dimanche 18 mai 2008

San Francisco : Golden Gate Park

Le 30.04.08 à 17H15, heure locale.

"Il y a un temps fixé pour tout,
un temps pour toute chose sous le ciel".

La Bible, Ancien Testament
L'Ecclésiaste


San Francisco, sa baie, ses 41 collines, dotée d’un microclimat océanique, était peuplée par quelques indiens avant sa fondation en 1776 par les espagnols, sa cession au Mexique et enfin aux Etats-Unis en 1850. Ce n’est qu’alors qu'elle prit réellement son essor.
Le Golden Gate Park héberge notamment le Japanese Tea Garden, le De Young Museum et le Conservatory of Flower.
C'est un véritable Paradis terrestre.



" There is a time for everything,
and a season for every activity under the heavens".

From the Bible, Old Testament
Ecclesiastes


San Francisco enjoys a wonderful bay, 41 hills and an oceanic microclimate. Only Native Americans lived there before its foundation by the Spanish in 1776, its transfer to the Mexican and finally to the USA in 1850.
Since then, San Francisco has grown fast.

In the Golden Gate Park are located for instance the Japanese Tea Garden, the De Young Museum, the Conservatory of Flower. Here is a true Garden of Eden.

25 commentaires:

  1. C'est la jungle ! On s'attend à voir débouler Rambo. Joli sous bois avec un rayon de soleil juste là où il faut.

    RépondreSupprimer
  2. ça y est tu es de retour! je pense que tu as aimé la californie. San francisco est une bien belle ville. une belle photo pour commencer

    RépondreSupprimer
  3. De retour donc...
    De retour du jardin d'eden!!!!!!!
    Très belle couleur la photo, vivement les autres.
    Bisous, bonne soirée, je suppose la tête pleine de bons souvenirs.

    RépondreSupprimer
  4. Est ce qu'il y a une maison bleue adossée à la colline

    RépondreSupprimer
  5. That's what it looks like, so wonderfully green.

    RépondreSupprimer
  6. Lucie, c'est beau n'est-ce-pas? De plus c'est un parc ou il y a un excellent travail de fait de retirer toutes les espèces qui n'appartiennent pas a la region. Donc authentique.

    RépondreSupprimer
  7. Je me disais bien que j'avais reçu quelques petales de marguerite hier,tombant du ciel!!!
    Welcome Back!
    Je ne connais pas San Francisco,mais puisque ma fille a l'intention de s'y installer , je vais avoir l'occasion de me promener dans ce beau parc.
    Bonne soirée jet lag...

    RépondreSupprimer
  8. Tu ne souffres pas trop du décalage?,j'ai mis une semaine à m'en remettre de ce voyage!
    magnifique parc, mais je ne me souviens pas l'avoir visité, il y a si longtemps. J'attends tes photos avec impatience.

    RépondreSupprimer
  9. Et te voilà de retour ! Tu nous a manquée !

    Ca commence super bien avec ce joli parc de San Francisco ! Je visite beaucoup les parcs parisiens en ce moment (il a fait beau), mais je crois que il y a moins de palmiers. Tu commence donc avec une des villes de EU que nous aimons tous (avec NYC et quelques autres).

    Je suis curieux de savoir ce que tu as « récolté » d’autre de la jolie côte ouest !
    Content de te retrouver !

    RépondreSupprimer
  10. Tu es sur que tu étais en Californie et non pas en Amazonie ;o). Content de ton retour (mon audimat va pouvoir remonter ;o) ). Voila, ton fan club attend maintenant que tu nous racontes les aventures de bibi cergie aux ameriques ;o)

    RépondreSupprimer
  11. Bon retour cergie !
    On dirait un peu la forêt tropîcale de la Martinique. Bon ! Je sens que je vais visiter SF sans bouger de mon siège. Génial !

    RépondreSupprimer
  12. Welcome home miss Lucie !
    J'espère que ces trois semaines de dépaysement outre-atlantique t'ont reposée et dynamisée à la fois.

    Merci d'être venue visiter mon musée personnel à Avignon, c'est toujours un bonheur tes petit clins d'oeil.

    Alors que nous rapportes-tu du pays de l'oncle sam ? Des fougères arborescentes qui me font penser à mes pays du sud, australie, NZ... c'est une jolie surprise.
    On attend avec joie le déballage du reste de tes bagages.
    Bon retour !

    RépondreSupprimer
  13. Enfin de retour parmi nous! Sur la photo je vois un lion caché dans le tronc du palmier à droite. Il me regarde en me disant qu'il aurait bien voulu garder P'tit loup avec lui, mais qu'il comprend aussi notre joie de te retrouver.
    C'est un grand lion noir, mais il parle chat, c'est pour cela que je peux le comprendre malgré son accent américain.

    RépondreSupprimer
  14. "Il y a un temps fixé pour tout,
    un temps pour toute chose sous le ciel". La Bible, Ancien Testament
    L'Ecclésiaste"


    On voit que tu reviens des USA, tu es déjà dans le trip Dieu ;o)

    RépondreSupprimer
  15. Les vacanciers rentrent petit à petit.

    Belle jungle as tu rencontré Tarzan

    RépondreSupprimer
  16. Finalement de retour et, en plus, avec Frisco dans la pochette... Mais ce n'est pas la «jungle» le Golden Gate Park... ;))
    Belle photo et bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  17. bonjour cergie
    de retour je vois
    es tu sure que ce n'est pas l'amazonie?
    bises
    patrick

    RépondreSupprimer
  18. delphinium19/5/08 10:41

    Bonjour Cergie
    Tout le monde a passé avant moi. Je suis désolée. Contente en tous les cas que tu sois de retour grande soeur.
    J'aime ta citation de l'Ecclésiaste. Elle a certes une connotation religieuse avec l'évocation du "ciel". Mais moi je la prends sous son angle plus "laïc". Ce ciel qui est toujours au-dessus de nous, de toutes les couleurs suivant les saisons, et qui est aussi parfois le miroir de nos âmes. Cette photo est digne de figurer dans un manuel de botanique, on est vraiment dépaysé. Tout respire le calme, peut-être comme dans le paradis. J'imagine le chant d'oiseaux colorés et le temps comme suspendu en plein vol. Merci pour ce partage chère cergie et bon retour parmi nous.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  19. Un petit paradis terrestre est te récupérer aussi entre nous. Bentornata!

    RépondreSupprimer
  20. I am happy for you the tour of San Francisco and museums and tea garden went so well. I am also glad you made it safely back home. Welcome home.

    Also, thanks for visiting my blog and for the comments you left there. I do appreciate it very much.

    RépondreSupprimer
  21. Chère Lucie,
    Quel plaisir de te retrouver parmi nous!
    Te voilà donc de retour avec mille et un souvenirs gravés dans ton esprit avec, entre autre, cet endroit paradisiaque. Je retiens aussi ces très belles paroles extraites de la bible et que j'aimerais tant m'approprier en ce moment! Merci de nous les faire partager :-)

    RépondreSupprimer
  22. bon on embarque pour l'Amérique et tu vas nous montrer tes pépites j'espère

    RépondreSupprimer
  23. Je reconnais bien Adam et Eve, mais qui donc est l'autre femme ?

    RépondreSupprimer
  24. Alain, je suis contente que tu aies remarqué ce rai de soleil

    Marguerite-Marie, merci. Oui j’ai aimé San Francisco, j’ai aimé la Californie dont j’ai eu la chance d’explorer d’autres coins.

    Daniel, j’ai eu l’impression d’être au paradis, c’est pourquoi j’ai commencé par cette photo. Mais toutefois j’en suis revenue pour partager avec vous un peu de mes souvenirs.

    Gregory, mais oui, cette chanson est tout à fait appropriée, je n’y avais pas pensé : les collines, les maisons, la beat generation. Merci de me l’avoir rappelée.

    April, à la fois des plantes de pays désertiques et des plantes de bord de mer comme des hortensias, des camélias, des roses, c’était une merveilleuse et surprenante végétation

    Thérèse, oui ce fut beau et j’ai souvent pensé à toi en rencontrant les plantes native. Dans le Yosemite Park, ils font un grand travail pour éliminer les plantes envahisseuses.

    Marie-Noyale, alors c’est le vent qui les a amenées car je suis passée par Toronto et non au dessus de chez toi. Tu aimeras aller voir ta fille comme j’ai aimé aller voir la mienne à Berlin.

    Lyliane, je crois que je vais me remettre plus vite que de mon voyage en Chine, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que le voyage de retour ne se fait pas dans le même sens ?

    Peter, j’ai visité plein de parcs aussi à SF, et des jardins privés le long de chemins dans les collines et ai été surprise de la végétation, il y a des palmiers mais aussi du buis, des camélias, des platanes, des oliviers, c’est surprenant. Je ne vais pas pouvoir tout montrer, tu le sais.

    Olivier, tu aimerais la Californie, tous ces parcs, tous ces musées, ces statues ! En tout cas, rien de ce à quoi je m’attendais.

    Claude, j’ai pensé aussi à toi en revenant dans l’avion, car la Martinique, c’est bien loin aussi !

    Nathalie, trois semaines c’est tout à fait ce qu’il me fallait. Tu le sais, je n’allais pas très bien après la disparition de mon frère. Je me suis fait dorloter par mon mari et ma fille, changé les idées et cela va me permettre de repartir d’un autre pied.

    Hpy, heureusement, je n’ai pas rencontré de mountain lions, il parait qu’ils sont agressifs à la différence des bears qui sont gourmands mais timides. Par contre là, avant de prendre cette photo, p’tit loup a vu un colibri et une tortue ainsi qu’un couple de canards

    Olivier, cette phrase est tirée d’un livre que j’avais emmené pour me changer les idées, j’avais besoin de cela, lire. J’ai lu aussi l’élégance du Hérisson de Muriel Barbery.

    Bergson, juste cette famille sur la photo, sans doute d’origine mexicaine

    Gil, ce parc a des recoins secrets comme tu peux voir. De l’autre coté du FK drive c’est un paysage désertique du coté du Conservatory of Flower

    Patrick, il est vrai que cela y ressemble

    Delphinium, tu es passée dès que tu as pu, mon amie. J’aime ton interprétation de cette phrase, pour moi cela voulait dire que j’avais besoin de temps justement comme il me faut toujours, pour revenir de ce séjour enchanteur

    Nazzareno, comme tu es gentil. J’aime partir et j’aime revenir.

    Abraham, thank you. I enjoyed my vacation and your wonderful country a lot.

    Dorothée, on aimerait être à tous les endroits que l’on aime à la fois, j’aimerais encore être là bas et je suis contente d’être rentrée. En fait il faudrait savoir jouir simplement de l’instant. C’est ce que je te souhaite, comme je me le souhaite égalemnt.

    Lasiate, l’or a fait le développement de la Californie, mais j’ai plutôt trouvé l’argent, celui dont se parent les arbres de la Sierra et qui m’a ravi les yeux.

    Maxime, Lilith la première épouse d’Adam ?

    RépondreSupprimer
  25. ça donne envie toute cette luxuriance...et les zumains nous donnent bien l'échelle des plantes et des arbres.
    Bisous

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives