vendredi 30 novembre 2007

Cergy, Cergie, Cergy-Pontoise et Cergipontin, du neuf cinq

Photo prise le 19.04.06 à 07H31. Canon PowerShot A80.
Publiée le 19.04.06 à 9H50 sur le 2ème message de Cergipontin:

Cergy-Saint-Christophe : l'Axe Majeur


CERGY-PONTOISE, Cergipontain, CERGIPONTIN

CERGY, CERGIE




Retour au printemps, à la genèse. Oui, aux débuts de ce blog dont c’est aujourd’hui la cinq centième parution. Un blog voulu pour parler de ma ville... et de moi.
Un blog parle toujours de son auteur. Cergipontin regarde autour et en dedans de moi, tout en ayant les yeux ailleurs, au loin.
J’ai démarré avec quatre messages, le 19 avril 2006, après avoir choisi en deux minutes le nom du blog et ce surnom qui à présent me collent à la peau.
Ce matin là, assez tôt, je suis allée à l’Axe Majeur et ai photographié les Douze Colonnes qui en sont le plus beau fleuron. J’aime les Douze Colonnes. De leur esplanade elles offrent un magnifique point de vue jusqu’à Paris la Défense. L'on s’y sent en paix.
J’ai aussi pris cette photo qui dit beaucoup de Cergy. Le regard se promène de la rambarde de l’ancienne voie ferrée, aux étangs de Cergy Neuville, en passant par la boucle de l'Oise et les maisons du vieux village.
J’ai retrouvé cette photo avec plaisir. Je l’ai préparée comme je prépare mes photos aujourd’hui.
Elle est l'une de mes toutes premières photos numériques. Elle a été prise avec l’A80 prêté par Patrick, lorsqu’il n’en avait pas besoin, en automatique, ne sachant rien des réglages. Et bien, j'en suis malgré tout contente. Je me dis que ce n’est ni la technique ni l’appareil qui font la photo, même si cela aide.
Mais surtout le sujet, la lumière, l'oeil et le désir du photographe.
Pourvu que le désir, je l'aie longtemps...



Returning to spring, to the genesis. Yes, at the beginnings of this blog. Today, it is its five hundredth post. A blog desired to speak about my town... and about me. Of course. A blog ever speaks about its author.
I started with four messages, on April 19, 2006, after having chosen in two minutes the name of the blog and the nickname which now I carryaround with me. This rather early morning, I went to l’Axe Majeur, a place in Cergy and photographed the Twelve Pilars which are its most beautiful fleuron. I like these Twelve Pilars. From their esplanade they offer a splendid point of view to Paris la Defense. One can feel in peace.
I also took this photograph which says much about Cergy. The glance walks from the old railway, to the Cergy Neuville’s ponds, while passing by the Oise River’s meander and the houses in the old Cergy’s village. I found this photograph with pleasure. I prepared it as I prepare my photographs now.
It is one of my very first numerical photographs. I used Canon A80 lent by Patrick, when he did not need it. Automatically, knowing no adjustments. Well, I am in spite of that glad of it. I think that it is neither the technique nor the camera which makes the photograph, even if that helps. But especially the subject, the light, and mainly the eye and the desire of the photographer.
Let's hope I have a desire still a long time...


500
Ce jaune, puis ce vert, ont longtemps habillé Cergipontin

31 commentaires:

  1. Déjà FÉLICITATION, 500eme posts c'est énorme, bravo et maintenant continuer avec le même talent et aller toujours plus haut.

    Ce retour en arrière, bonne idée cette photo, très réussie.

    "Mais surtout le sujet, la lumière, l'œil et le désir du photographe." le désir du photographe, c'est ce qui fait toute la différence et on le sent dans tes posts.

    Alors un big bisous à ma miss cergie et à lundi pour le 501eme message.

    RépondreSupprimer
  2. au fait, il est où le feu d'artifice ;o).

    RépondreSupprimer
  3. Ce soir, je bois une coupe de champagne à ton honneur!!
    Magnifique cette photo - le paysage, les couleurs, la lumière...!
    Je te suis que depuis ce printemps, donc avec une année de retard, mais avec quel plaisir! Merci pour ce que tu fais sur ton blog, merci pour tes commentaires chez les autres (je les adore) et pour tes encouragements et conseils à un débutant!!

    RépondreSupprimer
  4. Superbe lumière printanière. Tu as eu raison de continuer pour les photos, moi je ne suis qu'amateuse, mais j'aime voir et lire ce que font les autres et de plus j'ai rencontré de nouveaux amis comme toi. Bravo pour ces 500 posts, il faudra que je remonte le temps pour voir ce travail.

    RépondreSupprimer
  5. Je vois qur Peter me suis à la trace... ce n'est pourtant pas moi qui sent la peinture!!!

    RépondreSupprimer
  6. en retour sur ton post sur l'aerophare, tu as raison de parler de la tour eiffel, car le début d'idée de départ étant d'accoupler la tour eiffel avec un ballon dirigeable et cela a donne ce superbe bébé.
    Ne pas s'inquiéter je ne compte pas vivre la haut (il fait trop froid) et dés la semaine prochaine je redeviens mr statue ;o)).

    Je me joins a Peter pour le champagne, alors FAIT PÉTER LES BOUCHONS...................................

    RépondreSupprimer
  7. Les images, les textes, la simplicité, les réflexions, les conseils et la sympathie... seulement quelques-uns des motifs de ton succès.
    Tu parles à chacun de nous comme à un ami, celui-là qui vraiment , tu es pour nous.
    Voeux pour les prochains500.

    RépondreSupprimer
  8. 500 posts ! Je n'ai pas compté les miens. FELICITATIONS Cergie.
    Cette photo est super belle. Très bon oeil ! Moi, j'ai l'envie de photographier, comme toi , pour faire partager, mais je ne suis pas aussi douée que toi pour la photo. Continue à nous montrer de belles choses et nous dire de beaux textes. Bises

    RépondreSupprimer
  9. Je me rappelle tes colonnes, je les avais vues quand elles étaient toutes neuves.
    Ton blog a beaucoup évolué depuis, mais je peux dire que je l'avais trouvé intéressant dès le départ.
    Des photos plus grandes, un fond qui a changé de teint, des textes de plus en plus travaillés.
    C'est cela, l'expérience d'un bon blog.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour cergie, je suis arrivée chez toi à l'automne... Et je dois dire que j'ai appris beaucoup de choses ici. Tout d'abord l'amitié que tu distilles dans tes posts et dans tes réponses à nos commentaires. Ensuite l'amour de la vie et des choses qui t'entourent. Ta vie de tous les jours, celle qui continue à te façonner. Avec tes yeux et ton coeur, tu photographies les choses, avec ton coeur tu écris tes textes. Les réglages, c'est en plus, mais le fond du fond, c'est de toi que tout vient. Alors continue avec le même enthousiasme, préserve-toi, prends soin de toi et nous serons tous heureux que tu sois heureuse. Avec toute mon amitié.

    RépondreSupprimer
  11. Olivier, merci de tes compliments, mais attends ! Je n'ai aucune ambition de monter toujours plus haut ! J'ai le VERTIGE !
    Surtout pas à hauteur de Miss Tour Eiffel ! Le feu d'artifice sera azu début 2008. Il est toujours tiré de cette esplanade d'ailleurs. Et c'est splendide.
    (Je préfère le crémant d'Alsace au champagne)

    Peter, tu veux dire que je me la pète auprès des débutants c'est ça ? Bois pas ton champagne tout seul, on aura bien l'occase de se faire une bulle avec un petit crémant. Merci à toi de ton indulgence envers une pauvre marguerite des champs et de ta fidélité.

    Lyliane, amateuse et... mateuse de beaux endroits et de belles choses. Tu as de l'avenir devant toi. Tu mènes bien ta barque pour une armateuse débutante.

    Nazzareno, par tes mots, dans tes yeux je me sens une étoile. Merci. Cela m'aide à avancer.

    Claude, tu es si douée pour plein de choses et surtout tu es la joie de vivre incarnée. C'est facile de savoir combien de messages on a fait : oil suffit d'aller au tableau de bord. Gérer les messages. Tu as la liste des messages publiés et en brouillon. Le nombre est marqué en haut à droite. Moi aujourd'hui : 25 sur 500.

    Hpy, tu as été ma lectrice de l'ombre. Je suis contente que tu aies fait surface, interpellée par la situation de Charlie mon boucher. Il faudra que je mette une photo de ce message sur Passerelle. Merci de ta présence affectueuse (quoique parfois un peu rudoyante. Je suis maso)

    Delicium, tendre amie, j'ai mis le tunnel par lequel le lapin blanc est arrivé sur PASSERELLE.
    Merci d'être là. Bises (non virtuelles).

    RépondreSupprimer
  12. Tout ça, 500ème, prise de connaissance des blogs, progression dans la prise de photos, etc, ça force le respect.
    Chapeau!

    RépondreSupprimer
  13. Joyeux 500 eme cergie, et qu'il y en ait encore pleins pleins d'autres, pour que tu nous faire balader dans ton petit monde que je trouve fort agreable, caleme et serein, j'aime venir chez toi on s'y sent bien... merci pour ca!!!
    Bisous et tres bonne soirée
    Adré

    RépondreSupprimer
  14. Je ne crois pas que l'oeil, une fois exercé, se lasse jamais de regarder. Quand à la photo, c'est une autre histoire, c'est pour le partage.
    Et cette photo est bien douce, qui contraste avec celles qui l'accompagnaient. Elle a bien sa place ici, toute seule, aujourd'hui, le fantôme d'un printemps enfui, et la promesse d'un nouveau printemps, alors même que l'hiver approche.
    Alors, heureux 500éme bloganniversaire, Lucie, en attendant que l'on ne fête tes deux ans sur le web.

    RépondreSupprimer
  15. Visite rapide, sorry! 500???!!! Hépatant! 500 parabéns (félicitations portugesas), avec 500 bisous et 500 coups d'admirations. Je suis convaincu que to blogues de mieux en mieux, sincèrement. Toutes tes photos, tous tes récits sont enrichissants.
    Que tu continues sur ce chemin qui passe par Cergie Pontoise, CDG, Chine, Paris, le Jura, Alsace,etc. etc. etc. toujours!

    Sxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    RépondreSupprimer
  16. bonjour cergie
    je n'ai qu'un mot en voyant cette photo
    ouahhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!
    merci
    patrick

    RépondreSupprimer
  17. a contre-courant de la blogoshère mais que ce printemps et doux et lumineux!
    http://fiatlux.lasiate.com

    RépondreSupprimer
  18. Je suis heureuse d'avoir trouvé toi et ton blog. Les photos sont toujours super (celle-ci, évoquant le printemps) et les textes souvent personnel et toujours un peu poétique. J'aime beaucoup lire ici, chère Cergie.

    RépondreSupprimer
  19. Merci à tous d’être là.
    Merci d’être passé sur ce message. 500. Cinq centaines.
    Pour moi qui ne publie plus que trois fois par semaine, c'est quelque chose.
    La moitié d’un millénaire !

    mparfait Présent, sur ce chemin tu m’as accompagnée un moment, tu m’y as guidée aussi. Merci.

    Adré, je suis contente d’avoir découvert ta fraîcheur, ton univers chaud et coloré. Ce sont de nouveaux amis comme toi qui m’aideront à continuer.

    Maxime, tu as passé le nez à la fenêtre à la fin du printemps. Au milieu de l’automne, tu as amené ton panier. Il faudra ce temps encore pour que Cergipontin atteigne son deuxième anniversaire. Merci de ton affection et de ta fidélité.

    Icarus, de loin en loin, dans l’ombre tu me suis. Tu as été dans les premiers. Que sont nos blog-friends devenus ? Je suis contente de te retrouver un peu plus ces derniers temps.

    Patrick, merci à toi d’être passé.

    Lasiate, disons alors que je suis à l’unisson avec l’hémisphère sud où est pour deux mois encore l’un de mes fils !

    April, et bien moi je suis contente que tu aies poussé la porte. Nous nous sommes entendues tout de suite toutes les deux, n’est ce pas ? Et puis Cologne, oh Cologne ! Comme tu aimes et représentes bien ta ville !

    RépondreSupprimer
  20. Bravo. Félicitations!
    La photo est magnifique, quelle lumière; en plus, prise à 7h31...
    Merci aussi pour tes commentaires chez Blogtrotter.
    Gil

    RépondreSupprimer
  21. Chère Cergie Lucie Marguerite Ptit loup aux multiples facettes et aux multiples talents,
    bravo pour ces 500 épisodes blogatoires, on espère que le feuilleton durera longtemps encore. On en redemande, de l'oeil curieux et généreux que tu portes sur les choses, et de tes commentaires ici et ailleurs, délicieusement créatifs et chaleureux.

    Tu as donné aux cergipontins leurs lettres de noblesse blog.

    RépondreSupprimer
  22. Gil, tu as remarqué l'heure ! Ben fudrait que je me lève plus tôt en été. Et puis le blog me prend trop de temps en fait le matin, faut que je m'organise autrement

    Nathalie, merci. Tu me bats, pour les commentaires. Tes commentaires sont partout chaleureux et tu as toute la planète blog d'expression anglaise que je ne pratique guère. Finalemnt, je commente "petit bras"...
    Il me semble que celà va aller d'ailleurs de pis en pis en ce qui me concerne, sinon je ne tiendrai pas.

    RépondreSupprimer
  23. 500 ! Bon anniversaire Cergie !

    RépondreSupprimer
  24. C-500, ´c'est juste pour te dire que je veux et j'espère t'écrire bientôt, mais je me suis plongé dans une de ces phases super-chargées de boulot. Ça me rends fou, le désir de me connecter avec les copins, ainsi que l'effort de me débrouiller avec ce tas de omelettes sans oeufs qui s'appellent articles scientifiques.
    Cette photo continue à me plaire beaucoup. La Reine Margot (la chatte, Margarida)t'envoie des bisous, tout comme moi. Placide? Seulement lorsqu'elle dort! Pleine de vie, aimable, toujours jouante, flirtante, même avec 9 ans.

    Sxxxxxxxxx

    RépondreSupprimer
  25. Félicitations sur votre centième photo cinq ! Voici à des images plus colorées et plus vibrantes !

    RépondreSupprimer
  26. A beautiful hillside view and great reminiscing.

    RépondreSupprimer
  27. Second Souffle, Emer, merci, merci beaucoup

    Icarus, je vais attendre alors de tes nouvelles.
    Marguerite envois un bisou à Margarida
    (Ben dis donc, toi des articles scientifiques ! j'imagine en effet le binzz)

    Tim, I was waiting you. That blog was created in the purpose to receive your visits and the ones of Chamamy. You were my first reader, even on my "jardin de Marguerite" and you commented my 2d message where I uploaded this picture. Thank you being there just now, my dear friend...

    RépondreSupprimer
  28. Je suis en retard pour la commémo
    Je me couvre la tête de cendres
    PÂRDON ma Mie,petite luciole affairée,fidèle et aimante
    Je me jette à tes pieds

    RépondreSupprimer
  29. Je t'attendais ici et te voilà. C'est le principal ma petite cigale qui se faisait griller des châtaignes...
    Si je ne t'avais pas eue...
    Je ne suis pas sûre que Cergipontin aurait pris vie.
    Je te dois beaucoup.

    RépondreSupprimer
  30. félicitations pour le 500eme textes et désolé pour mon absence prolongée.
    la photo est magnifique.

    RépondreSupprimer
  31. r.tugwell@forthmedia.com10/12/07 07:49

    I'm a bit late celebrating your 500th post, but I've been looking back over your photos, and although I've looked at this before I never commented. For me it's a good example of how a photograph does not need to have dramatic contrasts of light and dark or spectacular colours. It must reflect something of course, and I like, and recognise this sort of watery light and sleepy cottages. Reminds me a bit of Hobbiton (although I've never been there...)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives