mercredi 4 juin 2008

San Francisco : Mama's on Washington Square

Le 30.04.08 à 9H00

Quel bonheur ! Dans les "Chroniques de San Francisco" d’Armistead Maupin, je retrouve plein de lieux connus ; du moins que j’ai rencontrés lors de notre séjour à San Francisco.
La maison commune de Barbary Lane, par exemple, se situe sur Russian Hill, d’où j’ai pris la photo d’ensemble de CABLE CAR. Russian Hill, la Petite Italie, Japan Town, Chinatown, ces quartiers investis par les habitants issus d’un même pays et qui, au pays du hamburger, ont leur propre personnalité et repères. Les photos d’aujourd’hui ont été prises dans la Petite Italie, voyez les trois bandes sur le poteau.
Washington Square aussi est cité dans le livre. Sur la photo, on en voit les arbres. Washington Square est un lieu de rencontre ; on y croise des familles d’origine asiatique qui, en groupes ou individuellement, pratiquent le Taï Shi.
La rue qui part, descend et monte en face, est la Filbert Street. Là, se trouve l’Église Saint-Pierre-Saint-Paul à la façade si souvent photographiée. Les offices y sont dits en anglais, en italien ou même en chinois.
Ce qui nous intéresse aujourd’hui est plus prosaïque et se trouve, comme souvent, au coin de la rue. C'est un restaurant, le Mama’s, ouvert de 8H00 à 15H00 du mardi au dimanche. Il offre les meilleurs breakfasts de tout San Francisco (des affichettes de reconnaissance et la queue à l’extérieur, en attente que l’une de la dizaine de tables se libère, l’attestent).
N’hésitez pas à visiter leur site "MAMA'S", vous aurez une idée des menus en cliquant sur... "MENU".

Lorsque l’on est, comme nous l’étions, en maraude, il ne faut pas prendre le ravitaillement à la légère. Nous faisions un petit déjeuner pantagruélique le matin. Ainsi, nous étions sans souci le reste de la journée, pleins d’énergie pour crapahuter des heures entières sans avoir à perdre de temps à chercher le midi un endroit pour refaire le plein.

Le 30.04.08 à 9H45

"Enjoy" is the word I read and heard the most, before and while I was in California.
I enjoyed, yes ; and still now, I enjoy.

On last Friday, I went to the Cergy Saint Christophe's public library and borrowed two novels from Armistead Maupin : "Tales of the City" and "More Tales of the City".
In the first one, which I've begun to read, I can recognize lot of spots' names.
Barbarian Lane, the street where is located Anna Madrigal’s building is on Russian Hill, where I took the CABLE CAR's picture.
The restaurant Mama’s is on Washington Square on the corner of Stockton Street and Filbert Street. I found "Washington Square" and "Filbert Steps" in "Tales of the City".

In true life, I enjoyed being at Mama’s and having one of its gorgeous well known breakfasts. Mama’s offers the best ones in San Francisco. You can imagine that when looking at the people standing in line outside, and if you click on the link "MENU"...

22 commentaires:

  1. Impresionnante la liste du menu. Tout le monde doit y trouver ce qu'il aime. Il est beau ce resto.
    J'ai du mal à faire un bon p'tit déj', ça a du mal à passer le matin. Mes Amis de Salt Lake City étaient enchantés de leur visite de San Francisco.

    RépondreSupprimer
  2. Je me demande ce que c’est un « Swedish Cinnamon French Toast », trouvé dans le menu?

    Un bon petit déjeuner est important. Je viens de prendre le mien (un peu tardivement). En voyage, je fais souvent comme toi (et Patrick), un bon petit déjeuner qui te permet de tenir le coup jusqu’au soir, mais en général, j’aime bien aussi l’ambiance d’un vrai déjeuner autour de midi.

    Les maisons sur la droite ont l’air des bâtiments européens de la fin 18e (sauf les escaliers à l’extérieur). Elles ont bien tenu le coup en 1906!

    RépondreSupprimer
  3. Encore, encore des photos sur san francisco, ça me donne un aperçu de ce qui m'attend en août

    RépondreSupprimer
  4. delirium tremens4/6/08 09:43

    J'adore la deuxième photo. Cette rue qui descend et qui remonte. Et c'est gros bâtiments sur la gauche. Comme claude, j'ai de la peine à prendre un petit-déjeuner le matin. Parce que après j'ai l'estomac tout barbouillé. Mais c'est vrai que quand je suis en vacances, je fais un effort et j'ingurgite des tas de trucs afin de pouvoir, comme tu le dis, crapahuter, le reste de la journée. Bon, ce matin, j'ai quand même bu une boisson chocolatée vitaminée pour me faire tenir jusqu'à midi. Et puis j'ai aussi mangé un toast avec du beurre dessus. A une vingtaine de kilomètres de chez moi, il y a une maison qui s'appelle "la maison du blé et du pain", il y a un musée qui retrace toute l'histoire du blé jusqu'à la fabrication du pain mais surtout, on peut y prendre des petits breakfasts très sympas avec du bon fromage du coin, des yaourts faits de manière artisanale et autres trucs merveilleux. Le désavantage? Le prix, c'est cher...
    Bon, je m'en vais continuer à faire mes corrections. Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. delirium tremens4/6/08 09:50

    ah moi j'ai vu sur la première photo que le gaillard dans le fond est bien mignon. :-))

    RépondreSupprimer
  6. Très instructif!!! Il semble que chaque communauté est recrée un petit chez sois !!!
    Toute une atmosphère ces photos.
    Bisous bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. J'adore la première photo, son atmosphère chaude, la différence entre la table des garçons, (qu'ils se regardent dans les yeux) et l'autre table, (où ils regardent la nourriture). Il est surprenant comme dans n'importe quel type et dimension de ville, les sentiments sont toujours les mêmes.
    Une bonne journée, tre bonne.

    RépondreSupprimer
  8. te voila critique gastronomique. En effet dans ce genre de visite, le petit déjeuner EST le moment important et principal, on prend un maximum de force pour tenir la journée. Heureusement que les petits déjeuners ricains sont assez impressionnant. Et puis prendre son petit déjeuner dans un bar, c'est conviviale, on se prend a faire parti de la ville et de la vie (je ne comprends pas les gens qui visitent une ville et qui choisissent l'option petit dej à l'hôtel, je trouve qu'il loupe qq chose de sympathique).
    Comme tous les autres commentaires, j'aime l'atmosphère de la première photo.

    Pour répondre a ton multi passage (encore pour faire monter mon audimat ;o) )
    1) si miss cergie avait regardé la vidéo jusqu'au bout (ok elle tangue pas mal, comme toutes mes vidéos ;o) ) elle aurait le nom du superbe musicien.. comme je suis vache, je vais te laisser le plaisir de la regarder une deuxième fois pour le avoir le nom ;o))
    2) et non, Vendredi je post (demain aussi, mais je ne pourrais pas venir visiter mes amis blogeurs) donc miss californie a Vendredi (si tu es sage, je te dirais le nom du musicien Vendredi ;o) )

    RépondreSupprimer
  9. petite question, pendant ton petit déjeuner au bar est ce que tu chantais "Breakfast In America" ?

    RépondreSupprimer
  10. t'inquiète pas pour les fresques, j'en ai encore en réserve ;o).

    Ben moi, je préfère quand même les petits dej dehors, que veux tu c'est mon coté "j'aime rencontrer le bas peuple" ;o)).

    A ton prochain voyage en Californie, donc j'attends que tu m'invites ?

    RépondreSupprimer
  11. Le sujet tombe a pic,6h45 je commence a songer descendre me faire mon petit dej..
    j'ai regardé dans le menu mais il n'y a pas mon "oatmeal"ni les myrtilles qui vont avec..je ne peux donc pas me faire livrer!!!

    J'aime une ambiance chaude et chaleureuse pour le petit dej et c'est ce qui ressort de ta 1ere photo,le jaune soleil des nappes,les orangés des jus de fruits....
    on a envie de s'installer entre ces 2 tables...

    J'aime aussi la rue a perte de vue de la 2eme photo.
    je pense que je me relirais "les chroniques" quand je vais enfin aller a SF,je pourrai comme toi retrouver des reperes..

    RépondreSupprimer
  12. C'est plus que vrai: les ptits dejeuners c'est sacro sain ici: Mama's a S.F. ailleurs c'est "The Good Egg" "Paradise Bakery" "Wildflower"... Starbucks qui ferme plusieurs de ses emplacements sans oublier les "Brunch Places."
    Tu me donnes faim!

    RépondreSupprimer
  13. cergie: non, je ne t'ai pas oubliée mais...occupée, occupée. Jolis souvenirs d'une ville dont j'ai parfois la nostalgie (vingt ans ...déjà?)
    alors
    merci!

    RépondreSupprimer
  14. San Francisco cela me rapelle
    ça

    RépondreSupprimer
  15. A part les amoureux qui se regardent dans les yeux, les autres petitdéjeuneurs semblent observer le contenu de leurs assiettes d'un air préoccupé.
    On a du mal a voir ce que c'est mais cela parait copieux et compact!
    On ne comprends pas très bien d'où vient la lumière mais elle provoque un joli contraste.
    Ton autre photo m'a appris qu'a Frisco les bornes à incendies sont blanches.
    La rue qui monte et qui descend...je ferai un message un jour sur ce sujet.

    RépondreSupprimer
  16. J'adore les petits déjeuners à l'étranger, je me bourre aussi pour la journée et je goûte à tout.
    Le tout trempé dans mon café parole de ch'ti!!.

    RépondreSupprimer
  17. J'aime bien les petits déjeuners qu'on prend quand on est en voyage. On mange souvent beaucoup plus, on prend plus de temps qu'à la maison ou c'est vite expédié en générale.
    SF a l'air d'être des montagnes russes. Est-ce qu'on y trouve un quartier russe? Je suppose que non.

    RépondreSupprimer
  18. l'atmosphère intime du restaurant semble fort agréable...
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  19. Voilà que c'est "faire un voyage": on prépare, on le fait, et après, on le fait encore une fois avec des photos, des livres, de la littérature de ces places.

    When there are so many people waiting there it must be a great breakfast.

    Usually I have a fast 'petit déjeuner' parce que je dois aller au travail mais le weekend, on a beaucoup de temps et on fait le pet. déj. avec beaucoup de plaisir et avec beaucoup de temps.

    RépondreSupprimer
  20. Tales of the City! I remember when those books came out--we'd read and wait for another one to be published! They also had a mini series on le Cable TV. with Olympia Dukakis and other fine actors. Laura Linney ... I forget who else.

    RépondreSupprimer
  21. Je me suis laissée emporter par le temps qui passe si vite. Je ferai une réponse collective sur ce message.

    Le petit déjeuner, quoi de plus convivial !

    Lyliane trempe sa tartine, certains utilisent un bol, là le café était servi à gogo (comme partout en Californie comme nous en avons pu juger) dans des verres comme en Allemagne. Le lait était sur la table, ainsi que la confiture dans un pot.
    Un buffet permet de se servir de tout un tas de mets différents, laitages, oatmeal, comme aime Marie Noyale et moi aussi, haricots rouges, saucisses, bacon, fruits frais, œufs et j’en passe.
    Nous avons essayé beaucoup de lieux différents afin d’éviter la monotonie.
    Si l’on observe le langage des corps, il est à noter aussi que le couple (un garçon et une fille) garde les mains sous la table, et les trois autres personnes les ont au dessus : un moyen infaillible de reconnaître les non américains, des français bien souvent d’ailleurs à San Francisco, nous avons pu le constater.

    Merci à tous d’avoir accepté mon invitation à partager un moment de notre intimité autour de ce repas roboratif, et de nous avoir dévoilé un peu de la votre.


    Dear Chedwick, thank you for passing by and sharing your memory.
    "Chroniques de San Francisco" (tales of the city) are much appreciated by the French. I’ll certainly buy and read the next published one now.
    ;o)

    RépondreSupprimer
  22. Looks like a "real" cafe. I can imagine doing my morning blogging here. Menu is very tempting and so cheap!

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives