dimanche 5 avril 2009

Duclair (76) : le passage d'eau (suite)

Le 29.03.04 à 15H22

Subjugués par la Seine et "l'autre coté de l'eau", on avait juste oublié de voir ce quelque part où on attendait jusqu'à ce qu'un regard en arrière nous donne l'envie de reculer et de rester un peu...

We had been subjugated by the Seine River and the other side of the water so we had just forgotten to pay little attention to the spot where we were waiting, until a glance back made we want to reverse and remain there a little...

21 commentaires:

  1. Déroutante, ta photo, j'ai mis un instant pour réaliser que nous étions sur le bac !!!!
    Je ne me souviens plus ou nous avions passé sur la seine sur un bac, en tout les cas il etait beaucoup plus petit que celui ci :o))) Bon Dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Daniel, avant de filer de chez nous, je réponds à ton comm en te rappelant que le bac 21 est le plus grand de la Seine. Ce site les répertorie tous.
    Bon dimanche et à plusse...

    RépondreSupprimer
  3. En 1973 nous avons passer sur le bac (tres petit) a Caudebec en Caux...en 1993 c'etait un enorme pont d'autoroute. Quand meme la ville reste charmante.

    RépondreSupprimer
  4. Pas étonnant que cette photo semble déroutante,vu les dimensions de ce bac! L'angle de vue est super!
    C'est l'ancien bac du Hode (Le plus grand) installé à Duclair depuis la construction des ponts (Tancarville,et Normandie)
    Je constate avec plaisir que tu as utilisé l'expression locale dans ton titre.

    RépondreSupprimer
  5. Tu n'as pas eu d'eau ce jour là pour ton passage, tant mieux.

    RépondreSupprimer
  6. a ce que je vois, tu n'étais pas la seule photographe sur ce Bac.
    On a envie de faire coucou, peut être laissons nous quelqu'un derrière ce bac, sur terre.

    Pour revenir a la recherche perdue de mon olivette, je trouvais les annonces du chasseur français plus amusantes (a lire, a lire), que les annonces via les metic (and co). j'avoue une fois avoir récupéré un rdv via internet, au bout d'un 1/4 quart, je cherchais déjà une excuse pour pouvoir partir vite (j'ai oublie d'éteindre le feu de ma cheminé, mon chauffeur s'impatiente, désolé mais demain matin je dois me lever tot je vais faire un golf avec le maire de la ville.........) et je suis parti assez vite ;o))

    RépondreSupprimer
  7. On se croirait vraiment dans le prolongement de la rue. Amusant !

    RépondreSupprimer
  8. As-tu remarque les noms en haut de l'Hôtel de la poste?
    Il n'y avait pas trop de monde sur le bac, ce dimanche là, pour que tu ais pu prendre en photo le pont. Non, pas le pont de Duclair, mais le pont du bac.
    Car un bac, non seulement fait il fonction de pont, mais encore en a-t-il un.
    Pour venir chez moi, tu peux aller tout droit, ou tourner à gauche en sortant du pont du bac. Mais à un moment ou un autre il faut que tu fasses demi-tour, car sinon il faut que tu arrives en marche-arrière!
    Chalut!

    RépondreSupprimer
  9. Comme Daniel j'ai mis un moment à comprendre qu'on était sur un bac - j'ai d'abord pensé à une gare routière. Et puis ce sont les superstructures métalliques du côté gauche qui m'ont orientée vers un bateau. Ensuite tous les petits détails ont pris leur sens.

    J'aime beaucoup le nom de 'passage d'eau' - Miss Yves nous dit que c'est celui utilisé par les gens du coin?

    Un bonheur tout particulier : ta floraison blanche au-dessus des deux bidons rouges. Insolite et très bien vu !

    RépondreSupprimer
  10. à Duclair son hotel en bord de Seine à droite à la sortie, son bac matinal et sa plaque de fer qui tape doucement sur le quai histoire de vous réveiller en douceur.

    MAis nous étions jeunes et fous

    RépondreSupprimer
  11. ...bonjour Cergie.... quel plaisir de te retrouver... quelle belle image!...

    RépondreSupprimer
  12. L'aventure devant, le calme à l'arrière. Une photo souvenir entre copains.
    "Le passage d'eau" réaliste à souhait.

    RépondreSupprimer
  13. Vu dans ce sens, on pourrait penser à un pont. Mais finalement, un bac ce n'est qu'un pont qui se déplace.

    Dans, Marius, Pagnol parlait de Ferry-Boâte, il me semble.

    RépondreSupprimer
  14. Effectivement, pour moi qui n'ai jamais pris un bac, je n'imaginais pas du tout ça comme ça. En fait, c'est un bout de route qui se déplace avec les voitures immobiles dessus. Je n'aime pas conduire sur de longues distances, et ça serait un truc à généraliser. Ce serait bien si on pouvait prendre, par exemple, le bac entre Limoges et la Normandie.

    RépondreSupprimer
  15. Ahhh to spend an afternoon inside one of your pictures, or an hour even wold be wonderful.

    RépondreSupprimer
  16. comme un monde imaginaire : les machines arrêtent et la route qu'on bouge. Une partie de voyage qui est encore poésie

    RépondreSupprimer
  17. Etonnante image, Cergie ! Tes billets sont toujours bien documentés et j'apprends une foule de choses à fréquenter tes blogs. Je reviendrai plus tard lire tranquillement tes autres billets. C'était juste pour te faire un bisou et te souhaiter une bonne journée !

    RépondreSupprimer
  18. Ce lieu de promenade connaît un regain d'intérêt depuis la création du cinéma ;
    Précision /pont(lien) sur mon blog

    RépondreSupprimer
  19. Je comprends le mot 'subjugués'. Prendre le bateau, même un bac, est toujours un début d'aventure. Ce doit être cette idée de passer l'eau.
    J'éprouve le même sentiment en prenant l'avion.

    RépondreSupprimer
  20. Ce bac (le bateau) qui porte le joli nom de "21" a été construit pour ce passage d'eau en 1999. Il ne s'agit en aucun cas de l'ancien bac du Hode qui a été supprimé en 1959 avec l'ouverture du Pont de Tancarville. Il remplace le bac "14" qui a été construit en 1970 et qui assure encore les remplacements lorsque ce bateau est en arrêt technique.
    La photo est vraiment originale et offre un point de vue sympa sur Duclair.

    RépondreSupprimer
  21. Merci Philippe de votre... passage
    :)
    Dans le message précédent celui-ci j'avais nommé ce bac (bac n°21) et mis des liens vers des sites "officiels".

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel