jeudi 1 mars 2007

Cergy : la résidence des élèves de l'ESSEC


Le 17/02/07

Lorsque je passe à Cergy le Haut devant la résidence des élèves de la très prestigieuse école de commerce de l'ESSEC, il m'arrive de penser à Josette, du "Père Noël est une ordure"...

In France we use to carry our shopping into the supermarket and then back to the car in a deposited trolley. I took this photograph in front of the student home of the prestigious French management school "ESSEC" standing quite near my home, and not far the RER station and the supermarket of Cergy le Haut...

12 commentaires:

  1. Ca me rappelle mes années dans une autre école de commerce dans un autre pays. Sans chariot, mais avec d'autres bêtises.

    RépondreSupprimer
  2. moi cela me rappelle les concours de vitesses dans les grandes descentes avec les caddies....en y repensant, on a eut de la chance de ne jamais ce faire taper par une voiture ;o)

    RépondreSupprimer
  3. Mais ils sont bien rangés ces chariots!
    Il y a tout de même un respect de l'ordre.... ;)

    RépondreSupprimer
  4. On ne pense pas assez à la vie des chariots, la dure vie des chariots. Franchement, est-ce que vous aimeriez vous être un chariot?
    On vous saisit à toute heure de la journée, on vous fait visiter des tas de rayons, on vous remplit et parfois vous vomissez, parfois on vous insulte parce que quelqu'un vous a oublié au milieu du chemin, parfois vous rentrez dans le cadre d'un autre chariot et ça fait mal.
    D'autres fois, des gamins jouent sur votre ventre à vous marteler de leurs chaussures toute sales. Et le soir, vous êtes littéralement vidé de la journée passer à rouler parmi des monticules de bouffe.

    Chariots de tous pays, unissez-vous.

    RépondreSupprimer
  5. Intéressant "ready-made", bien mis en valeur par une belle composition.
    J'imagine un homme du temps passé regardant ce cliché et cherchant à comprendre la fonction de l'objet. Sans doute identifierait-il un charriot. Mais pour quel usage ?
    Un mien ami en utilisait un, retourné, pour garder un lapin domestique à qui il faisait ainsi tondre la petite pelouse derrière son pavillon.

    RépondreSupprimer
  6. This is fantastic! I'm taken by all the lines, shapes and color. The carts look like they are ready for a race. This is a great composition!

    RépondreSupprimer
  7. En effet, très intéressante, la composition et les contrastes. Vive les chariots!

    RépondreSupprimer
  8. You don't do that anymore? What do you use instead? We still use these trolleys. You can often find people stealing them and taking them all over town :(

    RépondreSupprimer
  9. hpy, comme disait mon père "ça leur passera avant que ça nous reprenne".

    olivier, oui on est totalement inconscient et il y a un ange gardien derrière les jeunes... Quoique pas toujours Il parait que s'ils ont plus d'accidents statistiquement c'est justement parce qu'ils n'envisagent pas leur propre disparition

    chamamy, ils sont bien rangés car ils sont tout de même consignés ! Seul le premier avait un jeton... Mais c'est cette ordre qui m'a plu et cette accumulation de chariots C'était un dimanche. Ils avaient fait leur courses pour de petites "bouffes" entre eux je suppose

    delphinium, merci pour ce petit morceau d'anthologie écrit à la gloire des chariots de course Ces vomissements, ces remplissages, ces ventres... Si vous voulez le publier sur votre blog, je serais fière que vous usiez de ma photo !
    ;-D

    maxime, j'ai été bien aidée par les beaux revêtement des murs C'aurait été mieux si j'avais pu flouter ;)... Je dois t'avouer que j'ai tout de même déplacé (pas beaucoup) les sujets pour les situer comme je voulais dans la composition Ton histoire de lapin (pas un qu'on mange / les traitements anti mousse et les nitrates et pas une très gde pelouse. Tu es sur que ce n'est pas plutôt pour le laisser s'ébattre qu'on le sort ainsi ?) ainsi que ta réflexion me rappellent la bouteille vide en verre de coca (consignée ?) que les bushmen se disputaient dans "les dieux sont tombés sur la tête" que le héros était chargé de jeter au bout de la terre pour supprimer cette cause de conflit Encore pour deviner ce que c'est il faudrait avoir la notion de roue Elle me rappelle aussi ce que j'ai lu dans la publication de jardin que je préfère "la gazette des jardins" : un jardinier avait collé un chariot renversé sur son compost avec une toute petite poule dedans La petite poule disparaissait dans le compost, le retournait et cela en avait fait pour finir produit un remarquable Elle avait travaillé dans la joie

    icarus, je suis contente de ton passage ici Surtout pour de lire tes réflexions sympa de photographe et de philosophe

    RépondreSupprimer
  10. get zapped, thanks for ever having your eyes so kindly on my pictures

    san nakji, perhaps did I a mistake because of my poor english ? We still use them. Thank you dear for all your kind comments on my other posts The picture of the car has a background as I told you for your bell. The tower is so old and so nice and solid though Thank you for noticing the old and grassy buildings You have no idea of apple, pear or pumpkin ?

    RépondreSupprimer
  11. C'est pareil ici. Nous pouvons également apporter les chariots de supermarché près de nos voitures quand nous sommes sur le point d'aller à la maison. Quelques supermarchés ne le permettent pas, mais plus de nos jours.

    RépondreSupprimer
  12. Finalement les habitudes sont les même partout dans le monde en ce qui concerne les supermarchés, Emer.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel