mercredi 6 avril 2016

La petite Chérie - Little Darling

Prises à Banthelu (Val d'Oise), le 06.03.2016 à 15H21...

Je procrastine et ne suis pas la seule, la nature aussi procrastine, du moins en Région Parisienne où les arbres se couvrent seulement de chatons (c'est le cas du charme de notre jardin). Ils ont appris à se méfier de cet hiver trop doux que nous avons eu mais comme les prunelliers qui se sont mis au blanc ils vont se décider à adopter le vert tendre de la tenue de printemps... Il est temps que je fasse ce message...

A chaque saison de la vie, ses besoins et ses envies. Lorsque j'ai rencontré mon futur mari, il m'a trimbalée dans sa fidèle Cox blanche de Nancy aux Vosges à la Loire Atlantique, au Var puis au Maroc aller et retour plusieurs fois. Il la trouvait "très logeable" même avec un bébé, même lorsque nous faisions les déplacements professionnels avec lui, que nous nous déplacions pour voir les familles qui ne se déplaçaient pas. Puis nous avons acquis une Renault 16 TX d'occasion. Quel luxe ! Je crois qu'à ce jour c'est la voiture que j'ai le plus aimée. Elle était si bien suspendue que nous passions sans problème sur les petits chemins des Alpes... Puis, avec l'arrivée du deuxième enfant nous sommes passés au break, une Renault 18. Avec le troisième ce fut le Renault Espace dans lequel enfin nous avons installé un sixième siège, lorsque ma mère s'est retrouvée seule, pour l'emmener en vacances avec nous... Nous avons récemment changé de véhicule principal, nous sommes passés au Kangoo rallongé qui permet d'avoir sept sièges en tout, dont six nous rendrons service : pour nous, les enfants en couples et les petits-enfants (3 X 2 = 6)...
Quand les enfants quittent la maison, les couples souvent se font plaisir, ils acquièrent alors un petit coupé : deux portes, deux sièges... Pour assouvir un rêve qu'il portait depuis trois décennies, mon mari a trouvé à Blois une Coccinelle qu'il a fait retaper. Au niveau de la tôlerie le travail a été très bien fait, mais au niveau du moteur et des freins c'est une autre histoire... Partis guillerets et un peu anxieux sur les petites routes du Vexin par une belle après-midi ensoleillée quoiqu'un peu frisquette. nous avons dû faire demi-tour à Banthelu (en Seine et Oise comme l'indique un ancien panneau Michelin sur un mur de pierre dans le village).

... et à 16H23

Heureusement, ce n'était pas vraiment l'Aventure. Nous n'étions ni sur l'Amazone ni sur l'Everest (je venais d'offrir le dernier livre de Mike Horn "Vouloir toucher les étoiles" à la compagne de notre plus jeune fils). Nous disposions du téléphone et même d'internet et avons pu contacter notre assurance automobile. Une dépanneuse a pris en charge le véhicule, nous sommes rentrés chez nous en taxi...

Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 26.03.2016 à 11H13...

Quelle chance ! A Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), c'est-à-dire pas loin de Cergy du tout, le "spécialiste de la VW ancienne en Région Parisienne" (Schmecko) a pris les choses en main. Les freins avaient été montés à l'envers etc... La petite chérie est maintenant prête pour de joyeuses promenades en toute sécurité !

22 commentaires:

  1. Quelle aventure, pour vous et pour la voiture.
    On pourrait dire qu'elle a été retapée pas réparée.
    Des fois il vaut mieux qu'elle soit bonne sous le capot et moins belle à l'extérieur.
    Le principal est que tout va pour le mieux maintenant.
    Mon Chéri, lui, voudrait s'acheter une Méhari, quand il sera à la retraire.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il valait mieux pas que n'importe ouvre le moteur, là il aurait fallu réparer et non retaper (cf les freins qui n'ont pas été une réussite) une carrosserie pourrie c'est pas top sur la longueur... Le carrossier de Blois était plus compétent que le garagiste...

      Supprimer
  2. Super aventure !!!
    J'ai conduit cette voiture au début de ma carrière professionnelle , c'etait la voiture de l''entreprise
    Je l'adorais ..mais qu'est ce qu'elle est lourde ..embourbée dans un champ toute seule ..il a fallu un tracteur pour la sortir de là !
    Grosse frayeur mais bon souvenir !
    Merci à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa première mon mari a réussi à la mettre sur le toit en descendant du lac des Corbeaux dans les Vosges. Je n'étais pas avec lui, heureusement !

      Supprimer
  3. Coucou Lucie.
    L'aventure en tout temps, en tout lieu...
    Je n'ai pas la passion des vieilles voitures (à part les admirer dans un musée).
    Trop de mauvais souvenirs avec notre première 4 CH, Jamais on ne savait si elle aller finir par démarrer (Heureusement à l’époque nous ambitions une rue en forte pante... mdr
    Le gendre d'une de nos voisine et passionné de vieux tacots la semaine dernier j'ai entendu sur notre boulevard un bruit étrange de char d’assaut c'était une Coccinelle qui pétaradait.
    Au fait ils font un rallie en Maroc d'ici peut avec son insecte (c'est tout les ans) ton passionné d'époux et toi ne seriez vous pas de la virée par hasard ?
    Bisous, Bonne journée.
    A + ♫ ☼ ♪

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas pourquoi j'ai été fidèle à Renault aussi longtemps (il n'y a que notre dernière toto qui une Citroën) .
    Un adage dit: Tu part en Renault, tu reviens en vélo...
    Tout les déboires avec Renault pourraient faire l'objet d'un livre d'aventure... lol
    Il n'y a qu'avec notre Jeep Cherokee que nous avons gardé plus de 15 ans qui nous a apporté toute satisfaction (Peut être a cause de sa part américaine ?)
    A + ☼

    RépondreSupprimer
  5. Ah, la douce nostalgie qu'accompagne les souvenirs liés aux voitures et à l'agrandissement des familles !

    RépondreSupprimer
  6. Un petit frisson d'aventure, malgré tout!
    Et de beaux souvenirs familiaux .
    J'adore dessiner et aquareller des voitures , particulièrement les coccinelles!

    RépondreSupprimer
  7. Histoire familiale par les voitures et douce nostalgie de nos jeunes années...Je vais montrer ton billet à mon époux. Nous avions une coccinelle orange, j'te dis pas, elle était jolie :-) Avec deux enfants, il a fallu changer pour les trajets de vacances...Mais le père de famille est resté nostalgique et quand nous en rencontrons sur la route, ce sont toujours des exclamations joyeuses...

    RépondreSupprimer
  8. Les freins montés à l'envers, c'est pas top. Mais tout est bien qui est bien réparé :-) Et vive les promenades à venir

    RépondreSupprimer
  9. Ta première photo est géniale. On dirait qu'il a l'air de tapoter l'épaule de sa petite chérie en lui disant "t'en fait pas, va ! ça va aller, un petit tour chez le docteur Schmecko et tu vas rouler des mécaniques comme une jeunette." ;-)

    RépondreSupprimer
  10. N'empêche que vous avez eu de la chance. D'après ce que tu dis, il me semble que vous pourriez porter plainte contre le garagiste de Blois...

    RépondreSupprimer
  11. Quand j'ai rencontré mon mari, il roulait carrosse en Mercedes 230 SL. Mais deux ans plus tard, vu que nous étions mariés et que j'attendais notre fille, il a été obligé de s'en séparer. Impossible de caser un bébé dans un cabriolet :-(

    Si aujourd'hui il lui prenait l'envie de faire comme ton époux, ça nous couterait une fortune, c'est donc hors de question ! D'autant plus que le conducteur n'a plus le même âge ;-)

    RépondreSupprimer
  12. c'est un vrai roman, c'est une belle histoire...ah, la première voiture, c'est à classer dans les premières amours!

    RépondreSupprimer
  13. quelle épopée biz Cergie et merci pour ton super joli comm

    RépondreSupprimer
  14. Chamoisée7/4/16 14:54

    Des freins à l'envers!!!!
    y a donc un bon dieu pour les coccinelles et leurs passagers

    RépondreSupprimer
  15. L'une des voitures de mes parents aura été une R 16 : ils l'appréciaient beaucoup....

    RépondreSupprimer
  16. J'ai adoré ces petites voitures, j'en ai eu deux (et deux rouges). Je m'étais endettée pour la première (et unique) fois mais je frimais comme une gamine (je n'étais pas bien vieille non plus) quand je conduisais.

    Leur moteur était aussi suffisamment simple pour qu'une jouvencelle assure les dépannages simples (bougies, tête de delco et charbon d'icelui) ; changer les pneus était aussi d'une facilité déconcertante.

    J'ai changé la première quand j'ai eu les enfants. La seconde était une petite bombe (à côté de la précédente) mais comme toutes les voitures avec le moteur à l'arrière, je trouvais qu'elle avait tendance à s'envoler quand je roulais vite (je mettais deux parpaings dans le coffre avant pour la stabiliser). J'ai donc changé à nouveau pour des voitures de vieilles -;)

    J'avais vendu la première 500 francs (une bouchée de pain) à une voisine qui a roulé des années avec avant de la céder pour un prix considérable à un collectionneur qui la possède toujours.

    C'est vraiment la seule voiture à laquelle j'ai été attachée.

    RépondreSupprimer
  17. une histoire qui finit bien

    RépondreSupprimer
  18. J'aime beaucoup ta première photo, et toute l'histoire.
    C'est vrai que nos voitures tiennent ou ont tenu une grande place dans nos vies.

    Je me demande si ce sera le cas aussi pour nos enfants. De mes trois, aucun n'a encore de voiture à soi - covoiturage, train, emprunts de véhicule aux parents, transports en commun ou plans avec des potes semblent leur suffire pour l'instant. La voiture n'est plus le symbole de liberté qu'elle a été pour nous. Intéressant...

    RépondreSupprimer
  19. Coucou chere Lucie -- et BRAVO pour tes dix ans comme blogueuse !! Tes articles sont toujours si superbes et toujours un bonheur a moi. J'espere que tu ne jamais, jamais, jamais reste en suspension ...

    Pour la Coccinelle classique et superbe, qu'on voit souvent en Californie, ca me fait esperer a regarder un Deux Chevaux ici ...

    Comme tu vois, j'aime utiliser le point suspension ...

    Bisous et bonne semaine ! 8)

    RépondreSupprimer
  20. Lucie : j'ai retrouvé une photo de ma première coccinelle !

    Sur l'image je suis enceinte de mon fils second et la chienne l'est aussi des
    7 petits qu'elle mettra au monde mais qu'elle n'élèvera pas. J'avais dû faire maman
    chien (7 biberons toutes les trois heures durant presque deux mois...).

    Beau week-end à toi

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel