: je suis encore assommée par mon rhume

    RépondreSupprimer
  3. je suis vraiment épaté par cette ballade sur ton blog. merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  4. Beautiful bell tower. Great picture!

    RépondreSupprimer
  5. beautiful angle! who rings the bells? is it only for wedding? what about other occasions?

    RépondreSupprimer
  6. Ah! il y aurait tant à dire sur les cloches des églises (pas forcément celles qui sont à l'exterieur d'ailleurs...)

    Le bleu du ciel fait rêver...

    RépondreSupprimer
  7. Cergie,
    j'ai un nouveau copain...peut-etre qu'un jour il va me trouver un fiancé, il s'appelle bob...il faut absolument que tu le connaisses
    tu ne dis rien pour le fiancé, c'est un secret entre filles...mais je me disais que deux souriceaux dans ta belle église...je rêve et je suis émue...
    bisous bisous ma belle
    Mousie, je mets l'adresse de BOb ici.il est tellement "cute..."

    RépondreSupprimer
  8. Grácias por tú visita.

    salut. Joan

    RépondreSupprimer
  9. que lindoo tu blog.
    saludos!

    RépondreSupprimer
  10. il est très très doué ton oeil... on voit l'architecte derrière de la magie ;)

    RépondreSupprimer
  11. Lovely pics again friend.

    Takecare

    RépondreSupprimer
  12. chateigne3/10/06 10:10

    Aîe,j'ai un torticolis ce matin et des cloches dans mon pauvre crâne!
    ça ne pouvait mieux tomber ;)

    RépondreSupprimer
  13. Dans l'endroit où j'ai grandi, l'anneau de cloches d'église chaque 6 le matin, 12 h., et 6 le soir ainsi des personnes peut prier Angelus. Ils sonnent également pour annoncer la célébration de matin et de soirée de la masse sainte.

    RépondreSupprimer
  14. Great perspective on this shot.
    Well done!
    Joel

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour!
    La photo est très belle, le clocher s'élance vers le ciel et donne une impression d'infini. Chez moi, nous avons réhabilité le carillon dans notre clocher. Avec 8 cloches on peut composer des mélodies très belles, comme par exemple "l'Ode à la Joie" de Beethoven. Une merveille qui ravit tous les visiteurs et qui résonne dans le fond de la vallée à chaque fête religieuse. Et même pour les non-croyants, le carillon est source d'émotion car il vibre dans le coeur et rappelle beaucoup de souvenirs.
    Merci pour ce beau blog. Je ferai peut-être un texte sur les carillons un jour sur le mien.
    Bises virtuelles!

    RépondreSupprimer
  16. Very nicely shot, great composition overall. Well done.

    RépondreSupprimer
  17. chad, thank you. It was so inviting!
    san nakji, oh yes, you may.
    wingnut, it is such a beautiful church and so neat. Difficult to resist to photography it.
    lynn, c’est vrai, et j’ai du lever la tête et trouver ce cadrage en diagonale pour avoir toute la flèche.
    reflex, merci, mais le soleil, il respecte les maisons et saute pas par dessus et il est routinier, il se lève toujours à l’est, alors pour la lumière même en revenant plusieurs fois, j’ai pas eu ce que je voulais.
    all seing eye, je te souhaite la bienvenue. Reviens STP te balader ici et fais moi coucou.
    tim, yes of course, it is beautiful, and it is one of the 3 churches of Cergy.
    black feline, now for ringing the bells, there are clock and machinery. They rings for marriage, funeral or offices.And also for hours.
    imparfait, oui ? Les cloches des églises ? Pas forcément ?
    Parfois je suis un peu fatiguée ou un peu triste. Cela m’arrive.
    Qu’on s’arrête et prenne le temps de me raconter une histoire me ferait du bien
    J’ai cependant un peu peur que le mécréant confonde ici cloches et grenouilles.
    Le bleu du ciel… J’ai beaucoup tourné autour de l’église, j’y suis revenue à différentes heures du jour. Elle est sur une place, entourée de maisons qui lui prennent le soleil du matin, et quand le soleil leur échappe enfin, il se dérobe de cette façade.
    J’ai déjà raconté mes cloches à moi avant que tu ne viennes me voir régulièrement. A l’époque, j’avais un blog un peu plus écrit. Peut-être entendras tu, toi, les cloches du passé. Souvenir envolé.
    Il faut juste suivre le lien, vers ma MAISON.
    ash, thank you.
    Claudine, décidemment, tu n’as pas fini de m’étonner. Bob az intérêt à s’accrocher avec une fille comme toi.
    joan, oui, salut et libertat.
    josephina, bonjour et bienvenue ici.
    mlle p, tu es gentille comme toujours avec moi.
    Cette église est épatante, et ce sont surtout les bâtisseurs du passé à qui il faut rendre hommage.
    samrina, thank you dear, and come back soon, please.
    chateigne, alors c’est comme ça, on fait la fête au lieu de s’occuper de son blog !
    T’as la gueule de bois !
    Je suis contente que tu sois revenue, ma pomponnette.
    emer, souviens toi, tu as vu mon église dans les Vosges et ma maison juste à coté. Et j’en ai entendues des volées de cloches pour tous les événements.
    joel, what was difficult in fact was to find the good instant to take the picture, because the church is surrounded by houses and when the sun is risen enough, it does no more light this face .
    delphinium, oh oui, bonjour!
    Votre message dans ma boîte ce matin… Une bise virtuelle réchauffe le coeur.
    Très bien dit le clocher qui s’élance, il m’a fallu trouver ce cadrage et cette inclinaison, il y avait si peu de recul pour une si haute flèche !
    Comme doit être agréable d’entendre raisonner les cloches dans la vallée, comme tout simplement habiter une vallée.
    Il est vrai aussi que les concerts donnés dans une église ne sont à nuls autres pareils.
    Je me souviens être venue avec mes enfants dans cette église écouter un orchestre à vent.
    Nous avions réservé très longtemps à l’avance pour être sûr d’avoir des places… Honte ! Il n’y avait que deux familles ! Les vents attirent moins que le piano !
    Ils ont joué pour deux familles et après, nous avons pris le pot de l’amitié.
    J’avais mon fils, qui joue du tuba, et une petite fille qui joue du piano.
    " Ah ! Un meuble ! " a dit le chef.
    J’habitais près d’une basilique et j’ai fait un message dessus, dont voilà le lien.
    BASILIQUE
    Hello, john, I’m happy to have a visitor coming from Melbourne.
    Thanks for the compliments, and be welcome.
    I caught just a glimpse on your blog, I’ll go back later to have a better view.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives