mercredi 23 janvier 2008

Dieppe (76) : le coquillard

Le 31.12.08 à 12H25

Non, non, ce n'est pas un banc de galère en mer de Jade, c'est un pont arrière de coquillard en port de Dieppe...

"Au nord du Kenya, non loin de la frontière éthiopienne, se trouve le lac Turkana. Surnommé "la Mer de Jade" à cause de sa couleur bleu-vert sur fond de roche noire, le plus grand lac salé du monde (250 km de long, 50 de large) reste aujourd'hui à l'écart du tourisme de masse, confiné au coeur du parc national de Sibiloi".
Source : lintern@ute




In fact, this is not a galley bench at the Jade Sea, this is a scallop-fishing boat after deck in Dieppe harbour.

The "JADE SEA" is the nickname of the wide salted Turkana Lake (northern Kenya).

28 commentaires:

  1. parceque on est mercredi ???????? hein miss cergie :o))

    RépondreSupprimer
  2. belle photo, on dirait une machine sortie de l'imaginaire d'un decoufle.
    j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  3. Les couleurs sont magnifiques... ce marron acajou et ce vert de jade.. J'embarque tout de suite!!

    RépondreSupprimer
  4. Ils sont complètement d'accord avec marie-noyale.
    Une photo qu'il libère l'imagination.

    RépondreSupprimer
  5. merci pour le lien sur les machines , c'est superbe. Pour le bougé de KIA c'etait recherché, mais je pensais pas l'avoir reussit sincerement et j'etais content quand j'ai vu le resultat (la chance du debutant)

    RépondreSupprimer
  6. Olivier, *bonsoir coach !
    * sympa le rapprochement avec Decouflé pour le mouvement et l'imaginaire
    * merci de m'avoir parlé des MACHINES DE L'ILE, cela m'a permis de les retrouver. Au festival des jardins de Chaumont sur Loire, j'ai vu la Serre volante créée pour les floralies deNantes par François DELAROZIERE et SEVE.

    Marie-Noyale, je pensais aussi vanille, chocolat, pistache. Merci.

    Nazzareno, elle nous emmène où l'on veut aller. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  7. Il est bien rouillé ce coquillard, mais le marron et le vert vont bien ensemble.

    RépondreSupprimer
  8. Tu as encore réussi de trouver la beauté là ou a priori rien n’est réellement beau, sauf si on l’œil – l’œil d’une vraie bloggeuse !

    RépondreSupprimer
  9. On s'imagine toujours que la mer est triste par ici, pas bleue du tout mais plustot grise. ET pourtant, il y a de ces coins où la mer est turquoise. Je me demande toujours si cela ne vient pas du calcaire des falaises.

    RépondreSupprimer
  10. Thank you for your kind message my dear Cergie. I have listened!

    You do love your nautical things don't you? I have never cared for boats. I do love diving and swimming, but I don't like riding in a boat. I wonder why?

    RépondreSupprimer
  11. Ce bateau avec ses filets metalliques est superbe. On se croirait dans un roman de Jules Verne.
    C'est curieux en effet cette mer turquoise dans le port de Dieppe!
    En tout cas, une belle occasion d’évoquer le lac Turkana surnommé "la mer de jade". Je l'ignorais!

    RépondreSupprimer
  12. Lyliane, j'imagine que la peinture raclée par les coquilles ne pourrait tenir ?

    Peter, je ne suis pas si sûre que cela soit un vrai compliment. Plutôt une calamité, ne crois tu pas ?

    Hpy, je mettais le vert sur le compte de la salinité et de la profondeur du bassin
    Tu as raison, le calcaire des falaises doit être aussi pour quelque chose dans cette couleur si particulière.

    San Nakji, happy to have news of you ! You can remember Cergie ever does love all big machinery. New Zealand is an island isn't she ?

    Dorothee, Olivier m'a parlé d'ateliers (voir le lien à lui mis ci-dessus : "les machines des iles") à Nantes dans les anciens chantiers navals, et Nantes justement, c'est la ville natale de Jules Verne !

    RépondreSupprimer
  13. Ah ! Je suis frappée par la couleur de l'eau ! Je me demandais si il y avait des coquillards du côté de la mer des Caraïbes. Cette eau me rappelle autre chose, mais j' en parlerais peut-être cet été !
    Très belle photo Cergie !

    RépondreSupprimer
  14. .....je constate que Peter aussi a note "l'oeil perspicace" de la "magnifique Cergie".

    Remarkable colour reproduction and clarity of image.

    RépondreSupprimer
  15. comme tu vas hiberné pendant un jour, big bisou et a vendredi (grand jour sur Evry Daily Photo).

    RépondreSupprimer
  16. ta photo me fait a la cahnson de Maxime Le Forestier "la rouille"

    RépondreSupprimer
  17. la peintresse sur soi23/1/08 21:53

    Encore une belle harmonie,et de superbes nuances pour ma palette...
    Oui en ce moment je ne pense qu'à ça! ;)

    RépondreSupprimer
  18. C'est un VRAI compliment!

    RépondreSupprimer
  19. Ah ce vert de jade, oui HPY je crois que ça vient du calcaire des falaises et c'est magnifique.

    Sur le thème de la pêche, je ne peux m'empêcher d'etre choquée par le soutien de Sarko au relèvement des quotas de pêche. Comme si dès que les choses n'allaient plus extrêmement mal on pouvait recommencer à se comporter comme des pilleurs des mers. Voir à ce sujet l'excellent post de Richard G. d'Avant la Lettre (un de mes blogs préférés)http://richardg.blogs.com/avantlalettre/2008/01/la-politique-de.html

    RépondreSupprimer
  20. C'est drôle, cette impression de naviguer, plus dans l'air que sur l'eau...
    J'aime, forcément, tes contrastes :)

    RépondreSupprimer
  21. Cela ressemble assez à un banc de torture du moyen-age comme je me l'imagine. Je ne m'attarderai donc pas sur l'utilisation des divers instruments, mais je trouve les chainettes du plus bel effet !

    RépondreSupprimer
  22. bonjour cergie
    quelle etait la vocation des coquillards
    bises
    patrick

    RépondreSupprimer
  23. Ta photo est superbe, j'adore ... mais tu fais bien de preciser qu'il ne s'agit pas d'un banc de galere ... huhu !!!
    Plins de bisous pour te remercier de tes passages chez moi avec des messages toujours pleins de sens ... j'adore tes messages :o)))
    Bisoussssssss
    Adré

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Cergie,

    N'est pas la couleur de la mer qui me frappe, mais bien au contraire, cette absence de mer et pourtant cette densité jade, comme si l'opacité d'un ciel miniature s'était installé autour de quelques petites chaises métalliques...

    Bonne soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  25. Claude, il faudrait d’abord savoir s’il y a des coquilles. Tu peux sur ce point mieux répondre que moi.

    Chuckeroon, Peter dit ça à tout le monde ! Surtout aux dames. C’est un enjôleur. Magnifique et perspicace me fait très plaisir, merci.

    Olivier, la curiosité m’a maintenue éveillée.

    Bergson, la rouille, Maxime Le Forestier veut dire ce qui accompagne la soupe de poisson ?

    La Peintresse sur soi, tu sais que depuis mes débuts, tu m’as montré la route à suivre. Mais là je me sens un peu désemparée.

    Peter, j’aimerais que tu étaies un peu.

    Nathalie, joker. La pêche n’est pas un domaine que je connais assez.

    Anouschka, Hpy ne se souvient pas si ce vert est permanent et pourtant elle habite Fécamp. J’ai retrouvé des photos que j’ai postées de ce même bassin et l’eau est d’un beau bleu sombre. Ce vert doit venir du ciel gris aussi.

    Maxime, tu vois ça plutôt sado ou maso ? Ou les deux mon Capitaine.

    Patrick, les coquillards sont des bateaux de pêche à la coquille Saint Jacques. A bientôt.

    Adré, merci à toi aussi. J’aime bien passer te voir, ton blog me rafraîchit.

    Mathilde, Une eau étale et lisse, minérale ou presque soyeuse.
    Je suis contente que tu sois rentrée.

    RépondreSupprimer
  26. plus qu'une heure a attendre ;o)

    RépondreSupprimer
  27. This is a very interesting shot--the colors and textures, the rust... all very beautiful details.

    RépondreSupprimer
  28. ces deux couleurs se complètent magnifiquement bien : que c'est joli cet enchevetrement de lignes de mailles de chaines...
    cette photo a beaucoup de charme.Bravo Cergie.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives