vendredi 6 juin 2008

Woodside (San Francisco Peninsula) : Filoli

Le 13.05.08 à 11H00

Pour le week-end, je vous entraîne hors de San Francisco.
Oh ! Pas très loin, puisque nous restons dans sa péninsule.
Ce jardin a des airs de celui du Musée Américain à Giverny ; espaces nets et bien délimités, parterres monochromes de fleurs simples ; ici bordures de buis, et pensées bleues...

Voici donc FILOLI, par le petit bout de la lorgnette.



I drag you out of San Francisco for the weekend.
Oh! Not very far, since we remain in his peninsula.
This garden looks like the Giverny American Art Museum's one : well delimited neat spaces and monochromic flowerbeds ; boxwood edges and blue pansies for instance…

So, here is a narrow view of FILOLI...

22 commentaires:

  1. superbe jardin. On se croirait en Italie. Je suis toujours surpris comme les américains sont si proches et si loin de nous.
    J'admire ces photographes avec leurs lourds équipements sur le dos moi qui accepte tout juste le poids d'un bridge dans mon sac!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Là on est loin de mon jardin fouillis!
    Quels beaux buis taillés en rond, c'est original.
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
  3. La première impression est celle d'un jardin de la Renaissance européen habité par (photographes)Américains.
    Une image qu'il unit deux mondes et deux cultures.
    Je te souhaite un bon week end.

    RépondreSupprimer
  4. un bel équilibre, avec ces deux photographes.
    Pour faire des bonnes photos macros, il faut une patience d'enfer, que j'avoue ne pas avoir ;o).
    Tu nous a fais un remarque de l'arroseur arrosé ;o).
    Cette photo me fait penser,a ces expositions ou tu as plus de photographes amateurs que de visiteurs ;o)

    On a tous nos endroits privilégiés, toi c'est Giverny et tu as bien raison, c'est superbe. Tu l'as encore bien rendu et de manière différente.

    Bon Weekend miss Cergie

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Lucie,

    Il semble une maison, un ciel en guise de toit et des murs végétal, je ne suis pas fan des buis, pourtant, ceux-là sont magnifiquement sculptés. C’est la maison de la macro… la macro, subtil mélange de net et de flou, résultat beaucoup plus artistique que l’on imagine, puisque la technique enfin s’efface un peu du rêve.

    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  6. Très beau jardin qui attirent les amateurs de fleurs en macro. Lyliane a raion les buis taillés en rond sont originaux mais beaux.
    C'est un autre jardin extraordinaire.

    RépondreSupprimer
  7. Comme s’est bien soigné ! J’ai trouvé le site officiel que tu proposes un peu décevant ; on ne voit pas beaucoup. On mettant Google / Filoli / Images, on vois toute la splendeur ! … mais tu avais peut-être l’intention de nous montrer plus les jours qui suivent ? En attendant, bon week-end !

    RépondreSupprimer
  8. Le jardin d'Eden... La fontaine et le fleuve à quatre bras.

    Bise bonne journée.

    RépondreSupprimer
  9. ah les paradis artificiels de SF
    "Je te souhaite pas une bonne fête des pères, à moins que... " c'est pas le 15 juin ? ;o)))))....

    Alors la musique du post sur le SUBLIME jardin a la française est de Pascal Comelade, connu pour ces musiques de films et surtout pour être le premier (il y a bien longtemps) a avoir fait un concert avec un big band de jazz ne jouant que sur des instruments-Jouets, et le morceau s'apelle "Mossen Xemeneia a l'heliogabal"

    La musique de l'homme gris est de Bill Frisell, bluesman americain, qui aime un blues tres langoureux, tres lent, comme une promenade dans un désert. le morceau vient de son meilleur album "Blues Dream" et le morceau est "Blues Dream"

    J'espère avoir été complet miss cergie

    RépondreSupprimer
  10. Cette photo me rappelle un jardin de mon enfance, il y avait d'abord la pièce avec les phlox, ensuite le très simple labyrinthe avec des couloirs en haies de sapin, le jardin bleu (que des fleurs bleues), et à la fin la pergola qui donnait sur la roseraie avec ses deux fontaines, la grande, rectangulaire d'abord, et ensuite la petite, ronde.

    RépondreSupprimer
  11. delphinium6/6/08 10:50

    Filoli????Mais t'es marrante toi! Je ne vais pas filer au lit, il n'est que 10h50!!!!:-)))

    RépondreSupprimer
  12. delphinium6/6/08 11:28

    bon, je vais faire un commentaire plus intelligent. Moi je retrouve cergie dans cette photo et je ne sais pas comment l'expliquer mais il n'y a que toi pour faire des photos comme celle-là. Tu sais saisir les choses belles de la nature et tu y mets aussi un petit quelque chose de plus, ici ce sont les deux photographes. Et ce n'est pas la première photo qui me fait cet effet-là. Tu avais photographié un photographe qui prenait une photo. Il était de dos, tu te rappelles très bien. Et aussi une petite fille dans un jardin avec plein de fleurs. Tu aimes la nature mais tu aimes aussi les gens. Et tu aimes bien les cadrer dans la nature, si belle et luxuriante. MOi je n'arrive pas à photographier les gens, peut-être que je ne les aime pas assez. Peut-être?
    Bisous

    RépondreSupprimer
  13. Lasiate, il me semble que les américains se cherchent un passé et des références. A SF par exemple dans le quartier des affaires, des banques ont des allures de cathédrales, vraiment. En ce qui concerne le matos, il me semble que ces photographes sont soient des professionnels du domaine jardin, soient des passionnés du même domaine jardin.

    Lyliane, j'adore ton jardin.
    Pour entretenir Filoli, en plus des jardiniers salariés, il y a une foule de bénévoles et de stagiaires

    Nazzareno, quelque part il y a une touche très particulière dans ce parti pris de simplicité du choix des espèces. C'est à Filoli que j'ai trouvé cette prairie aux pavots oranges de Californie et aux graminées dorées.
    Donc, s'inspirer pour faire différent, là c'est bien.

    Olivier, c’est assez étonnant la macro. Avec un petit appareil on en réussit des pas mal du tout, c’est énervant pour ceux qui sont bien équipés. A mon avis pour réussir une bonne macro, il faut surtout avoir une excellente lumière.

    Mathilde, j’ai pensé à toi, lorsque j’ai vu ce jeune homme armé d’un pied et aussi de patience énormément. La macro, c’est le rêve et aussi la passion.

    Claude c’est un jardin extraordinaire en effet, qui mérite d’être visité. Je vous en montrerai une ou deux autres vues.

    Peter, j’ai mis le site officiel car je n’ai pas beaucoup cherché autre chose je te l’avoue. Oui, je montrerai au moins une vue d’ensemble, j’avais envie aujourd’hui de poster celle là plutôt car j’ai beaucoup de vues d’ensemble ces derniers temps, même s’il s’agissait de paysage urbains.

    Daniel, j’ai trouvé cette citation dans un livre sur les jardins du Val d’Oise, que j'ai déjà écrite lorsque j'ai publié un autre jardin :
    "Le dictionnaire historique de la langue française nous apprend que les mots Paradis et Jardin ont la même origine: le mot Persan "pardez" qui signifiait enclos et par extension jardin clos.
    Iran, Perse mythique où l’eau est si précieuse."
    (Merci de ton analyse, elle me plait beaucoup)

    Olivier, tu as raison en ce qui concerne la fête des pères : je crois que cela est du domaine du subconscient que je mette le WE du 15 juin entre parenthèses.
    Merci d’être repassé.

    Hpy, et dans ce jardin aux phlox (fleurs des Vosges et des montagnes par excellence) tu as dû en vivre des aventures et des explorations, il t’a emmené au-delà du réel vers tes rêves.
    Aujourd’hui encore tu t’y promènes. Merci de nous y avoir conduits.

    Delphinium, tu as le chic pour mettre le doigt sur le détail qui tue. Je la ressortirai celle là !
    Merci de te souvenir de ces photos que tu as citées particulièrement. Ce sont des photos qui me touchent à différents titres, le premier étant que je les trouve pas trop mal réussies. Et puis, le jardin de Monet, je suis toujours contente lorsque je lui tire un portrait différent de ce que l’on s’attend à voir. Lorsque je le rends plus humain plus proche peut-être. En tout cas, autre chose que mort comme il pourrait l’être depuis la disparition de son créateur.

    RépondreSupprimer
  14. Oh Cergie, I've looked at a lot of nice pictures this morning, but this one made me S M I L E only you would think of this!

    RépondreSupprimer
  15. Quelqu'un qui s'agenouille devant des fleurs, serait-ce pour les photographier, ne peut être foncièrement mauvais ! On se sent en famille...

    RépondreSupprimer
  16. ...."espaces nets et bien délimités, parterres monochromes"... we have called up similar sentiments on Friday.

    Bon WE a toi.

    RépondreSupprimer
  17. very pretty picture .. the light is perfect, I think. Is this a natural photo or digitally enhanced? Shows a great insight on photographers at work.

    RépondreSupprimer
  18. Chedwick, I’m so glad you enjoyed it. It was godsend you know. I was there with my camera and just had to notice what was happening and then press the button.

    Maxime, pas la famille des adorateurs de l’oignon en tout cas, la pensée n’est pas un bulbe c’est une bisannuelle.
    ;o)

    Chuckeroon, monochromie à tel point que je suis sûre que le noir et blanc n’aurait pas nui à cette photo. Même Dark Richard a posté une photo de jardin, ce doit être dans l’air du temps.

    Nabeel, what an interesting and right analysis. I did not think at that, and yet the light was very important not only for the picture’s qualities, but also because it led to the position of the photographers, both turned towards the same direction, and my decision to take this totally natural photo precisely at this place.

    RépondreSupprimer
  19. Il se degage une telle impression de serenite ,
    j'ai l'impression d'entendre les insectes voler...
    a moins qu'ils ne soient en train de butiner et sous l'objectif!!!

    RépondreSupprimer
  20. Jardin de style Renaissance italienne, c'est très beau, la photo et les commentaires sont pleins d'humour
    Ce qui m'amuse le plus, c'est le photographe qui fait un gros plan d'un pot de pensées, somme toute assez banal !(du genre:"j'ai les mêmes à la maison !")
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  21. Il me semble sentir le buis (chaque fois que l'occasion se présente nous faisons une petite virée du côté des gorges de l'Aveyron et nous faison provision de cette odeur- là)
    Ta photo est superbe.
    amitiés graulhétoises.

    RépondreSupprimer
  22. capturing the photographers capturing the flowers captures me! thanks for the smile!

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives