mardi 18 mars 2008

Eveux (69) : le couvent de la Tourette de Le Corbusier

Le 18.08.07 à 16H40

Nous sommes actuellement dans la semaine Sainte, que les orthodoxes appellent semaine de la Passion. Elle est, pour les chrétiens, la dernière semaine du carême. Elle a débuté avec le dimanche des Rameaux et se terminera le soir du samedi Saint qui précède le dimanche de Pâques. Quel meilleur moment pour mettre en ligne ces photos et ce message en souffrance depuis cet été ?

Notre fille Anna et son compagnon Anton habitent l'Arbresle près de Lyon, et à 2km du couvent de la Tourette, lieu d'étude et de prière.

"Le Corbusier (1887-1965), architecte, entre autres, de la Villa Savoye, de l’Unité d’Habitation n°1 de Marseille, de la Chapelle de Ronchamp, de la ville de Chandigarh en Inde, fait partie des incontournables de l’architecture du XXe siècle.
Le couvent de la Tourette, construit entre 1953 et 1961 à Eveux près de Lyon, est la dernière grande oeuvre de cet architecte en France".
Source : ARTE

Si ces photos font penser à du Mondrian, c'est que C'EST de l'authentique Mondrian, avec qui Le Corbusier avait l'habitude de collaborer, ainsi qu'avec le musicien Xenakis d'ailleurs.

Le 18.08.07 à 16H45

Our daughter Anna and her boy-friend Anton live close to Lyon, in l’Arbresle which is a small town, two kilometre apart from Eveux where the famous architect Le Corbusier (1887-1965) built the couvent (monastery) de la Tourette between 1953 and 1960.
You may say, it looks like Mondrian’s works. You may say, it seems to be Xenakis’s rythm. You would be right. The painter Mondrian and the composer Xenakis assisted Le Corbusier there.


Le 18.08.07 à 17H32

Le béton vieilli ressemble à une peau. Il pèle, il éclate. L'ossature de ferraille apparait, exposée à l'humidité et à la lente corrosion de la rouille, squelette pitoyable. Le couvent de la Tourette est actuellement en travaux. Il est très difficile de le restituer à l'identique.
Les chefs-d'oeuvre aussi sont périssables...

[Autres messages sur le couvent de La Tourette ICI : la façade sud et l'écho, le parc et le cimetière des frères, l'intérieur de la chapelle.]



Ageing concrete is like an old skin. It is peeling because of dampness and corrosion. By the way, the monastory is now undergoing renovation.
Masterpieces are perishable too.

34 commentaires:

  1. C'est aussi austère qu'un couvent! a part le rouge qui égaie un peu. Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  2. Le style du Corbusier est sans douter reconnaissable à tout point du vue ; le principe des formes géométrique simple, la mise en avant de l'aspect fonctionnel du lieu, la non dissimulation des matériaux, des éléments de construction et des éléments tecnhiques participant à la chaleur, la circulation de l'eau(tuyaux, radiateur, etc.), sans oublier la prédominance du béton, les grandes façades vitrées... On retrouve tous les éléments caractéristique au mouvement fonctionaliste des architectes du XXème Siècle, donc l'exemple le plus connu demeure le Bauhaus (si je me souviens bien.
    C'était une sacrée claque ce mouvement artistique :D Très sympa à étudier

    RépondreSupprimer
  3. I like the colors of the doors in the first photo, and the lines in the second. I have a hard time taking interesting city photos...you do such a good job with that.

    RépondreSupprimer
  4. « Dieu les fait et ensuite il les unit », est une mode de dire italien, qu'il s'emploie lorsque on veut parler de deux personnes, très différentes entre eux, mais que mises ensemble, ils donnent résultés surprenants, comme as réussi à mettre en évidence avec tes photos.
    Pour finir un petit soulagement : je pense qu'entre les mouvements artistiques, l'architecture (qu'il est plus visible, consistante et même conditionnant dans la vie de l'homme), il n'ait pas une juste reconnaissance et ses auteurs soient presque ignorés des masses...

    RépondreSupprimer
  5. J'aime assez les travaux de cette époque bien que beaucoup de constructions par le monde ont souffert de la dent du temps. Mais c'était fonctionnel. Simple mais pas trop.

    RépondreSupprimer
  6. très belles photos
    j'aime beaucoup les monasrères, et Le corbusier qui , lui était un grand spécialiste du nombre d'or. (que j'aime aussi beaucoup pour sa signification mathématique et philosophie)

    RépondreSupprimer
  7. J'adore les deux première ombres et lumières superbes

    RépondreSupprimer
  8. The building is wonderfully mysterious with its' tiny splash of colour amongst the grey peeling 'skin'

    I love your words as always.

    RépondreSupprimer
  9. On ne peut pas dire que les images inspirent beaucoup de joie.
    Une ambiance un peut triste…
    Bisous, Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Lucie,

    On pourrait rester des heures devant ces photos, tant sa composition est riche de détails, de lumière et ombre, de lignes et de reflets...

    Mon goût irait plutôt vers ces monastères anciens, fermés... loin du monde.
    J'aime aussi casser "l'usuel" et toutes ces formes géométriques me plaisent beaucoup.

    Bonne journée Lucie.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai mis quelques photos de la maison du "fada", à Marseille, en lien, sur mon blog, et j'avais beaucoup apprécié la villa de Le Corbusier, à Paris, où est sa fondation.

    RépondreSupprimer
  12. Le problème avec les œuvres de Le Corbusier et ces collègues est la nécessité d’entretien.
    La fondation de Le Corbusier dans le 16è à Paris est bien entretenue, mais quelques immeubles à coté (Mallet-Stevens...) sont à moitié « en ruines ». J’ai beaucoup d’estime pour Le Corbusier, mais une partie de ce qu’il a fait ne supporte pas, à mon avis, le temps qui passe. Je ne parle pas des modes (qui changent et se discutent), mais déjà de la résistance des matériaux (que tu as bien illustrée). Il me semble que ces grands immeubles comme le « fada » de Marseille ou la Tourette ne sont pas aujourd’hui des places qui donnent une envie folle d’y habiter. Ce que j’apprécie quand’ même est la volonté de créer et d’inventer et j’espère que les travaux d’entretien peuvent s’effectuer d’une manière satisfaisante ! Ces œuvres méritent bien de survivre et rester comme témoins d’une époque.

    RépondreSupprimer
  13. C'est très beau, tout simplement.
    Je ne suis pas experte en architecture. Mais je trouve ces photos très belles.

    Pourquoi dit-on "en souffrance" ? D'où vient cette expression en fait, le sais-tu ?

    RépondreSupprimer
  14. C'est vraiment étonnant comment Mondrian a laissé ses traces ici. J'aime bien la première photo with those cixture of light and shadow making its own changeable composition.

    RépondreSupprimer
  15. these photos are masterpieces - I love the play of light, shadow and lines

    RépondreSupprimer
  16. http://www.deviantart.com/print/2863894/

    va à cette adresse, tu devrais aprécier ;)

    Pour tous, allez visiter le site DEVIANTART ; ce sont de superbes galerie de photos, infographies et peintures traditionnelles. C'est vraiment superbe !

    RépondreSupprimer
  17. Je crois que malheureusement tout est perissable. c'est vrai que ca fait un drole d'effet ce beton qui "pele" bizarre je n'aurai jamais pensé voir une telle chose !!!
    Je te souhaite une tres bonne fin de journée
    Adré

    RépondreSupprimer
  18. Une chose que je decouvre avec cette activité du blogphoto,et que je n'avais pas remarqué avant,
    c'est que certains jours tout me semble beau a prendre, a travers mon objectif,je pourrais m'arreter de marcher tous les 3 pas...
    Par contre d'autres ,comme depuis quelques jours...Rien...
    rien ne capte mon oeil..je perds l'inspiration... c'est terrible.

    Tu n'as pas l'air de souffrir de ce probleme... d'un beton écaillé, tu fais une photo splendide!
    Ces 3 photos tu as raison ressemblent a des peintures de Mondrian,dans les couleurs, dans la geometrie,dans la composition.
    Tu dois etre drolement contente de toi,c'est super!
    Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  19. delphinium18/3/08 19:26

    Bon, je passe après tout le monde, la journée a été très chargée. Je suis allée faire passer un entretien à un monsieur fort sympathique qui avait un petit air de Louis de Funès. Rien à voir avec le sujet du jour. Je trouve la dernière photo très intriguante, d'une beauté froide qui me laisse un air pantois. La semaine sainte, je me rappelle lorsque j'étais plus jeune de ce rythme de carême, le samedi saint était particulièrement joyeux, lorsque les cloches qui ne sonnaient plus les heures depuis le jeudi saint, revenaient en grande pompe dans une volée extraordinaire. On dit que la semaine sainte est souvent triste même pour ceux qui ne sont pas croyants. Je ne sais pas si elle est triste pour moi, tout me semble en attente, je suis en attente... de ma résurrection peut-être. Je t'embrasse chère cergie.

    RépondreSupprimer
  20. Les bétons de ces années là vieillissent très mal. Un problème de silicates qui réagissent avec le fer, je crois. L'architecte n'est pas en cause, car la plupart des ouvrages d'art de l'époque (je veux dire les ponts et ce genre de choses) connaissent le même problème.
    Aucun chef-d'oeuvre n'est impérissable, il est juste important qu'il reste assez longtemps pour transmettre l'idée, et l'ancrer dans le savoir collectif. Et c'est bien aussi de sentir le temps qui passe, comme dans ces photos.

    RépondreSupprimer
  21. ....enough said. Peter has said it for me.

    RépondreSupprimer
  22. Justement c’est amusant de jouer avec le curseur et de passer de la couleur au noir et blanc pour en sentir les effets. Mondrian fascinant pour le côté pur de ses lignes qui s’applique bien ici à l’isolement et au recueillement. Du point de vue dégradation c’est dommage mais on a bien refait Beaubourg…

    RépondreSupprimer
  23. çà va être pour dire que je trouve ça moche. Voilà, c'est dit !

    RépondreSupprimer
  24. Je vois que j'ai parlé pour plusieures personnes!! (Je suis un peu perdu chez toi - tu es complètement décalée dans tes jours de postage!)

    RépondreSupprimer
  25. Well, I like the work the way you photographed it. I did not know concrete would peel like that. So I have learned something today.

    Abraham Lincoln
    Brookville, Ohio

    RépondreSupprimer
  26. Lyliane, c’est un couvent. Mais pas si austère finalement lorsque l’on le visite réellement. Ici l’on imagine qu’il a une échelle humaine.

    Jean, je devrais retourner visiter la villa Savoye (1929-1931), à Poissy pas loin de chez moi. Elle a des formes d’une étonnante modernité qui contrastent avec les sanitaires qui datent (lavabos). Merci pour le lien, je l’ai montré à P’tit Loup qui n’est pas un husky, ce qui ne l’empêche d’aimer les chats.

    Kari, thank you. For me looking at your pictures is interesting so I manage to catch my own pictures: city landscapes for instance.

    Nazzareno, c’est bon d’être différent, chacun apporte à l’autre. Sinon l’on n’entend qu’un écho…

    Hpy, ici un couvent, des cellules, des espaces de prière, cela est différent de bâtir pour des familles.

    Marguerite-Marie, 1m83 le modulor, la taille exactement de mon plus jeune fils, mon mari fait 3 cm de plus et mon aîné trois de moins ! J’ai une photo du Modulor que je ne me suis pas décidée à mettre.

    Bergson, merci. J’ai eu de la chance pour la lumière, l’exposition du bâtiment est très stricte : façades nord, sud, ouest, est.

    San Nakji, this building must be visited. Difficult to imagine how it is really a masterpiece.

    Daniel c’est vrai, un peu de décadence, mais tu verrais le cadre ! Et les circulations, les cellules, les canons à lumière. La prochaine fois, j’irai à l’office : pour les chants.

    Mathilde, je n’ai pas eu de mal pour la composition, Le Corbu m’a mâché le travail. En ce lieu il est possible de faire des retraites, de louer une cellule si l’on veut faire un travail. C’est une bonne façon de s’en imprégner.

    Titie007, des cités radieuses, il y en a une à Rezé-Nantes (44), et aussi dans l’est de la France, à Briey (54).

    Peter, merci de ton intervention remarquée et reprise. Le gros problème est dans la simplicité de la réalisation, et l’utilisation du béton, qui est un matériau d’une pièce.

    Second Souffle, comme je disais à Peter, difficile de rénover puisque toute la structure est en béton, ce n’est pas comme la tour Eiffel dont on change des pièces, ou comme un voiture ou un avion. Le bâtiment est en cours de rénovation de toute façon. En souffrance, je ne sais pas. J’aime bien cette expression ici, et dans ce contexte avant le sacrifice pascal. Pourtant ce n’est pas de la souffrance que l’on ressent là bas, mais de la paix.

    April, étonnant que Mondrian ait laissé sa trace ailleurs : ici il a directement collaboré.

    Kimy, these pictures were taken in a special place designed by Le Corbusier, the greatest architect of the last century. It is the reason why their lines are neat.

    Adré, au fond cela ne va pas durer peut-être, une fois rénové tout sera oublié ?

    Marie-Noyale, mais je n’ai aucun mérite de faire du Mondrian avec du Mondrian. Tu fais de très jolies photos, ne te tracasses pas, nous en sommes tous au même point. Ce n’est qu’un blog que nous faisons et le mieux que nous pouvons.

    Delphinium, ayant vécu en face d’une basilique, les cloches muettes c’est qchose que je connais, mis à part que les cloches quand tu habites près tu ne les entends que lorsque elles ne sonnent pas. Le Corbusier est un suisse qui vous a fait honneur et dans le domaine religieux il y a la fameuse chapelle de Ronchamp. (Je suis de moins en moins inquiète en ce qui concerne ta résurrection.)

    Maxime, bien sûr, tout est périssable et peut vivre dans la mémoire, bien sûr il faut avancer sur ce qui a été fait. Cependant Le Corbusier c’est tout de même pas rien. Ces grands programmes il est difficile de pouvoir les réaliser à notre époque de bouts de chandelle. Je reconnais que j’aime que les choses ne soient pas parfaites, neuves, propres. J’aime qu’elles aient vécu.

    Chuckeroon, merci d’être passé, et donc la réponse (brève) à Peter est pour toi aussi
    ;o)

    Therese, ce couvent est en cours de réfection, pour le moemnt il est donc innocupé.
    (Le N&B va bien à ces formes pures)

    Hpy, Peter est ton prophète

    Claude, et tu en as le droit !

    Peter, où voulais tu aller ? Ici c’est le blog de Cergie.
    ;o)

    Abraham, at least I’m happy that time you learned something from me.

    RépondreSupprimer
  27. Great color contrasts on the first photo! I like it!

    RépondreSupprimer
  28. je n'avais aucune idée de l'état de délabrement du béton à la Tourette. Quand on pense que des monuments du 12e et 13e siècle survivent encore...

    RépondreSupprimer
  29. je ne suis pas un spécialiste des architectes, alors je vais peut être dire des bêtises, mais dans un certain sens cela me fait penser a quelques travaux de Jean Nouvel.
    Ceci est une remarque d'un ignare en architecture, tout en aimant ça.

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour,

    moi non plus je ne suis pas du tout spécialiste , mais j'adore ça.

    Mais j'avais juste envie d'ajouter que ce "monument historique " est d'une extrême laideur aujourd'hui, pour ma part...

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,

    Je n'ai pas mis toutes les photos dont je dispose notamment celles de la crypte ou du couvent dans son merveilleux environnement.
    Il est d'une époque, il est fait pour être habité et investi. Lorsque l'on se déplace à l'intérieur passant des lieux de prière aux chambres, c'est qchose de difficile à rendre en un message de blog. J'ai aimé toutefois y être et je serai ravie d'y retourner même si je ne suis pas pratiquante, d'y participer à l'office du dimanche. Peut-être faut-il le considérer comme le témoin d'une époque, une œuvre d'art à préserver si possible ? L'une des merveilles du monde dont la plupart ont disparu ?

    Merci de votre passage...

    RépondreSupprimer
  32. La une fait vraiment penser à un tableau de Mondrian!
    Dans les années 80,nous avions rencontré un jeune couple(de notre génération!) avec un enfant, qui habitait une des "cités radieuses" de Le Corbusier-à Nantes.

    Point de vue à la fois enthousiaste et critique:
    ils appréciaient la conception de leur logement (idéal pour une jeune famille )ainsi que la fonctionnalité du quartier mais estimaient que l'architecte , comme beaucoup d'utopistes , avait finalement imposé ses idées sans tenir compte des attentes d'autrui -

    RépondreSupprimer
  33. Oublieuse mémoire...Pour ce qui est des connaissances, des acquisitions récentes.
    Je retiendrai , cette fois,l'associartion Le Corbusier/Mondrian /Xénakis.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives