mercredi 4 février 2009

Claude Semelet : l'eclosion *** birth

Le 03.02.09 à 13H45

Crêpes, crêpes, CRÊPES !

Ils n’avaient que ça en tête, mes amis bloggueurs. Faut dire que c’était la chandeleur !
Cergipontin y était allé aussi de son petit message là-dessus en 2008 pour mardi gras ; j’en avais profité pour vous donner la recette familiale des beignets de carnaval.

"Crêpe", c’est aussi ce petit morceau de tissu noir que l’on porte en signe de deuil. Le mercredi des Cendres est le lendemain du mardi gras ; ou plutôt le mardi gras est la veille du mercredi des Cendres, premier jour du carême qui dure 40 jours et se termine le samedi Saint, veille de Pâques.

Cette lithographie est dans notre entrée. Elle montre une éclosion, en quelque sorte une naissance. Elle sera parfaite pour illustrer le message d’aujourd’hui. J’ai eu la chance de côtoyer la plasticienne Claude Semelet, pour avoir été la première (Ah ! A tout jamais LA première !) salariée de l’atelier de trois architectes dont son mari. Nous occupions une pièce en dessous de son logement. Je l’ai vue travailler, je suis allée aux toilettes dans sa salle de bains pendant que ses enfants et les enfants du voisinage macéraient tous dans la baignoire. J’ai senti les effluves de ses petits plats, dont son fameux clafoutis à la mirabelle. Pendant longtemps, Claude et Daniel nous ont vu revenir vers eux à la saison de ces petits fruits dorés et puis la vie a passé.
J’ai fait hier un clafoutis à la banane qui utilise une pâte à crêpe en souvenir de ce temps là...



Recette du clafoutis de Claude :

Pour un œuf, une cuillère à soupe de farine, une de sucre, de la crème, du lait. Touiller. Mettre dans un plat beurré avec les mirabelles (ou cerises ou bananes ou pêches) entières. Enfourner th 6 ou 180°... Euh... environs 1/2 heure, le temps nécessaire et suffisant pour que ce soit doré...


23 commentaires:

  1. une magnifique composition, superbe miss cergie.
    Honte a moi, je ne connaissais pas Claude Semelet et je viens de la découvrir, en donnant un vite coup d'œil sur son site, j'aime bien ces sculptures (très africaines). Des crêpes, un clafoutis, heureusement que le carême commence ;o)) Bon pour fêter le carême, je vais aller prendre un croissant aux amandes avec mon café, a+

    RépondreSupprimer
  2. La reine de l'ombre
    et de la lumière
    a frappé fort
    encore une fois!

    RépondreSupprimer
  3. Je débarque péniblement mais quand même... il me vient cette réflexion. Le mercredi des cendres pour cette année 2009, c'est plutôt le 25 février. Et le mardi gras c'est donc le 24 février.
    Pour ce qui est de la Chandeleur, c'est la fête des chandelles qui se situe 40 jours après Noël et qui est donc une fête fixe du calendrier. Ce n'est pas le cas du mardi gras, du mercredi des Cendres qui sont reliés au jour de Pâques qui n'est pas une fête fixe dans le calendrier.
    Voilà ma belle, je repasserai. Mais tu m'a fait stresser parce que j'avais l'impression d'être en avance sur le temps, et pourtant mes aiguilles tournent à l'endroit, contrairement à la fameuse pendule.

    RépondreSupprimer
  4. Les années passent ! Très émouvant ton texte ! J’aime beaucoup la manière que tu as photographié la lithographie ; tu as attendu le « bon moment » ! J’ai visité le site de ton amie Claude. Encore une artiste méritante que je ne connaissais pas.
    Je suppose que tes clafoutis sont aussi bons que tes confitures ? (C’était vraiment le jour des crêpes hier - déjà ?)

    RépondreSupprimer
  5. delphinium4/2/09 09:47

    et moi je ne sais pas faire le clafouti. Mais maintenant j'ai une recette je devrais pouvoir en faire un sans le rater?
    J'aime pas prendre des râteaux.

    RépondreSupprimer
  6. Je modifie mon texte, heureusement que Delphinium a remis les pendules à l'endroit.
    Ce n'est pas trop grave, je voulais surtout parler des œufs et de Claude Semelet. C'est fait.
    En ce qui concerne la lumière : un phénomène rare fait que la maison et donc Cergy sont toujours ensoleillés au moment du déjeuner, et Patrick n'apprécie guère, et moi je photographie dans le stress...

    RépondreSupprimer
  7. Claude Semelet : quelle artiste ! J’espère rencontrer ses œuvres un jour ou l’autre.Quelle hommage à la femme dans ses sculptures…
    Naitre de la poussière et retourner à l’état de poussière : une histoire que l’on devrait se raconter tous les jours, mercredi des cendres ou pas.

    Et vive les oeufs car sans eux...

    RépondreSupprimer
  8. Cette lithographie est sublime!Et formidablement mise en valeur par ta composition .
    Je retournerai voir son site plus tard
    Un de mes rêves est de faire de la gravure , je ne sais si je le réaliserai un jour ...
    Je disais ce midi à mon fils:"Si l'on faisait des crêpes ?"

    Cela me rappelle une chanson datant de la jeunesse de ma mère, qu'elle me chantait à l' époque du mardi gras:
    "mardi gras
    T'en va pas,
    On va faire des crêpes"
    D'accord pour "effet d'optique"
    A +tard

    RépondreSupprimer
  9. J'oubliais:au premier coup d'oeil, j'ai cru voir UN crêpe sur le tableau , quelle maîtrise !

    RépondreSupprimer
  10. J'apprécie beaucoup cette oeuvre superbement photographiée, comme d'hab.
    As tu mis du rhum et de la vanille dans ton clafout à la banane ?
    A la mirabelle ce doit être aussi scuulent avec une tite goutte de prune, mirabelle de préférence.
    Je veux bien amené aussi un clafoutis dans la nacelle du bonheur. J'en profiterai pour filer ma recette à Delphirhum.

    Olivier, très mauvais pour le régime le croissant aux amandes !
    Au fait, les crêpes je les fais à la bière, c'est beaucoup plus digeste.

    RépondreSupprimer
  11. Je me demande si le soleil est pas ton ami pour te faire des clins d'oeil chaque photo

    RépondreSupprimer
  12. je suis d'accord avec delphinium j'ai cru que nous avions sauté dans le futur...

    RépondreSupprimer
  13. je passais juste parceque j'avais envie de te faire partager cette serie de photos, une belle histoire entre son fils et son pere.

    RépondreSupprimer
  14. Apprends, Cergie, que le clafoutis, pure recette limousine, ne se fait qu'aux cerises.
    Non que ma grand'mère n'en fit pas aux prunes, ou à quelque autre fruit qu'elle avait sous la main...
    Mais cela porte alors le nom tout aussi charmant, de flognarde, et c'est, ma foi, tout aussi bon...

    (clafoutis est un dérivé du patois "fixer avec des clous", les clous étant les cerises. - avec des vrais clous, j'ai pas essayé, mais ça doit moins bien tenir la pâte...)

    RépondreSupprimer
  15. odile b.4/2/09 22:48

    Tout, dans notre vie, à travers l'histoire, à travers le monde, tourne autour de l'œuf. Thème puissant et passionnant. La femme en est le centre.
    L'éclosion de Claude Semelet est parfaitement mise en valeur dans ce rais de lumière !

    Vrai que les Bretons sans les crêpes ne seraient pas des Bretons… :)
    "La veille de la chandeleur
    L'hiver se passe ou prend rigueur
    Si tu sais bien tenir la poêle
    A toi l'argent en quantité
    Mais prends garde à ton étoile
    Si tu mets la crêpe à côté"
    (vieille ritournelle bretonne)

    RépondreSupprimer
  16. Cette recette est enregistrée, merci ! :)

    (tu es citée pour un tag chez moi...)

    RépondreSupprimer
  17. Je me souviens la 1ere fois que j'ai visité ton blog il y avait une recette de gateau aux pommes avec une photo si belle et si tentante je m'etais mise aux fourneaux ...
    le gateau avait ete une reussite et je me souviens t'avoir envoyée la photo de mon oeuvre!!!
    En conclusion : j'ai note la recette du clafoutis!!!

    RépondreSupprimer
  18. Une petite concurrence avec Claude pour la cuisine ? !!!!
    Ah les bons Clafoutis de ma grand mère, Clafoutis aux merises, plus de noyaux que de fruits, quel gout ! ! !
    Bonne journée ^_^

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour, Cergie...
    Ah! oui...Tu étais aux premières loges...
    C'est pour ça que l'éclosion est si belle.
    Merci beaucoup.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  20. Et encore la lumière et l'ombre. the light is just there where the focus of attention should be.

    RépondreSupprimer
  21. Je t'imagine virevoltante avec ton appareil photo dans la salle à manger, alors que le repas est servi ou presque...
    :-)
    Suis allée voir les oeuvres de Claude Semelet, un petit stage ce serait sympa ! Ta lithographie est belle et riche de multiples interprétations. Tu l'as joliment mise en lumière !!!

    Tes souvenirs sont pleins d'effluves de clafoutis et autres douceurs. Je retiens la recette, j'aime les recettes simples, cela se fait presque les yeux fermés.
    Suis allée voir aussi ta recette de beignets. Je n'ai pas de friteuse mais une poêle fera l'affaire.
    Bon clafoutis, bons beignets !!!
    Va falloir en sacrifier des oeufs...

    RépondreSupprimer
  22. magnifique recette j'ai hate de l'essayer chez moi tres belle peinture ossi assez significative je m'absente 1 peu de ton blog et je decouvre que tu n'as pas perdu ton temps chere cergie :)

    RépondreSupprimer
  23. i am liking the sun and shadow.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives