vendredi 25 janvier 2008

Quiberville-sur-Mer (76) : les doris

Le 31.12.07 à 13H10

Certaines localités du Pays de Caux ne disposent pas d’installations portuaires, à la différence de Dieppe. Cependant, elles ont une flottille de pêche. C’est le cas de Quiberville-sur-Mer.
Leurs bateaux, les doris (pas très différents des anciens Terre-Neuvas sur lesquels j’ai déjà fait un MESSAGE) arrivent et repartent de la plage, où les pêcheurs vendent directement le produit de leur pêche sur des étals abrités.

Sur la photo : le joyeux monde des doris "Keep Cool" et "Julie-Cédric IV", dont filets, flotteurs et étal de poissonnerie...



A harbour like Dieppe’s one is not really necessary for having fish boats. At Quiberville-sur-Mer small boats named "DORIS" come on the pebble beach and then are carried by tractor safe from high tide. Fishes are sold on the beach directly at small fish shops built near the place where the boats are laid.

26 commentaires:

  1. Merci pour le bonsoir du soir ;o).
    Le nom du bateau "Keep Cool" est superbe. J'apprends today, car je ne connaissais pas les "Doris" (mais je connaissais Doris Day, c'est deja cela "Que sera, sera - Whatever will be, will be - The future's not ours to see - Que sera, sera - What will be, will be").
    Merci miss pour les liens.
    Voila donc un commentaire tres chanter, trouver sur le net cette chanson

    Faut avoir du courage
    Chant de guindeau

    "Pendant la morte saison,
    on voit sur l'quai les patrons,
    qui te disent : veux tu t'engage,
    tu aura de fort bons gages,
    tu gagnera beaucoup d'argent,
    si sur le banc, y du flétan,

    faut avoir du courage, pour faire ce long voyage

    Le départ est arrivé,
    tout le monde descend sur l'quai,
    faut faire ses adieux bien vite,
    le capitaine appelle de suite,
    répondez à votre nom,
    embarquez donc les garçons,
    faut avoir du courage, pour faire ce long voyage

    l'équipage étant à bord,
    chacun se dispose,
    à prendre son petit déjeuner,
    qui n'est pas grand chose,
    après ce joli repas,
    le guindeau vous casse les bras,
    faut avoir du courage, pour faire ce long voyage

    arrivé sur les grands bancs,
    on voit de la glace,
    on mesure les brassées d'eau,
    pour y prendre sa place,
    on mesure les brassées d'eau,
    pour si placer comme il faut,
    faut avoir du courage, pour faire ce long voyage

    quand on est sur les grands bancs,
    on triomphe des houles,
    chacun se lève soudain,
    pour aller boire la goutte,
    de tribord comme de babord,
    les doris s'en vont dehors,
    faut avoir du courage, pour faire ce long voyage

    dans les doris, les hommes,
    s'en vont pêcher toute la journée,
    et quand il est plein de poissons,
    faut encore le décharger,
    halte dessus, c'est la morue,
    halte dedans, c'est du flétan,
    faut avoir du courage, pour faire ce long voyage"

    Bon, c'est pas tout ça, je dois finir mon post pour Vendredi

    RépondreSupprimer
  2. En effet Doris Lessing (mais elle a beaucoup moins fait de chanson ;o) ) pas tres fan, j'ai bien aime son seul livre de SF "Shikasta" (enfin je crois etre son seul livre de SF ???? ). Mais en SF, je reste tres classique, tres ASIMOV (un dieu pour moi). Mais j'ai comme l'impression que je quitte le theme du jour ;o)).

    RépondreSupprimer
  3. Ca sent encore la marée dans le coin! mais j'adore cette odeur d'iode et de poissons bien frais, que j'allais chercher directement au bateaux, car j'ai habité Dunkerque et j'avais une baleinière (nom des bateaux qui allaient à la chasse aux baleines dans le grand Nord) elle a malheureusement coulé dans le port.

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve tes doris très grands mais les doris normands mangent peut être plus de poissoons que ceux de bretagne.

    J'aime cette pagaille sur les bateaux .

    RépondreSupprimer
  5. Quelle pagaille! mais ù sont les Marines pour remettre de l'odre

    RépondreSupprimer
  6. Tu t'es encore très bien documenté sur ton sujet du jour. Et dire que je suis trop fainéante pour sortir prendre les doris en photo (pourtant ils sont tous près)!

    RépondreSupprimer
  7. aujourd'hui en plus d'apprendre des choses nouvelles même je suis allé à découvrir ton vieux post : deux choses belles avec un coup seul ! Salut, bon fin semaine

    RépondreSupprimer
  8. Très intéressant et instructif ce Porte Cergie. J'achète des conserves de thon, de sardines et de maquereaux LES DORIS, mais apparemment elles ne viennent pas de Quiberville sur Mer. Je vois qu'Olivier a encore poussé la chansonnette. Quel répertoire il a ! Bon WE

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce post… Je me suis « perdu » dans tout les liens, passionné par le sujet, les doris, les lucies… Maintenant je connais beaucoup sur le sujet, mais j’aimerai savoir plus. Ils vendent donc leurs prises dès le retour, et sur place… Qui est là pour acheter ? Des professionnels ?

    RépondreSupprimer
  10. Juste un petit bonjour..

    Bonne journée..

    RépondreSupprimer
  11. en réponse à ton passage chez l'ami Bergson :

    même pas vrai miss cergie, dernièrement j'ai relu avec plaisir (et il y a de superbes dessins) 'Oui-Oui et la Gomme Magique' livre de SF très violent. Quand Oui-Oui efface la queue de son ami Isidore,
    cela fait quand même très peur.

    RépondreSupprimer
  12. N'envoie pas p'tit loup garou à Olivier, il a peur assez sans cela.

    Pour repondre à Peter, même les particuliers peuvent acheter, ça dépend des endroits.

    RépondreSupprimer
  13. keep cool-- Cergie it is VERY cool in NY today--

    I love photos of boats. I love boats--the idea of sailing away is always a nice one, and sailing home again.

    RépondreSupprimer
  14. Olivier, et quel post magnifique ! 400 messages c'est pas rien pour un jeunot comme toi qui a tout d'un pro. J'aime beaucoup Doris Lessing et elle mérite son prix Nobel vraiment. Des nouvelles de Londres, certaines, surtout "le Journal d'une bonne voisine" que j'ai adoré, dur à lire. J'ai aimé aussi "le rêve le plus doux. Elle est une femme et donc parle peut être plus aux femmes comme moi. As tu lu "le grand métier" de Jean Recher (édité en poche). Que ej recommande dans mon message oprésedent. Difficile à lire, je n'ai pas retenu tous les détails techniques très pointus. Juste l'idée de la vie dure de Terre-Neuvas. En ce moment, je lis "Fifi Brindacier" que m'a offert mon fils. Il n'y a pas de plus ou moins noble littérature lorsque l'on a de l'imagination et un coeur d'enfant.

    Lyliane, TU AS EU UNE BALEINIERE ! Tu es une femme extraordinaire !

    Bergson, quelle façon de pêcher ancestrale, n'est ce pas ? Comme en Afrique, comme partout depuis la nuit des temps. C'est un désordre très ordonné.

    Lasiate, je crois qu'ils s'y retrouvent très bien et tout est à portée de main

    Hpy, je tends le dos lorsque je fais ce genre de message, je suis contente de ton satisfecit. Merci de ta réponse à Peter
    Et ne crains rien pour Olivier, Amédée le protège.

    Nazzareno, tu es reparti en arrière à une époque où nous en nous connaissions pas encore. Merci et à lundi. Ciao !

    Claude, les doris il y a en a partout pas seulement à Quiberville ! Joli nom pour une marque de conserve des produits de lamer.

    Peter, Hpy t'a répondu et j'ajoute que les restaurateurs s'approvisionnent aussi directement

    Daniel, bonjour, bon week-end à toi, pourvu que le vent ne souffle pas trop fort sur les longères...
    ;)

    Chedwick, ici ce n'est pas très cool, I don't know why I'm so busy today and have such a few time.
    Ces bateaux (boats) ont une plage (a beach) où revenir. Ils ne vont pas très loin (not far away).
    Il est toujours bon de partir oui, pour revenir.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Cergie,

    Superbe, haute en couleur cette photo.. J’aime bien les cadrages morcelés….Je passe beaucoup de temps de mes vacances au Croisic et juste avant la marée, reviennent ces bateaux de pêche, un peu moins gros, je dois avoir des photos quelque part. Les pêcheurs déchargent le produit de la pêche directement sur le quai et là s’organise à la bonne franquette une vente directe aux consommateurs, je pense plus à des particuliers, les hôtels et restaurants se font livrer. On peut acheter des araignées de mer des langoustes et homards.. Entre autres, ce qui ne m’a jamais tentée d’ailleurs, l’idée de plonger ces bestioles dans l’eau bouillante ne me dit rien, mais cette observation n’engage que moi.
    Bon WE Cergie et à très bientôt.

    RépondreSupprimer
  16. Je remercie tout le monde pour avoir participé à répondre à ma petite question!

    RépondreSupprimer
  17. J'imagine bien, dans le filet, la tête du poisson (anglophone) apercevant le nom du bateau. "Keep cool"; D'un autre coté, s'il est un tant-soi-peu influençable, c'est une bonne façon de garantir du poisson frais !

    RépondreSupprimer
  18. Cergie-- this you may not believe--I too had a big teddy bear coat--it was maybe Beaver? and old coat from an aunt--it was superb for sliding down slides at playgrounds. we would go at night, 3 of us could sit on it like a magic carpet and go down the slide. Nothing could destroy this coat, but someone borrowed it and never returned it.

    RépondreSupprimer
  19. On vient se "rincer l'oeil" et en plus on s'instruit grace aux liens..
    Quelle aubaine!!

    N'empeche que je ne voudrais pas etre celle qui va ramander ces filets!!!!
    Bon WE Cergie..Doris..Lucie...Je m'y perds et "Keep Cool girl"!

    RépondreSupprimer
  20. Désolé encore une fois d’avoir pris tant de temps pour revenir ici, mais la semaine que vient de finir a été vraiment atroce...
    Quand même, je suis arrivé à temps d'apprendre tout sur Quiberville, les doris, lucies, etc... À la suite, je deviens Diderot... ;)
    Merci pour les commentaires à Blogtrotter. J'y ai laissé un message à propos des Etienne d'Hongrie... Et quant à réserver pour la Coupoule, tu crois qu'on se met d'accord à huit avant d'arriver à la porte? ;))
    Bon week-end!
    Gil

    RépondreSupprimer
  21. Merci de tes encouragements Cergie.

    RépondreSupprimer
  22. Mathilde, merci. J’ai remarqué comme tu aimes les portraits intimistes. Des gros plans sur les matières dans lesquels tu excelles. Les restaurateurs normands ne s’approvisionnent pas à Rungis, peut-être ne vont-ils pas sur le port. Mais le patron du bateau leur apporte leur commande. Nous même avons un camion qui s’approvisionne chez un pêcheur et passe dans les villages. Pour moi, le jeudi de 11H à midi.

    Peter, que ne ferions nous Hpy, Mathilde et moi pour te faire plaisir

    Maxime, donc le poisson remarquerait ce "Keep cool", et moi je suis ravie que tu l’aies remarqué. C’est l’élément le plus important de la photo qui est un peu plus net que le reste du foutoir. Le dit foutoir ressemble fortuitement à celui de ta fenêtre aux miniatures. Pas si inorganisé, fonctionnel, je dirais même, et assez esthétique, non ? Ta fenêtre était sur un plan, le port est en volume : le bateau, les caissettes, les bouées, le moteur etc, etc…

    Phd girl, what a coincidence and what a pity you lost it ! I lost a teddy bear jacket too….

    Patrick, ouf ! Un coup de vent qui rafraîchit !

    Marie-Noyale, je te pensais en week-end ? Tu m’as l’air de bien connaître le domaine maritime, mais je m’en serais doutée au vu de tes messages.
    Que je t’explique puisque tu es une amie arrivée récemment : "Lucie" c’est mon vrai prénom. "Marguerite" jardine (j'ai un blog jardin, un peu en friche). "Cergie" c’est la patronne. Et "Doris", ce sont ces bateaux guest stars sur ce message.

    Gil, nous sommes tous occupés, moi également et tu passes quand tu peux, cela me fait plaisir, merci. Si nous faisions une réunion de bloggueurs nous réserverions dans un restau plus tranquille où mon mari fait des réunions avec les membres d’une association. Nous irions par exemple au "15" qui est dans le quartier. Derrière le cimetière du Montparnasse.

    Merci d'être passée, Second Souffle. Bonne semaine à toi.

    RépondreSupprimer
  23. Je me souviens de la femme du pêcheur qui venait à domicile nous vendre le produit de la pêche de la nuit...Nous habitions près d'Etretat à l'époque!
    Mais honte à moi je ne suis jamais allée voir son bateau...mais je ne faisais pas de photos non plus!

    RépondreSupprimer
  24. Excellent, le nom Keep Cool.

    J'aurais bien aimé voir l'arrivée des doris sur la plage, je croyais que c'était fini depuis longtemps, ça.

    RépondreSupprimer
  25. Boats always have such strange names. Just like horses only you don't need to look after them as much...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives