vendredi 10 mars 2017

L'Observateur - the Observer

Cergy-le-Haut (Val d'Oise), le 05.02.2017 à 13H10

"Mes parents disent que Cergy est un autre pays", nous a rapporté Monsieur O. J'ai demandé plus tard un éclaircissement à son Papa. Il pense que Monsieur O imagine Cergy dans un ailleurs, au delà des frontières. C'est un fait qu'il s'y passe et que l'on y fait autre chose qu'à la capitale...
Ce dimanche matin là, la pluie avait été battante : les tempêtes Kurt, Leiv et Marcel étaient passées pas loin. L'après-midi, la pluie avait cessé, le soleil s'était même mis de la partie après l'heure du goûter. Après le déjeuner Monsieur O a balayé les feuilles sur la terrasse, il les a ramassées. Puis il a frotté le carrelage détrempé avec un balai de pont avant de passer la raclette pour la sécher. Enfin il m'a aidée à nettoyer un peu le jardin en portant les chaumes des vivaces au composteur. Grâce à des gants qu'il enfile comme un vrai pro il peut même manipuler les branches de rosiers sans craindre les épines. Il est important lorsque l'on a 5 ans et demi de faire tourner les activités de manière à ne pas se lasser. Cependant ce qui est fait n'est plus à faire par Mère-Grand.
Mère-Grand a une petite paire de jumelles de théâtre posée sur la chaise haute de Little Jo près de la porte-fenêtre. C'est pour mieux voir les oiseaux attirés par les graines et les boules de graisse. Monsieur O n'a pas pu observer les mésanges ni les merles effarouchés par notre activité sur la terrasse. Mais il a pu à loisir contempler les palombes perchées dans les bouleaux...

19 commentaires:

  1. "Monsieur O imagine Cergy dans un ailleurs, au delà des frontières. " : à marquer dans le cahier de souvenirs de Mr O ♥ Petit bonhomme qui se régale au pays de Mère-grand à faire tout ce qui n'existe pas au pays des parents...Il y a de quoi inventer de très belles histoires...

    RépondreSupprimer
  2. Les tempêtes arrivent sur la France et quand elles l'ont balayée, il nous reste à nous, à subir quelques coups de vent un peu plus forts que les autres. C'est le propre de ce petit pays situé à l'est du tien.

    C'est un brave petit bonhomme qui aide sa Mère-Grand à faire le ménage dans le jardin. En effet, Cergy est proche de la nature, pas forcément celle de la capitale. Et quelle récompense de regarder ensuite les oiseaux dans les branches des arbres pas loin.
    Il a de la chance le petit bonhomme d'avoir des grands-parents qui respectent la nature et la lui font découvrir.
    J'aime aussi ta photo prise à l'insu sans doute de l'observateur.
    Bises Lucie et belle fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord. :) Cergy et au-delà ce petit bout de Vexin français est un territoire à part, un truc difficile à cerner et à qualifier, aussi attachant que repoussant, mais intéressant par sa singulière âme. :)

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Lucie.
    Les belles et bonnes plantes poussent....
    Super le métier de Mamie, et de Papy.
    Bises, A +

    RépondreSupprimer
  5. Charmant.
    C'est amusant les idées que sont les enfants des mots et des choses qui leur sont inconnues.
    Il faudrait que j'y réfléchisse pour t'en faire part.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour
    Un bien joli constat que nous reserve nos petits ..leurs pensées sont souvent très logiques
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. "Mes parents disent que Cergy est un autre pays"
    Monsieur O a un papa et une maman qui comprennent l'importance vitale de l'imagination enfantine et qui ne s'y opposent pas en essayant de la remettre dans "le droit chemin" de la réalité "terre à terre".
    Les jumelles de théâtre, reconverties en instrument d'observation du ballet des oiseaux, s'inscrivent dans l'univers poétique de l'enfance et elles demeureront sans doute longtemps dans la mémoire de Monsieur O.
    Quant au toilettage de la terrasse et autres activités de petites mains jardinières, tout en l'occupant physiquement elles participent au bon développement psychique de l'enfant en le valorisant à ses propres yeux.
    Bref, Monsieur O a la chance d'avoir deux "pays", l'un citadin et l'autre, grâce à son jardin, quasi champêtre et lieu d'émerveillements.

    RépondreSupprimer
  8. Amusante est la photo et attachante la curiosité naturelle des enfants!

    RépondreSupprimer
  9. monsieur O a mis ses gants de travailleurs

    RépondreSupprimer
  10. J'adore, je t'adore, j'adore ton écriture, Mère grand, tu m'enchantes chaque fois que je viens chez toi, c'est un régal pour moi.
    Un grand bonjour à Monsieur O. l'observateur de mésanges, l'image de ce petit bonhomme en pleine activité est très convaincante.
    Bien à vous deux.

    RépondreSupprimer
  11. J'aimez assez bien ce que monsieur O s'imagine . Des ailleurs aux parfums de voyages ! Cet enfant curieux observe le ciel afin d'y voir plus clair sur la terre et ...l'air de rien : Il est tout à fait dans le vrai . Belle semaine avant le retour du printemps, Lucie !

    RépondreSupprimer
  12. Sympa cette photo avec la curiosité de cet enfant , MDR avec ses gants ....
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  13. Quelle belle tranche de vie ! Mère-Grand ! Et si bien racontée !
    C'est qui le grand méchant loup chez vous ?
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. toujours mieux que d'être devant la téloche

    RépondreSupprimer
  15. Une bonne fin de week end à vous.....

    RépondreSupprimer
  16. Des activités qui laisseront de tendres souvenirs à un petit garçon bien attentionné envers sa mère-grand. Sourires à la vue des gants qui ne font renforcer la poésie de l'image.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel