lundi 23 janvier 2012

La vie du fleuve - the life of the River

Conflans-Sainte-Honorine, le 13.01.12 à 11H16
"Établissement public créé en 1991, Voies navigables de France gère, exploite, modernise et développe le plus grand réseau européen de voies navigables. Il est constitué de 6 200 km de canaux et rivières aménagés, de plus de 3 000 ouvrages d'art et de 40 000 hectares de domaine public fluvial"... (Source VNF)



Je me rends souvent le vendredi matin à Conflans-Sainte-Honorine, capitale de la Batellerie, sans idée préconçue de ce que je vais y trouver, hormis mes fournisseurs préférés au marché forain (maraîcher, charcutier alsacien, fromager normand, marchande de fruits secs et d’épices)...
Je m'adonne à la sérendipité, flâne le long du quai en bord de Seine. J’ai des repères immuables comme la passerelle piétonne accrochée au pont routier entre les deux rives. Ou le "Je Sers", qui n’est pas qu’un bateau-chapelle, auquel sont accolées plusieurs péniches servant de centre pour les démunis notamment le "Radieux" leur offrant dans sa cale 25 chambres...

Ce matin là cependant en arrivant je n’ai rien vu de tout cela. J’ai remarqué une barge avec une grue hydraulique, équipée d’un grappin pour débris et matériaux divers d’un bien beau gabarit. Et son nom : "Patrick". J’ai un ami de 50 ans dont c’était l’anniversaire ce 13 janvier qui porte ce prénom et aime le gros matériel. En repartant du marché, une deuxième barge, un pousseur, et des employés affairés étaient venus en renfort.
J’ai pris cette photo et en ai tiré une carte d’anniversaire pour mon ami. Il y en a du monde dessus, il y a même le pont ferroviaire bleu du RER...

29 commentaires:

  1. Quelle delicate attention pour ton ami Patrick. Bon anniversaire a lui!
    et quelle belle fonction que ce centre pour demunis "Radieux" en toile de fond. Avec un tel nom il y a de l'espoir.
    J'ai deja repere le Canal de Brienne a Toulouse ou sont amarres pas mal d'"espaces de vie."

    RépondreSupprimer
  2. ta photo est vivante, il y a du mvt, une histoire en sort, c'est tres bien vu. cela me fait penser que cela longtemps que j'ai pas pris des peniches en photos sur les bords de seine.
    Et comment va l'homme de picardie ? (oui elle est facile, mais il represente tellement ce monde, que c'est la reference pour des milliers de gens de notre generation (et puis cette musique) )

    RépondreSupprimer
  3. Photo puissante, toute chargée de violence mécanique, avec ce prénom comme là pour humaniser cet imbroglio métallique.

    RépondreSupprimer
  4. Cergie bonjour
    LA carte pour ton ami est si belle en regardant cette photo je me revois en Bretagne avec mon père et mon grand-père
    Nous attendions le poisson et faisions nos achats aussi
    J'aime ta façon de raconter et je pourrai te lire des heures
    Ton blog me fait un bien fou tout est si calme et aussi si beau
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Nous sommes contents de savoir que Patrick sait nager. :-)

    RépondreSupprimer
  6. delphinium23/1/12 09:48

    Ce sont des scènes que je n'ai pas l'habitude de voir en Suisse, nos fleuves ne sont pas navigables. Si ce n'est un bout du Rhin à Bâle.
    Nos fleuves sont impétueux, sortent des glaciers,etc. Ce n'est que dans nos pays limitrophes que le Rhin et le Rhône se calment un peu.

    RépondreSupprimer
  7. Patrick.... Ca me rappelle vaguement un post ou j’ai parlé d’une péniche nommée Marguerite… :-)

    Elle est belle cette photo!!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Cergie.

    Deux Patrick radieux, avec du bleu...

    Que rêver de mieux...

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. Saint Patrick, c'est bien la fête nationale Irlandaise ?
    Avec un peu de retard Bon Anniversaire à ton ami Patrick...
    A + :))

    RépondreSupprimer
  10. J'ai tout de suite vu le rapport avec le prénom, sans connaître la date de l'anniversaire:(Une très bonne date) bon anniversaire!

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais pas le mot"sérendipité", aussi ai-je tout de suite lu un article à ce sujet:passionnant!

    RépondreSupprimer
  12. T'as pensé à moi aussi ce jour là :-)) Une attention touchante pour ton ami. Le geste qui fait autant plaisir à celui ou celle qui offre- vu le bonheur de la jolie trouvaille-qu'au bénéficiaire du cadeau. Bon anniversaire donc à Patrick ! Comme Miss Yves, je vais me renseigner de ce pas quant à la sérendipité :-)

    RépondreSupprimer
  13. "Patrick qui aime le gros matériel".......eh bien,il est servi!!!!!!!
    J'espère qu'il apprécie aussi le côté "barge........

    RépondreSupprimer
  14. Il n'y a pas que Patrick, il y a aussi Radieux. A moins que les deux le soient.
    De Conflans j'ai surtout retenu Rocard...

    RépondreSupprimer
  15. Voilà une activité que je connais mal et qui m'intéresserait. Il y a, sûrement, beaucoup à apprendre.

    RépondreSupprimer
  16. l'image est un peu fouillis mais le plaisir d'un bon mot ne se refuse pas

    RépondreSupprimer
  17. Ne me dis pas que je t'ai envoyé un stylo gravé pour ton ami !!! Alors que je croyais que c'était pour...
    Un ami n'est pas forcément un mari, mais un mari peut-être un ami, en même temps, comme dirait l'autre.
    Bravo pour Le Radieux, belle reconversion.

    RépondreSupprimer
  18. Honorine, est un prénom pas très à la mode, il ne va sans doute pas tarder à ressortir de sous les fagots.
    Bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  19. Beaucoup de fer et peu d'eau, cela donne une impression d'usine en plein air.

    RépondreSupprimer
  20. Un bon coup de projecteur à des militants des oeuvres sociales qui le méritent amplement.

    RépondreSupprimer
  21. Que c'est du travail difficile, sur les peniches et les bateaux ... meme a la chappelle sur la riviere, je pense. Mais bravo pour tous les travailleurs et a toi aussi pour ta photo a ce bel endroit. Le monde a grand besoin du bon travail et des belles photos !

    RépondreSupprimer
  22. Great photo - it could be used to tell a story.

    RépondreSupprimer
  23. je l'écris même si ce n'est pas original: "Patrick a dû être radieux"
    une photo de vie car on est en mouvement sur ces bateaux!

    RépondreSupprimer
  24. Blogger me fatigue, mon commentaire d'hier à disparu :((
    Je disais, entre autres, que grâce à toi Cergie, j'ai appris que je pratique depuis des années la sérendipité , tout comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Merci pour ça.

    RépondreSupprimer
  25. Intéressant... Bonne journée au passage !

    RépondreSupprimer
  26. Word History: We are indebted to the English author Horace Walpole for the word serendipity, which he coined in one of the 3,000 or more letters on which his literary reputation primarily rests. In a letter of January 28, 1754, Walpole says that "this discovery, indeed, is almost of that kind which I call Serendipity, a very expressive word." Walpole formed the word on an old name for Sri Lanka, Serendip. He explained that this name was part of the title of "a silly fairy tale, called The Three Princes of Serendip: as their highnesses traveled, they were always making discoveries, by accidents and sagacity, of things which they were not in quest of...."

    RépondreSupprimer
  27. Je redécouvre"sérendipité"

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives