mercredi 2 juillet 2008

The Tahoe Lake (Sierra Nevada Mountain) : Esmeralda Bay

Le 07.05.08 à 12H05

Le Tahoe Lake (1868 m d’altitude, 35 Kms de long, 19 de large et plus de 500 m de profondeur) est à cheval entre la Californie et le Nevada. Sa région est parcourue par l’homme depuis 8000 ans. Elle était occupée en période estivale par les amérindiens Washoe. Les premiers américains sont arrivés au milieu du 19ème siècle.
La première route d’accès a été construite en 1915.
A une période, les alentours du lac, surexploités pour la construction et l'étayage des mines notamment, ont été entièrement déboisés.

L’Esmeralda Bay est un profond diverticule du lac, dominé par un superbe point de vue.
La saison touristique n’étant pas encore lancée, la baie était en accès libre, et le Delta Riverboat, en principe, n'aurait pas dû encore naviguer.



Tahoe Lake (at an altitude of 1868 m, 35 Kms long, 19 wide and 500 m deep) straddles California and Nevada. For 8000 years, man has been in its area. The Washoe occupied it during the summer. The first access road was built in 1915.

Esmeralda Bay is just a little part of the lake, and a magnificent view point overhangs it.
It was quite peaceful the time we were there...

22 commentaires:

  1. Le paysage est d'une beauté désarmante.
    Aussi à travers la photo on respire un air de paix et béatitude, le parfait rapport entre l'homme et la nature d'admiration sans prévarication.
    ...et il y a puis, ce bateau sur le fond, je suis en train d'attendre que accostes au qua,i pour le voir bien.

    RépondreSupprimer
  2. Ils doivent en connaître des langues étrangères ces canards, avec tous ces touristes!
    Les steamers boats naviguent aussi sur ce lac?, j'en ai pris un à la Nouvelle Orléans pour faire les bayous.

    RépondreSupprimer
  3. les Riverboats, une légende comme type de bateau, si on en croit une vieille légende, le blues serait né sur un Riverboat (chanter même par C. Berry
    "La musique que j'aime est née à Memphis Tennessee
    Sur un riverboat qui descendait du Mississippi
    C'est la source du blues, du rock et du country"
    et repris par J Hallyday).

    J'adore ces bateaux, en les regardant je m'imagine dans un livre de Mark Twain.

    Ce lac est superbe, on dirait une étendues sans fin.

    RépondreSupprimer
  4. Un lac immense ! Je ferais bien un tour de ce bateau pour admirer le paysage autour de ce lac.
    Tiens hier en passant près de la petite rivière qui traverse la ville, j'ai rencontré une famille coincoin. Les p'tits cannetons étaient trop mignons.

    RépondreSupprimer
  5. delicium2/7/08 09:42

    petite question: est-ce que les canards avaient le droit de naviguer?
    Même que le soleil brille, il n'a pas l'air de faire très très chaud vu comme les gens sont habillés. La petite fille dans la poussette a l'air très intriguée par les canards et eux aussi sont intrigués par tous ces touristes qui débarquent et troublent leur quiétude. Un paysage de carte postale, lac bleu et ciel bleu. On embarque avec toi cergie pour faire le tour du lac. Bises!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Lucie,

    Propice à la rêverie ces paysages d'eau, je préfère les balades sur un lac, la mer est trop grande pour moi, elle m'égare, j'aime toujours imaginer un horizon proche, un jour, j'irai voir le lac Baïkal, le plus grand lac du monde disent-ils, "la perle noire de Russie"...

    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  7. Nazzareno, ce bateau venait pour montrer la baie, il n'a pas accosté, il a ralenti pour faire le tour d'une petite île que l'on ne voit pas sur la photo. Visiter ce lac juste après la fonte des neiges était un bon choix. Il n'y avait presque personne.

    Lyliane, c'est une question que je me suis posée en voyant des moineaux à Berlin, et je me la suis reposée en en voyant à San Francisco : j'ai lu que les oiseaux d'une même espèce ont une part de langage acquis. J'imagine que le col vert du lac Tahoe ne parle pas tout à fait comme celui du bois de Boulogne.

    Olivier, les bateaux font toujours rêver, même les bateaux pour touristes ! Ce lac est comme une mer tellement il est immense. Une toute petite partie de la baie, en donne déjà une petite idée.

    Claude, ces canards et cette oie n'étaient pas farouches.

    Delicium, les canards ont tous les droits, ils vont où ils veulent même en ville. Le bateau n'aurait pas navigué s'il n'avait assez de touriste pour payer.
    Tu aimerais ce lac. Ces montagnes sont différentes des tiennes et cependant si belles et sauvages.

    Mathilde, "Esmeralda" fait référence à la pierre précieuse et la couleurs de l'eau. Il y avait aussi un "lac Topaze" que nous avons longé. Le "lac des Corbeaux", mon lac des Vosges est noir, comme sans doute ton lac Baïkal, la "perle noire".
    A tout à l'heure...

    RépondreSupprimer
  8. Que la saison touristique n'ait pas encore commencé, cela met en valeur l'immensité et la sérénité du paysage...
    Une photo qui fait rêver...
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  9. en plus esmeralda, c'est un nom qui fait déjà rêver.

    RépondreSupprimer
  10. J'y serais bien, allongée sur ce ponton, mais eu lieu de cela, je suis fatiguée et il pleut.

    (Pas terrible comme commentaire - j'aurais mieux fait de me taire tout court, sans commen.)

    RépondreSupprimer
  11. Berges bien reboisées, ce lac est magnifique. J'aime beaucoup le caractère grandiose et paisible, l'arrivée du bateau qui annonce une jolie croisière, et ton commentaire qui replace le lac dans son histoire.

    RépondreSupprimer
  12. je suis comme Olivier, j'adore ce genre de bateau:"Tom Sawyer c'est l'Amérique , symbole de la liberté...."Ce lac est magnifique je l'ai vu.

    RépondreSupprimer
  13. J’opterais pour un bateau a roue à aube comme sur le Mississippi???
    Tu en as visité des jolis coins !!!!
    L’oie et les canards ne semblent pas farouches.
    Image ou les bleus dominent.
    Bisous bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  14. bonjour cergie
    c'est magnifique
    patrick

    RépondreSupprimer
  15. I didn't even know they had riverboats like that anymore--really impressive and old fashioned looking.

    RépondreSupprimer
  16. Je choisirai la N/B.
    Bonne journée.
    Yvon.

    RépondreSupprimer
  17. Très belles photos et blog intéressant par les explications fournies !

    RépondreSupprimer
  18. Le Bateau me fait penser à Lucky Luke ; dans "En remontant le Mississipi" il y a un "Daisy belle" qui lui ressemble.
    L'oie (une bernache du Canada) parait bien familière, elle attends visiblement quelque chose à manger mais les touristes se contentent de lui tirer le portrait.
    Le film "Lake Tahoe" d'un réalisateur Mexicain, Fernando Eimbcke, qui sort actuellement à Paris parle de ce lac comme d'un endroit mythique où le héros n'a jamais pu aller, comme on parle de Capri, de la baie d'Along ou de Tahiti.
    Photo toute en douceur, un dégradé de bleus et un dégradé de vert qui se rejoignent dans la brume légère qui monte du lac.

    RépondreSupprimer
  19. L'eau paisible des lacs offrent une serenite que l'on a rarement avec la mer..
    ET ce ponton donne envie de se rechauffer allongé sur le bois chauffé par le soleil...
    J'y resterai bien!!

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir Lucie!
    Beau lac, belle photo!
    Merci pour les commentaires à Blogtrotter, qui a publié le dernier post sur Saint Jacques de Compostelle 2007. Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  21. Thérèse a dit dans un message ultérieur du 26.04.10 :

    Les oies aléoutiennes (nidifiant sur les îles aléoutiennes d’Alaska) furent mises sur la liste d’animaux en danger d’extinction en 1967. Leur population courante est de plus de 115 000…
    Elles passent en général leur hiver en Californie.

    RépondreSupprimer
  22. Apparemment les poitrails sont différents, mais je n'ai pu voir celui des deux, vues hier... Je n'ai pu qu'aller chercher sur Internet le site qui demandait à ceux qui en avaient répéré grâce à la bague "au cou" et non "à la patte" d'envoyer les numéros et de décrire leur état physique...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives