lundi 4 juillet 2016

Les Basses Plaines - Lowlands

Achères (Yvelines) le 26.06.2016 à 10H27, orge et coquelicots

Nous nous sommes garés à Achères, chemin des Basses Plaines, près du pont qui enjambe la ligne de chemin de fer puis nous sommes allés à pied prendre cette photo du champ que j'avais repéré depuis le RER A en rentrant l'avant-veille de deux expositions au Grand-Palais (CARAMBOLAGES et AMADEO DE SOUZA-CARDOSO). Je le reluque ce champ qui apparaît juste après que le RER ait quitté la gare d'Achères. J'en surveille l'évolution (en rentrant lundi dernier de l'exposition consacrée au photographe portraitiste malien SEYDOU KEÏTA toujours au Grand Palais). Il est un temps pour tout même si les coquelicots sont abondants ce printemps comme les fleurs de bord de chemin ou de talus (Vesce, Millepertuis, Séneçon...) ; il est donc un temps pour tout qu'il ne faut pas laisser passer. La saison culturelle se termine. Aussi sommes nous allés samedi avant qu'il ne soit trop tard à Giverny au musée des Impressionnismes pour "Caillebotte PEINTRE & JARDINIER) qui s'est achevée hier dimanche. Le Petit Gennevilliers dont il a beaucoup peint la platitude des champs n'est guère différent d'Achères en bord de Seine.
Samedi dernier, la "prairie aux coquelicots" du musée des Impressionnistes était déjà bien défleurie...

Le 26.06.2016 à 10H20, sise aussi chemin des Basses Plaines, cette "Chapelle de Garennes" (voir ICI la 5ème photo à partir du haut de la page)
La machine à laver est anecdotique, il y avait également des poubelles en sacs dans le petit bâtiment. Il n'a guère changé mais le terril est arrivé ainsi qu'un petit noyer.


Achères est la voisine de la prestigieuse Saint-Germain-en-Laye où est né Louis XIV. Lorsque nous habitions Eragny-sur-Oise qui n'en est pas loin, notre maraîcher parlait de la forêt d'Achères et non de celle de Saint-Germain... L'extension des carrières de sable des bords de Seine fait évoluer le paysage rapidement. La création d'un port industriel va chasser les pêcheurs opportunistes des étangs apparus dans les fosses inondées. Ainsi va l'Histoire, en marche depuis les romains et même avant...

Le 27.06.2016 à 11H42, le chemin des Basses Plaines depuis le RER roulant

Comment Gustave Caillebotte photographierait-il son cadre de vie, s'il vivait aujourd'hui ?

18 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    C'est le retour aux Champs !
    C'est bien de l'orge me semble t il ?
    Pour la suite je reviendrais plus tard....
    Bises A + ☼ ☼

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Durant notre périple nous en avons des champs comme le tien , des coquelicots à foison
    Et Giverny j'adore !!!
    Bonne journée à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. 1: In vrai tableau impressionniste!

    RépondreSupprimer
  4. Les trois photos sont très belles. Tu as bien fait de partir à la recherche de ce champs, j'aurais fait pareil. :)
    Joli programme culturel aussi !

    RépondreSupprimer
  5. Si beaux qu'ils soient, les coquelicots passent puis trépassent.
    Seule, la chapelle demeure. Enfin, ses murs, car les tuiles...

    Ainsi postée en bordure de route, la chapelle de Garennes pourrait faire penser à un abri de cantonnier.
    Cependant, c'est principalement la miniature (illustration n°3 dans cette page) représentant l'Ermitage se trouvant à l'orée de la Forêt de Longue Attente (dans le manuscrit du "Livre du Cœur d'Amour épris") qui m'est venue à l'esprit.

    RépondreSupprimer
  6. Pour nous, le souvenir lié à Achères, c'est celui qui s'est imprimé dans notre mémoire olfactive lorsque nous avons pour la première fois (à la fin des années 1970) traversé la forêt pour aller à Conflans. Parvenus aux abords de la Seine, l'odeur de la station d'épuration à ciel ouvert régnait alors sur toute la contrée !

    Cela fait une éternité que nous ne nous sommes pas arrêtés dans le secteur, mais d'après ces informations, trente ans après il semble que le problème n'est toujours pas réglé...

    RépondreSupprimer
  7. Les inondations et problèmes de robinets dont tu m'as parlé au grenier ressemblent étrangement à ceux de ma fille : à lire ici (en commençant par l'article du bas) ;-))

    RépondreSupprimer
  8. À la réflexion, le lave-linge devant la petite chapelle apporte là un grain de sel inattendu, qui contraste et transforme la photo en assez réussie.

    Bises et bonne semaine, Cergie

    RépondreSupprimer
  9. Bizarre ça ! un mot a sauté quand j'ai posté..

    il faut lire "qui contraste et transforme la photo en uchronie assez réussie"

    RépondreSupprimer
  10. Coucou Lucie.
    Je repasse (sans fer)...
    Un vieux frigo fait une prière devant la chapelle, chapelle qui à perdu son toit pour que les prières arrivent plus vite au ciel...
    Bises passe une bonne semaine.
    A + ☼ ☼ ☼

    RépondreSupprimer
  11. Il manque du bleuet et de la marguerite sauvage dans ce champs d'orge.
    Dommage que la petite chapelle soit dans cet état. Pour la machine à laver, c'est pas beau, c'est pas bien.
    Pour en revenir à ce que dit Tilia, il y a un abri de cantonniers pas loin de chez moi.
    J'aime beaucoup tes photos.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. comme c'est joli Cergie bisous à toi

    RépondreSupprimer
  13. Il est magnifique ce champs et blés et de coquelicots ♥

    Gros bisous

    Manon

    RépondreSupprimer
  14. Une vraie merveille que cette première photo mais j'aime beaucoup les deux autres. La troisième a des proportions parfaites, pas facile quand ça bouge :-)

    RépondreSupprimer
  15. Et puis la chapelle au toit transparent et machine abandonnée... Un début de conte en image

    RépondreSupprimer
  16. la première est top

    tu diras au petit fils de mineur qu'il a gagné : Renazé

    RépondreSupprimer
  17. je suis à la bourre dans les visites (et dans les commentaires) ma Lucie.
    Même si ça ne change rien, je suis pleine de honte !

    Au fond tu as commencé à faire du Monet dès le 4 juillet...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel