mercredi 9 juillet 2008

Puiseux (95) : les blés *** wheat

Le 08.07.08 à 10H25

Pas besoin d’aller bien loin de Cergy, en tout cas pas jusqu’à ROUEN, pour côtoyer des gréements.
Tout le temps.

Pour jeter l'ancre dans un chenal au milieu d'un océan, c'est là aussi ; c'est à mi-chemin entre la maison et la boulangerie de Boissy l’Aillerie.
Plus pour très longtemps...

Le 08.07.08 à 10H24

At the moment, somewhere just halfway from our home to our usual bakery, I can sail across an ocean.
I enjoy it as much as possible, I know it won’t last.

26 commentaires:

  1. un vrai labyrinthe dans les champs, tu as intérêt d'avoir ta boussole pour trouver ton chemin dans ce blé.

    Une voiture abandonnée , dans un champs, mais ou se trouve son conducteur ? enlevé par les OVNI de Cergy ? Que nous cache le gouvernement sur cette étrange affaire ?

    LA SUITE DANS "Cergy Matin"...

    Tout ce blé, me donne envie de chantonner du Brel
    "Donne-moi la main
    Le soleil a paru
    Il nous faut prendre le chemin
    Le temps des moissons est venu
    Le blé nous a tant attendu
    Et nous attendons trop de pain
    Ta main sur mon bras
    Pleine de douceur
    Bien gentiment demandera
    De vouloir épargner les fleurs
    Ma faucille les évitera
    Pour éviter que tu ne pleures

    Les blés sont pour la faucille
    Les soleils pour l'horizon
    Les garçons sont pour les filles
    Et les filles pour les garçons
    Les blés sont pour la faucille
    Les soleils pour l'horizon
    Les garçons sont pour les filles
    Et les filles pour les garçons

    Donne-moi tes yeux
    Le soleil est chaud
    Et dans ton regard lumineux
    Il a fait jaillir des jets d'eau
    Qui mieux qu'un geste
    Mieux qu'un mot
    Rafraîchiront ton amoureux
    Penchée vers le sol
    Tu gerbes le blé
    Et si parfois ton jupon vole
    Pardonne-moi de regarder
    Les trésors que vient dévoiler
    Pour mon plaisir le vent frivole

    Les blés sont pour la faucille
    Les soleils pour l'horizon
    Les garçons sont pour les filles
    Et les filles pour les garçons
    Les blés sont pour la faucille
    Les soleils pour l'horizon
    Les garçons sont pour les filles
    Et les filles pour les garçons

    Donne-moi ton cœur
    Le soleil fatigué
    S'en est allé
    Chanter ailleurs
    La chanson des blés moissonnés
    Venu est le temps de s'aimer
    Il nous faut glaner le bonheur
    écrasés d'amour éblouis de joie
    Je saluerai la fin du jour
    En te serrant tout contre moi
    Et tu combleras mon émoi
    En me disant que pour toujours

    Les blés sont pour la faucille
    Les soleils pour l'horizon
    Les garçons sont pour les filles
    Et les filles pour les garçons
    Les blés sont pour la faucille
    Les soleils pour l'horizon
    Les garçons sont pour les filles
    Et les filles pour les garçons"

    RépondreSupprimer
  2. Ah Yes j'avais oublié, je te souhaite un bon weekend du 14 juillet et un superbe bal.

    "CE SOIR TU SERAS LA PLUS BELLE POUR ALLER DANSER
    POUR MIEUX EVINCER TOUTES CELLES QUE J'AI AIMES
    CE SOIR TU SERAS LA PLUS TENDRE QUAND JE TE DIRAIS
    TOUS LES MOTS QUE TU VEUX ENTENDRE MURMURER PAR MOI"
    (légèrement modifier)

    Que le rythme endiablé de l'accordéon du 14 juillet te fasse valser jusqu'au bout de la nuit.

    RépondreSupprimer
  3. En effet, sous le vent qui a soufflé cette semaine, ça a du réellement donner l’impression d’une mer -qui bouge en plus !

    RépondreSupprimer
  4. C'est beau un champ de blé, me^me quand il y a une voiture à l'arrêt en plein mileu, mais alors, il y a tjrs qq chose pour plomber le paysage.

    RépondreSupprimer
  5. Sur la première photo je n'ai pas vu les fils électriques et je me suis vraiment cru dans un de ces films bucoliques des années soixante-dix avec la 4L (revisitée) sur un petit chemin de campagne... le film parlera d'une fille dévergondée qui disparait dans les blés avec son amoureux, du curé qui désapprouve, des gens du village qui causent et du gendarme en ballade qui verbalise...

    la deuxième photo ramène à la réalité électrique, un sujet qui se rapproche du mien aujourd'hui.
    Bises

    Nathalie

    RépondreSupprimer
  6. Wooah !!! Ils ont de la verve tes visiteurs ce matin et tous présent avant moi...
    Pour les gréements je préfère ceux de la "passerelle"...
    Bise et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. Hi Cergie,

    Wow. I am very much impressed with your photography on these wheat pictures. You can count the individual grains. The color is excellent and the sky is just stunning.

    Patty and I will be celebrating 53 years of marriage on July 12th. Think of it as a long-term relationship.

    I have invited bloggers to offer suggestions on a gift for me to give Patty and the list would not be complete without your ideas.

    Abraham Lincoln
    Brookville Daily Photo

    RépondreSupprimer
  8. Tu crois que le pain qu'on fera avec ce blé si rouge deviendra aussi rouge que la voiture, que le panneau annonçant un pipeline, et que les pylones si on le fait cuire un peu trop?

    RépondreSupprimer
  9. An ocean of wheat, that's so wonderful and the "ship" is just of the right colour to look very nice in it.

    RépondreSupprimer
  10. Olivier, tu te souviens de l’affaire de l’enlèvement de Cergy par des extras terrestres ? Et que c’était un coup monté comme l’affaire de JE Hallier.
    (La perspective de retrouver les flonflons de ton terroir te met visiblement en joie. Enjoy ton week-end et à bientôt)

    Peter, il a plu surtout ! Heureusement –ou non- comme à Rouen, le temps à Cergy est changeant.

    Claude, j’étais là pour photographier l’église et le village de Puiseux. J’y suis retournée ce matin, le soleil était de la partie, je verrai ce que cela donne.

    Nathalie, des verses amoureuses dans les champs de blé (comme le personnage interprété par Brel dans le film "mon oncle Benjamin")! Que celui qui n’en a jamais faites nous jette la première pierre.

    Daniel, je devrais reposter sur l’Armada, à ma façon. Je reprends du poil de la bête et ce message, ces photos qui suivent mon actualité proche en témoignent.
    (Le blé sera bientôt moissonné.)

    Abraham, I’m glad you enjoyed the wheat picture. I’ll try to find an idea for a gift.

    Hpy, pas rouge voyons, mais blond vénitien.

    April, merci pour ma kangoo rouge, qui est toujours très photogénique.
    (Notre fille nous incités à choisir cette couleur. A l’origine nous l’avions commandée grise métallisée)

    RépondreSupprimer
  11. Like snow drifts! golden wavy --If you ever drive through Nebraska during the right week, it is sunflowers for many miles like this. I forgot all about it until I saw this picture, the beauty and the fun of it--makes your heart sing to drive through the bounty of nature--

    RépondreSupprimer
  12. Les derniers champs de grain les ont vus quand j'étais garçon et j'habitais en banlieue puis je me suis établi et la banlieue a changé ses frontières, mais d'aucune partie de la ville, non plus où la banlieue devient campagne, j'ai rencontré ce spectacle majestueux, la premier gigantesque transformation de la terre accomplie par l'homme, toujours différente et toujours égale.

    RépondreSupprimer
  13. Je n'avais pas vu non plus les fils électriques de la 1ère photo-influencée par le texte,sans doute, et la blondeur des blés, et je pensais au film de
    Chabrol, Alice ou la dernière fugue,
    en voyant cette voiture
    dévoyée...Coup de théâtre avec la photo suivante !
    J'aime bien ce style cinématographique !
    Le lien vers Yosémite m'a paru évident...car tu m'avais dit de penser à toi pour Y.
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  14. la plante argentée, c'est de la santoline -J'ai un doute sur l'orthographe
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  15. Truly impressive photos! I love them. Reminds me of when I used to live on a farm.

    RépondreSupprimer
  16. La vedette de la première photo, c'est incontestablement la voiture avec ses courbes très féminines.
    Le panneau avec ses flèches fait penser à un mode d'emploi (tournez dans ce sens pour ouvrir le bocal) et les fils électriques rappellent une portée musicale.
    Les pylones de la deuxième sont plus inquiétants.
    La couleur de la voiture va bien avec celle des blés murs.

    RépondreSupprimer
  17. I love being adrift in field of grain... they are oceans in a sense... wonderful photos - I'm especially captivated by the top one!

    RépondreSupprimer
  18. Est-ce que je t'ai déjà dit que j'aime bien ton blog?

    RépondreSupprimer
  19. Voguer dans un ocean de blé roux en allant chercher son pain... Tu en as de la chance!!!
    J'aime vraiment bien ton inspiration et les photos que tu assortis ou peut etre l'inverse..
    les photos que tu prends et les commentaires qu'elles t'inspirent...

    L'ordre a peu d'importance quand le resultat est si reussi!

    RépondreSupprimer
  20. Chedwick, exactly. The stem wave coming from the front of the car is what I wanted to see particularly. We are living in a town, near little villages having small fields. This year I like having wheat on the both sides along the road.

    Nazzareno, j’ai donc plus de chance que toi d’habiter si près de la vraie campagne. Tu as raison de noter que l’agriculture a causé la première vraie empreinte de l’homme sur le paysage (il en est pas tout à fait de même avec la cueillette).

    Miss Yves, je n’ai pas vu ce film, et toi aussi tu as dévoyé habilement ce que je t’ai dit en allant au-delà et je t’en remercie. La santoline (je n’en ai pas) ressemble de loin à la plante à curry (ellychrisum) dont j’ai un pied embaumeur dans le jardin.

    Tim, you still never are far from a farm, isn’t it ?

    Alain, heureusement que nous avons ces pylônes, ils mènent à la station électrique qui est tout près. Tu as vu, il y a aussi des notes (pas beaucoup) sur les portées.

    Mouse, I’m happy these pictures remind you of such a great memory. Thank you for having shared them with us.

    Hpy, il me semble oui. En tout cas je ne m’en lasse pas, tu pourras me le redire encore. Merci.

    Marie Noyale, le blé et le pain, cela va de pair, et toi tu as posté le même jour ta boulangerie.
    Il n’est pas toujours facile de blogguer et de faire des messages, il faut se forcer, c’est un vrai travail. C’est aussi un immense plaisir lorsque l’on sent que l’on est lu et regardé attentivement. Je t’en remercie.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Lucie,

    Que j'aime ces champs de "folle avoine"? Ces ondes chamaillées par le vent, mais je m'interroge, est-ce vraiment du blé?

    Il me semble que le blé n'a pas ces moustaches si graphiques...

    En revanche la petite Kangoo semble noyée dans ton océan...

    Ah la Kangoo! mon rêve... pour la campagne c'est idéal et rouge de surcroît.. J'adore...

    J'entends la pluie.. Aie aie... Bonne journée Lucie.

    RépondreSupprimer
  22. Pour m'y être perdue, c'est vraiment du blé. La mise au point est nette sur la voiture, le flou transforme les barbes de blé (certains blés en ont, j'ai demandé à mon agronome de mari) en ouate. Mes fils nous ont dit lorsque nous avons commandé la kangoo que c'était une voiture vieillotte. Finalement, lorsqu'ils partent en camping à 5, le fait que ce soit une voiture très "logeable" l'a leur fait à présent paraître très sympa.
    Bonne journée à toi, Mathilde, malgré (ou grâce à) la pluie.

    RépondreSupprimer
  23. What is left to say? Nathalie has done the "French film of the 70s" and so on.....;-)

    I first noticed the lower shot, with the van just peeping above the wheat ears. It "moved" me in the way I had hoped it would when I saw the title, but before I had seen the image.

    It says more than Northern France, more than Ukraine, Canada......

    But then again....it says Bravo to Renault for the inspired design that still goes on in today's Kangaroo.

    RépondreSupprimer
  24. Au fond, je crois que j'aime bien les pylônes. Et les couleurs fortes sous un ciel gris.

    RépondreSupprimer
  25. It is true that I'm still not far from many a farms though they are decreasing in numbers. However, I don't get to experience them quite so often anymore.

    RépondreSupprimer
  26. Your photos are always so wonderful! Absolutely beautiful. How are you these days. Long time. :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés afin d'éviter les redoutables captchas

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel