mercredi 21 janvier 2009

San Francisco (Californie) : Union Square

Le 27.04.08 à 13H20 heure de San Francisco, 22H20 heure de Paris

Barack Obama, 44ème président des Etats-Unis d’Amérique, a prêté serment hier et le monde a vécu à l’heure de Washington. A midi à Washington il était 18 heures à Paris.
Pendant les trois semaines que nous avons passées en Californie, j’avais mis mon réveil à l’heure locale mais pas mon appareil photo. Il y a 9 heures de décalage entre San Francisco et Paris ou Berlin. Les Etats-Unis sont à la mesure d’un continent qui va de l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique.

J’ai pris cette photo en Candide le premier jour de notre séjour que je n’avais pas préparé du tout, laissant ce soin à Patrick et Annabelle. J’ai immédiatement aimé cette place et l’ai prise à la volée depuis la plate forme arrière du cable car. Il s’agit d’Union Square, "qui tire son nom des manifestations en faveur des soldats de l'Union (Nordistes) pendant la guerre de Sécession" (Wikipékia). C’est une place commerçante surtout, au cœur du centre ville.
Nous y sommes revenus souvent, pour écouter des concerts improvisés sur la place et regarder des couples de danseurs improvisés, m’acheter des jeans à la boutique Levi’s qui fait l’angle au fond à gauche (Levi’s a sa maison mère à San Francisco) ou manger une spécialité à la Cheesecake Factory de Macy’s (sur le coté, à droite)...






26 commentaires:

  1. Que saut dans le temps! Je ne m'attendais pas de finir en plein été , mais je dois dire que la chose je ne regrette pas, ou mieux, début à entendre aussi une agréable chaleur ...ce sera le radiateur?

    RépondreSupprimer
  2. Union Square. Quelques très bons souvenirs… malheureusement, il y a longtemps !

    Il faut voir si nos amis bloggers américains se réveillent de bonne heure ce matin ! C’était la fête hier et cette nuit !

    RépondreSupprimer
  3. Il y a des endroits ailleurs, comme ça qui nous restent en mémoire.

    RépondreSupprimer
  4. Tu nous fais voyager aujourd'hui !
    Je ne comprend pas la frénésie des médias pour "Barack", ce n'était plus de l'info, c'était du bourrage de crâne, ils en parlaient comme du Messie, le pauvre va devoir penser à son pays avant de sauver le monde.
    j'aime bien cette image...
    Bonne journée. ;-))

    RépondreSupprimer
  5. Comme c'est loin mon voyage là bas, 27 ans et je n'ai plus en tête cette place, merci de me la rappeler.

    RépondreSupprimer
  6. Union Square, il y a un très beau parc (aussi très vivant) dans NOM beau NYC, avec un grand marché bio.
    Il y a des endroits que l'on découvre dans les villes que l'on visite qui serve de référence, on aime y aller, y retourner (pour moi c'est MON Bryant Park à NYC).

    RépondreSupprimer
  7. Ben bibiche il préfère celui de NYC car il y a un grand Parc sur Union Square...(bon en ce moment ils font des travaux, mais quand cela sera finis.....pour mon prochain voyage j'espere ;o) )

    RépondreSupprimer
  8. Je suis allé à San Francisco quand j'avais 6 ans, mais je me souviens de rien!

    Je veux lire les souvenirs de Peter - j'imagine bien le hippy des années 60/70 en plein flower power!

    RépondreSupprimer
  9. so your in vacation too... :-)

    What a contrast between this photo and your last ones...

    RépondreSupprimer
  10. tu as eu beaucoup de chance d'avoir été aux Etats Unis.... j'aimerai beaucoup y aller un jour !
    très jolie place !

    RépondreSupprimer
  11. delphinium21/1/09 12:14

    bonjour tout le monde: j'aime bien le commentaire de daniel concernant Barack. C'est vrai que pour certains, il est considéré comme le Messie. Je me dis simplement qu'il faut le laisser prendre ses marques et voir dans quelques mois comment il s'en sort. Tiens, c'était aussi 18h00 en Suisse quand c'était 18h00 à Paris. :-)
    Pas de décalage avec nos amis Français. A 18h00, j'étais dans mon fauteuil en train d'écouter et de regarder la cérémonie d'investiture. Il y a quelque chose que j'ai beaucoup aimé. C'était la partie musique classique.

    RépondreSupprimer
  12. delphinium21/1/09 12:15

    bon je continue mon commentaire. J'aime beaucoup ta photo, cette place est très belle avec ses volumes. Et puis tu as une façon bien à toi de saisir les gens "en plein vol".
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  13. ET c'est qui, la personne en haut de la colonne au milieu de ta photo. Personne n'en parle, de lui! (Elle doit se sentir bien triste d'avoir été ainsi oubliée.)

    RépondreSupprimer
  14. Tiens, je pensais justement moi aussi à la statue ! :D
    Elle a un côté humoristique ; on dirait une danseuse comique dans la lignée de Buster Keaton ou Charlie Chaplin. Peut-être se moque-t-elle des passants en-dessous d'elle. Ce qui irait très bien avec l'esprit de San Francisco ^^.
    C'est étonnant, quand j'entendais parlé d'Union Square, je m'attendais à quelque chose de grand, d'aéré, mais de la façon que tu as pris ta photo, cela fait mini place imbriquée...

    RépondreSupprimer
  15. bonjour
    je n'etais pas tres loin cette semaine a quebec et montreal
    bises
    patrick

    RépondreSupprimer
  16. c'est un très beau souvenir, j'ai beaucoup aimé san francisco et je me souviens très bien de cette belle place très vivante.
    Moi aussi je trouve que trop c'est trop...ce ne sont plus des hommages c'est du matraquage.
    Bon courage à lui, que les bons sentiments (il n'en manque pas) se concrétisent c'est ce qu'il faut lui souhaiter.

    RépondreSupprimer
  17. Je suis d'accord avec Daniel:la première partie d'un beau rêve se réalise, mais il faut garder prise avec la réalité.
    Bref, cette photo devient un prétexte à discussion, et je l'ai regardée un peu trop vite !
    A suivre..

    RépondreSupprimer
  18. J’aime détailler les photos, la tienne est bourrée d’informations sur S.F. et la cultures étatsunienne : les sans-abris, l’alcool, la pub pour les ipods, les précautions à prendre avec les cônes, l’art, les palmiers, les tickets vendus à moitié prix, les touristes et les autochtones…
    Superbe !
    @ Daniel, tout dépend comment le bourrage de crâne est fait: on en a bien besoin car nous ne sommes même pas encore au creux de la vague et ca va mal, mal. Heureusement ce nouveau président est assez humble pour accepter toute l'aide possible pouvant venir des pays du monde entier.

    RépondreSupprimer
  19. Et toujours la pub, le pognon , le commerce, ce qui unit tous les américains.
    Obama , le nouveau messie !!!! une lueur d'espoir et un moment pour réver mais on sait comment finissent les Messies :(

    RépondreSupprimer
  20. I don't think that this is the best architecture but all in all the square has a very nice and positive appearance. Perhaps the reason is the nice way in which you took the phot, the perspective?

    RépondreSupprimer
  21. tres belle place ou regne en grand chef le beton, ne de l'empire des hommes qui vaquent a leurs occupations quotidiennes...

    RépondreSupprimer
  22. Il ne faut pas oublier que San Francisco n'a commencé son essor qu'en 1850 ; on peut cependant noter les bâtiments relativement anciens et pas très hauts qui la bordent.
    Thérèse a tout relevé en connaisseuse. Surtout le SDF.Et la boutique de vente de billets et les palmiers caractéristiques.
    Il y a beaucoup de personnes à la rue à San Francisco qui vivent d'expédients.
    San Francisco est une petite ville qu'on peut explorer à pied aisément, en prenant aussi les transports en commun.
    La statue sur un pied qui ressemble au génie de la Bastille est une Victoire en bronze célébrant une bataille navale remportée en baie de Manille en 1898.

    RépondreSupprimer
  23. Tes photos de san francisco me rappellent vraiment de beaux souvenirs. Merci

    RépondreSupprimer
  24. Mon arrière-grand-père, lui, a fait la guerre de sécession du coté des confédérés, dans le régiment du Pélican (comme beaucoup d'exilés français qui ne s'étaient pas résignés à la vente de la Louisiane).Ah, si les sudistes avaient été plus nombreux...

    L'endroit est sympa, malgré tout !

    RépondreSupprimer
  25. si les sudistes avaient été plus nombreux, il y aurait eu plus de morts, voilà tout, Maxime. :)

    RépondreSupprimer
  26. Quelle leçon tirer de l'histoire ? Que ce n'est pas le nombre qui joue mais la certitude d'être dans son droit. Ainsi se gagnent les batailles à la longue : les assiègés ont toujours vaincus les assiégeants par exemple, même en étant en minorité.
    En tout cas, j'ai pris une résolution : je ne me battrai plus contre les moulins à vent et ne m'engagerai que pour ce qui vaut vraiment le coup...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives