lundi 19 novembre 2007

Paris 16ème : le Palais de Tokyo *** Paris Modern Art Museum

Le 07.11.07 à 12H50. Canon EOS 400D

Le Palais de Tokyo abrite le Musée d'Art Moderne de la ville de Paris. Si le froid n'a pas réussi à rhabiller toutes les "belles filles", il a chassé les "amoureux" des marches et vidé le bassin.
Cette précaution est indispensable. Peu profond, le bassin pourrait subir de graves préjudices du gel.
Avez vous déjà songé, en contemplant le ballet romantique des barques, des canards, des cygnes à la surface des lacs et des canaux, à tout ce que les plans d'eau recèlent en leurs fonds ? Il n'est qu'à voir l'invraisemblable bric-à-brac qui est retrouvé dans le canal Saint Martin lorsqu'il est périodiquement vidé pour inspection et réfection. Voitures (parfois occupées), machines à laver, vélos...

Les pierres demeurent. Le tag a été effacé. Les saisons, les heures de la journée, la lumière, les usagers changent... Les appareils photos numériques également...



This building, the Tokyo’s Palace, shelters the Paris Modern Art Museum. According to the weather, in winter or in autumn there are not the same visitors on its steps. However, although the cold drove the skateboarders away, the naked statues are still there.
The shallow pound was emptied in forecast of freezing. Spotting the rubbish on it, you can imagine all that channels, lakes conceal in their funds. Beyond the trunk line, you can glimpse of the green Alma Bridge’s roadway.


Le 29.08.07 à 18H20. Canon PowerShot S3IS

Aux marches du palais
Aux marches du palais
Y a tant belles filles lonla,
Y a tant belles filles.

Elles ont tant d'amoureux
Qu'elles ne savent lequel prendre.

La belle si tu voulais
Nous nous mirerions ensemble.

Dans un bassin carré
Orné de pierre blanche

Tous les chevaux du roi
Pourraient y boire ensemble.

Et nous nous y mirerions
Jusqu'à la fin du monde...


(Adaptation libre d'une vieille chanson du répertoire traditionnel français)



On the palace’s stairs
There is such a beautiful gal
Having so many guys in love
That she cannot choose which of them.


(A few from an old French popular song for kids.)

22 commentaires:

  1. "Entre le dire et le faire ... il est de demi la mer", il dit un vieux proverbe. Entre l'idée du "beau" et sa réalisation il y a de demi mille autres priorités, ils sont d'accord..... voir cette fontaine vide et sale n'aide pas à se sentir mieux...une belle léthargie de trois ou quatre mois il ne serait pas mal!

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est fou de pouvoir prendre tous les endroits du monde pour des poubelles geantes ... moi qui ne parvient meme pas a jeter une peau de banane dans un champ, j'ai du mal a comprendre comment on peut etre autant immonde ... beurkkk ... Le pire c'est que ceux qui font ça aujourd'hui ne subiront pas les facheuses consequences qui se feront sentir que dans quelques décennies ... pfff ... bref, je ne vais pas m'ennerver un lundi matin c'est pas une bonne idée ;o)
    J'espere que tu as passé un agreable week end ma bonne Cergie, je te fais pleins de bisous pour un bon debut de semaine ...
    Adré

    RépondreSupprimer
  3. Bravo ! Tu as trouv� le m�me angle sur les deux photos ! J�ai �galement pris des photos ici r�cemment, mais au lieu de les mettre sur mon blog, j�ai h�sit� de les envoyer � la Mairie de Paris. Ca fait des mois que ce lieu est dans cet �tat ! Premier probl�me est bien entendu le non-respect des gens, mais �a fait aussi des mois que la ville n�a m�me pas essay� de nettoyer. Les escaliers, le bassin, les statues, les murs� tout est sale et tagg�. Tout �a, presque en face de la Tour Eiffel avec tous les touristes qui passent ! Tu as pris quand la deuxi�me photo? Il me semble que d�j� cet �t� le lieu �tait en mauvais �tat.

    RépondreSupprimer
  4. Nazzareno, dois je en conclure que comme les ours tu voudrais te mettre en hibernation ? La nature a trouvé des solutions aux rigueurs de l'hiver, l'homme se doit de tenir compte de cela. Peter dit que le bassin n'est jamais nettoyé. Ce serait pourtant pas dur d'y passer tous les jours. Je ne pense pas que ce soit les vent qui amène les canettes et les bouteilles vides

    Adré, ceci dit j'aime mieux les détritus qui s'enlèvent que les tags qui s'incrustent. En ville les immondices seraient plus aisément nettoyés qu'en campagne ou en forêt, à condition de le vouloir. Comme le rappelle Peter, en regardant la Tour Eiffel depuis ce Palais, on voit des tags en hauteur.

    Peter, patriarche d'une nombreuse famille, la date est sous les photos mais c'est laquelle la deuxième selon toi ? Celle qui a été prise avant ?
    Tu notice que le tag a été effacé cependant. Cela donne espoir pour ceux que tu as remarqués. Les taggueurs forment une armée de l'ombre qui mène la guerrilla, les nettoyeurs doivent être une armée. En ce qui concerne l'état du bassin, tu es bien sûr un témoin de poids et tout à fait fiable...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour bonjour
    Un peu déprimante la première photo... En Suisse nous avons des pubs qui dénoncent le fait que les gens ne recyclent pas bien et prennent la rue pour un dépotoire public. Du style, l'image d'un salon rempli de détritus de toutes sortes avec la phrase suivante: ce qui gêne chez vous gêne aussi dehors".
    Il y a des gens qui croient en l'être humain et en sa capacité d'adaptation. Là j'ai l'impression que c'est la nature qui doit s'adapter à la cônnerie humaine.

    Bon, le travail s'accumule, la semaine va être pénible, il faut que j'y retourne. Bises à toutes et tous.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai eu du mal à voir le tag. Les yeux pas en face des trous ce matin.

    RépondreSupprimer
  7. Il aurait été bête de perdre ces photos. En effet, on a toujours des surprises en vidant une fontaine, et c'est rarement des surprises agréables.....;o(

    J'aime bien tes photos, j'en ai une aussi du palais, avec la statue totalement tagguée, cela lui donnait un look d'enfer, on aurait cru une starlette entrain de se faire bronzer ;o)

    Pour répondre à ta question, j'ai travaillé sur mes photos de sports en 800 où en 1600 ISO (je sais c'est pas bien et c'est trop, mais plus bas je n'y arrive pas ;o( ). mon plus gros problème (sur cette série) étant ma balance des blancs, car ils changeaient toujours de lumière.

    RépondreSupprimer
  8. Pour répondre à ta question suivante, oui le mr a eut le temps de noter les sports, en haut c'est du taekwondo, et en bas c'est de l'aïkido...on est un reporteur sérieux où pas....;o))

    RépondreSupprimer
  9. Faut pas faire boire les chevaux là,Malheureuse!

    RépondreSupprimer
  10. Pas besoin de commentaires tes deux photos parlent seules! :(
    On peut ajouter que l'été est plus joyeux même avec un tag!
    La lumière, les corps,l'eau ,tout est en mouvement.
    En Automne c'est déjà figé et les arbres flamboyants ne suffisent pas à égayer ce triste constat....

    RépondreSupprimer
  11. Les amoureux sont sans doute partit, il reste un « farfadet » entre les statues. Attention !!!!! il a repéré la photographe.

    RépondreSupprimer
  12. Ho ! Hélas mille fois hélas, des pays ont des lois que les gent respectent chez eux, seulement voila... quant ils vont ailleurs les bonnes habitudes ne suivent pas!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  13. Ils doivent être en grève aussi les employés municipaux! c'est malheureux ce spectacle, mais en France il n'y a pas assez de poubelles, il faut toujours en chercher une et il faut stocker dans ses poches nos déchets, mais beaucoup n'ont pas de poches et encore moins de civilité.
    Merci beaucoup pour la citation sur mon blog, c'est trop de louanges pour une seule petite personne comme moi, bonne semaine, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  14. Deux photos, deux saisons. La plus récente est une merveille; je ne me lasse pas de la regarder. C'est rare de parvenir à une construction aussi parfaite, et de joindre la netteté des volumes à tous ces petits détails que l'oeil découvre peu à peu, avec pour point d'orgue le personnage entre les statues et l'échappée vers le paysage au-delà. Les déchets eux mêmes sont bien à leur place; je n'imagine pas la photo sans eux.
    le bonheur, quoi !

    RépondreSupprimer
  15. incredible shots, you feel you are THERE. and yes, I have been thinking about all that rivers and waterways conceal... lately there have been major "cleanups" here and many odd things are simply slipped into the water...

    RépondreSupprimer
  16. Qu'est-ce que j'ai pu la chater cette chantson ! Belles statues mais les déchets dans le bassin, c'est pas le pied ! Tu évoques le canal St-martin, c'est un endroit où j'aimais aller. Paris me manque parfois !

    RépondreSupprimer
  17. That guy with his shirt off looks like a zombie! I fear he may now start to eat everyone who has come to enjoy a sunny day... I hope you tried to help?

    RépondreSupprimer
  18. bien joué , la couleur de la pierre adoucie par le soleil , la décontraction des gens et la pierre grise habitée par un solitaire couverte d'un manteau noir.

    RépondreSupprimer
  19. Delphinium, la Suisse est un jardin si bien tenu ! Cela m'étonne que l'on y ait besoin de faire de telles pubs. Nous avons fait beaucoup de progrès en France en ce qui concerne le respect de l’environnement.

    Hpy, et les immondices, tu les as vues ?

    Olivier one, two, three, merci pour tous ces renseignements , Coach !

    Daniel, pourquoi pas un Korrigan qui habiterait dans la statue avec un trésor ?

    Cha(-ttemitte et -mamy), y a plus de roi, mais y a encore la garde républicaine. T’inquiètes, les titis reviendront et les beaux jours aussi.

    Lyliane, j’ai pensé qu’il n’y a plus de poubelle depuis les attentats de 1995.

    Maxime, merci de ton commentaire très élogieux pour cette photo. Comme d’hab, je l’ai prise d’instinct en repérant deux trois petits trucs. Il est vrai que la compo est mon point fort. Et ce nouvel APN va m’aider… Lorsque je saurai bien m’en servir.

    Chedwick, I presume that when a town is clean, it is inciting to keep it clean, rather than to leave anything anywhere. Paris is such a huge city though.

    Claude, cela ne m’étonne pas que Paris te manqué. Le Canal St Martin est un coin très romantique en plus.

    San Nakji, oh dear! You are now commenting exactly like your friend Cergie on your blog !

    Lasiate, le solitaire comme un diamant noir.

    RépondreSupprimer
  20. The two photos make an interesting contrast when taken together, one full of life and activity, the other rather silent. However the first photo also works really well on it's own, not taken in comparison. We look at it for a few seconds, admiring just the framing, the statues and trees, the cold light on warm stone. We wonder about the litter, and then, suddenly, we see the still figure quietly observing us, eventually revealed by the lines of the composition and how our eye searches. It comes as a little shock, and when we see her, it changes our feeling about the entire photo. Is it sadness we see, or are we disturbed? Whatever it is, I like it.

    In Zurich they just let everything freeze - I hope to get some photos soom of fountains turned into fantastic ice sculptures - if global warming allows.

    RépondreSupprimer
  21. Two very interesting photos, the real people and the big statues. In the first I like the reflection, but what a pity that there is so much rubbish in the water.

    RépondreSupprimer
  22. Je visiterai la cette fois prochaine. Les couleurs d'automne sont très évidentes ici, et les réflexions de l'eau sont magnifiques !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel