jeudi 7 janvier 2021

Coté Cour - Prompt Side

Paris Belleville (20ème), le 26.12.2020 à 17h04

Le soir tombe et le théâtre d'ombres s'éclaire...

26 commentaires:

  1. Bonjour Cergie
    Comme quoi vu d'un toit on peut trouver une lumière inattendue !
    J'ai cliqué sur tes liens j'aime beaucoup ton regard
    Bonne journée à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claudine, j'avais vu un reportage sur l'aménagement d'un bel espace sous une verrière. Celui ci ne doit pas être mal et se poursuivre dans l'immeuble en RdChaussée. Sans doute un ancien atelier ? J'ai vu la lumière et j'ai pris la photo...

      Supprimer
  2. Coucou. Pas facile de photographier aux premières ou aux dernières lueurs du jour! Pourtant, on dit que c'est à ce moment-là que les lumières sont les plus belles. Sur ta photo, je remarque que nous sommes certainement un peu au-delà des heures bleues. Les lumières sont déjà allumées dans les maisons. Les gens se calfeutrent chez eux. Et sont certainement soulagés de ne plus avoir le bruit des travaux sur la façade! J'ai cliqué sur les liens que tu proposes et bravo pour ces magnifiques photos! Bises alpines et belles journée. Pour moi, c'est télétravail aujourd'hui et donc la promesse de ne pas croiser le chef qui me casse les pieds. :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Dédé, merci ! Les photos tu sais bien qu'on les prend lorsque l'on est saisi par un détail, une ambiance qui ne se reproduira sans doute pas de sitôt.
      Il ne faisait pas encore si sombre même si le soleil était déjà couché mais en intérieur, dans une cour, l'obscurité vient vite
      (Ton chef ne te harcèle pas par vidéo ?)

      Supprimer
  3. Coucou Lucie.
    Toute ambiance du film "Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock"...
    Bises, passe une bonne journée, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la référence Daniel. C'est vrai que depuis une fenêtre on peut voir ou imaginer plein de choses

      Supprimer
  4. Des lumières qui jettent vers le haut alors que ton regard se porte vers l'opposé. On oublie les bleus de l'heure qui passe, les roses et mauves du ciel là-haut et on pense à ceux qui vont rejoindre leur chez-soi et éteindre la lumière derrière eux. On note toutes ces parallèles et ces verticales qui se parlent et interrogent. Quelle belle image, loin des images surréalistes venues des US.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cergie présidente! Cergie présidente! Cergie présidente! Cergie présidente! Cergie présidente! Cergie présidente! Cergie présidente!

      Supprimer
    2. Hier soir Pat est resté à regarder les événements du Capitole sur sa tablette au delà de 21 heures et moi j'ai suivi le reportage sur la vie de Charlie Chaplin, extra et des parallèles peuvent être faits entre les événements et les peurs d'alors et ceux d'aujourd'hui.
      Chaplin était un humaniste
      Bonne journée à toutes deux

      Supprimer
  5. Le théâtre d'ombre s'illumine et le théâtre un jour renaitra… On y croit, Lucie !

    RépondreSupprimer
  6. Ravie par les deux précédentes photos indiquées en lien ici, je ne peux qu'applaudir ce troisième opus.
    Ainsi tamisée par la verrière, la lumière s'accorde à la perfection avec la tombée de la nuit.
    Décidément Cergie, j'ai un faible pour tes Carnets de Belleville !

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Lucie
    Je trouve que le terme "théâtre d'ombres" est très joli !
    J'ai eu aussi le plaisir d'aller à Montréal, j'ai de la famille là-bas, c'est très beau, j'ai adoré :)
    Oui tu as raison, nous sommes encore jeune et nous sommes des aventuriers, il faut partir, changer un peu d'air, ça fait du bien.
    Je te souhaite une douce soirée
    Gros bisous
    @lain

    RépondreSupprimer
  8. Une si belle lumière attire inévitablement le regard et laisse imaginer toute une histoire, la vie qui s'y déroule. Rien de plus fascinant que les fenêtres illuminées la nuit. On aimerait que toutes les histoires qui se déroulent à l'abri de la maison, soient synonymes de bonheur paisible.
    Re coup de coeur pour "Aux doigts de roses" et ses teintes merveilleuses. La photo est cet art merveilleux de garder une trace de ce qui fut.
    Bonne soirée, Lucie de douce lumière et de bon dodo.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai eu la même pensée que Daniel.
    Il faudra que les ouvriers du chantier fassent attention de ne pas casser cette verrière.
    Cela me rappelle aussi chez Maurice au 9, sa verrière donnait en dessous de la mienne.
    Je savais quand il y avait quelqu'un chez lui, lui ou sa compagne Odette.
    Belle journée et bises !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, la verrière n'est pas protégée? ça craint, non? je te souhaite un bon week end, bisous

    RépondreSupprimer
  11. Un puits de lumière? et une belle expo de matériaux
    Bises du week end

    RépondreSupprimer
  12. J'aime bien cette photo très architecturale.
    J'en ferais bien un dessin au fusain ou au pastel .

    RépondreSupprimer
  13. ou un mélange des deux techniques .

    RépondreSupprimer
  14. à la manière de ...

    https://www.judithmall.com/

    RépondreSupprimer
  15. Aie... ça craint un max pour cette noble verrière.
    Fais-tu cette publication pour conjurer le mauvais sort ?

    RépondreSupprimer
  16. J'ai de vagues souvenirs de la cour du 129 avenue Parmentier, mais il me semble que dans la cour il y avait un avancée avec un toit.
    Je crois me rappeler que c'était un genre de dépendances du bistrot à droite de l'entrée quand on sortait.

    RépondreSupprimer
  17. le théâtre coté cour, coté cœur et coté attente d'un retour en scène et çà, c'est capital . merci de ton passager Lucie et oui, c'est ma compagne Sandrine qui a réalisé le clip de mon nouveau single. Paris Belleville s'illumine et les ombres se font moins rare tout à coup , hop ! Lumière !

    RépondreSupprimer
  18. Quand je vois ce genre de photo je suis encore plus contente d'avoir intitulé mon blog "Lumières de l'ombre". Car tout est là et tu le montres bien.
    Merci.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel