vendredi 12 juin 2009

St Germain sur l'Arbresle (69) : la petite maison dans le Beaujolais

Le 17.05.09 à 13H00

Anna avait fait une soirée à la maison pour ses vingt ans et Vitchir lui avait offert un poisson combattant qu’elle avait tout de suite appelé "Vitchou". Notre voisin Kim m’a raconté par la suite qu’enfant, au Cambodge, il attrapait ces petits poissons belliqueux dans les cours d’eau.
Vitchou n’avait pas de grands besoins, juste un bocal rond et une petite amphore dans laquelle il se réfugiait, sortant la tête tel une murène. Anna l’emmenait avec elle par la navette Roissy-Toulouse, dans un pot à confiture dont elle ouvrait le couvercle en vol. Vitchou était un bon compagnon et lorsqu’il a passé l’arme à gauche, Anna éplorée l'a confié à la Garonne.

Anna ne prend plus la navette pour Toulouse. De toute façon il lui serait interdit d’emmener en cabine un bocal plein d’eau et nul poisson n’a jamais eu ni n'aura jamais le charisme de Vitchou...

Tel la coquille désertée par le bernard l'ermite pendant quelques temps Cergipontin sera...
A plusse !
:)

For a while, Cergipontin will be like the shell deserted by the hermit crab...
See you later !

:)

22 commentaires:

  1. moi, j'avais un poisson rouge petit, mais bon pas tres combattant comme bestiole, et lui aussi une petite amphore faisait son bonheur (enfin, on en sait rien, car cela ne parle pas et ne se plains jamais un poisson rouge), mais bon lui, son enterrement a eut lieu dans les toilettes de notre appartement (moins romantique que la Garonne).

    Tu deviens ermite, tu vas te laisser pousser la Barbe aussi ;)

    RépondreSupprimer
  2. … naître poisson combattant et finir dans un vase sans aucun avec lequel combattre… ah, le destine !
    :)

    RépondreSupprimer
  3. I wish you some nice days wherever 'the crab' goes ;-)

    Cette maison a l'air d'un tour et elle a un arbre la dedans. That looks nice, somehow.

    RépondreSupprimer
  4. moi je n'ai jamais eu de poisson rouge, même pas un poisson Clovis... par contre j'ai toujours eu un chat chez mes parents. Et là je n'ai même plus de chat, si ce n'est le chat du voisin. Même s'il est gentil, il n'est pas à moi et le soir il rentre chez lui pour se lover contre les jambes de son maître. C'est comme cela.
    J'aime bien ta photo, la lumière et le vent dans les petites herbettes sur la droite. Mais je ne suis pas sûre qu'une maison comme celle-là serait agréable à habiter. Parce qu'elle n'a pas vraiment de toit... et quand il pleut ce ne doit pas être le top. Je t'embrasse et profite bien de tes jours de vacances. Enfin vacances? j'en sais rien. :-)

    RépondreSupprimer
  5. N'es tu pas en train de nous dire que tu vas laisser "Cergipontin " en jachère ????
    La "Blogosphere" va être triste tout ce temps là!!!
    Bisous ;-))

    RépondreSupprimer
  6. Très belle histoire que celle de ce petit poisson qui habituellement vie dans les rizières avec très peu d'oxygène.
    Belle photo de ruine!
    Bonne journée. A +

    RépondreSupprimer
  7. Après relecture, il semble que "Delphinium" a beaucoup plus de tendresse que ne le laisse paraitre ces Com s .....

    RépondreSupprimer
  8. Ne me dis pas que tu vas t'installer dans cette coquille pour tes vacances!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, Cergie.
    La vieille maison et le petit poisson...C'est ravissant...
    Une coquille désertée l'est beaucoup moins...Mais,pendant quelque temps seulement...
    J'attendrai.
    A bientôt.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  10. Très belle photo et histoire mignon.

    Amuses-toi bien.

    RépondreSupprimer
  11. C'est ce qu'a fait mon fils, mais pour des poissons qu'il avait commencé à élever, il les a confiés à la Vire alors que nous partions en vacances .
    Bonne pause, donc ...

    RépondreSupprimer
  12. Poésie des maisons en ruines...

    RépondreSupprimer
  13. On dieait un refuge pour petits oiseaux ou pour un fantome solitaire lol

    RépondreSupprimer
  14. Se nicher au coeur des souvenirs...


    Bonnes vacances Cergie.... toutes sourires et douceur de vivre...

    RépondreSupprimer
  15. bien le bonjour en passant
    patrick

    RépondreSupprimer
  16. this is amazing! what a sight to behold! I'm always awed when I visit you. thanks :)

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Lucie! Tout le monde a euun poisson rouge il semble; belliqueux ou pas, ça dépend... ;)

    Blogtrotter a un très beau coin pour ton déjeuner. Ça reste pour ton retour...
    Amuse-toi et aie un bon temps! Je profite des jours fériés ici à Lisbonne… ;))

    RépondreSupprimer
  18. Tous les poissons rouges qui sont morts pour "rien"!

    On te laisse quelques jours de repos, mais juste quelques jours! :-)

    RépondreSupprimer
  19. Improbable, de raconter une histoire de poisson combattant devant une photo de maisonnette en ruine. Comme quoi tout mène à tout et inversement, c'est la liberté de l'auteur et c'est ce que j'adore. Certains sautent du coq à l'âne, d'autres de l'amphore à l'ermite, qui dit mieux ?

    La vie des blogs nous offre des poissons en bocal qui ont du charisme, la télé-réalité n'a qu'à bien se tenir, les blogs gagnent haut la main !

    A part ça, elle arrive à avoir de l'allure, ta ruine. Une autre perspective aurait pu l'écraser mais là en contre-plongée elle prend de la hauteur et même de la grandeur. Quelques discrets traits de couleurs au coin disent que de nombreux marcheurs ont dû passer devant...

    RépondreSupprimer
  20. En tout cas je souhaite au bernard l'hermite (sans barbe, sans blague !) d'heureuses heures aventureuses loin de sa maison....

    RépondreSupprimer
  21. J'arrive et t'es partie ! :-((( Tu désertes pour la bonne cause, des vacances, n'est ce pas et pour faire de belles images comme celle-ci où les éléments se répondent, l'herbe sur le toit et au sol, la ligne blanche au ciel et les lignes vertes des herbes folles et le vent qui semble caresser tout ça...
    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel