vendredi 18 février 2011

Le train à vapeur des Cévennes : le chauffeur - the fireman

train_des_CévennesLe 14 juillet 2010 à 17H20

Le chauffeur seconde le mécanicien. Sa responsabilité est de veiller à ce que la chaudière de la locomotive soit toujours approvisionnée en charbon, à surveiller la production de vapeur et à mettre le nez au vent...

La halte se fait maintenant près de l’entrée de la bambouseraie de Prafrance. Le train paré des drapeaux du 14 juillet a sifflé sans s’arrêter devant la gare de Générargues, il nous a dépassés et il a filé...

Cette série de messages est terminée. Nous pourrons (enfin) quitter le Gard...

20 commentaires:

  1. Un remake du "Le train sifflera trois fois" !
    Les drapeaux oui! Chez nous ils ne sortent que pour les commémorations ... contrairement aux US ou il sont partout; autre pays autres meurs!
    Bon Weekend A +

    RépondreSupprimer
  2. Il est tout joyeux et gai (au sens premier de ce dernier) !

    RépondreSupprimer
  3. L'un des drapeaux a déjà pris la couleur suie.

    RépondreSupprimer
  4. Daniel, et les "privés" guère. Je me souviens que mon père avait sorti ceux de la famille pour un 14 juillet où nous étions en France : des reliques. C'étaient les seuls.

    Cieldequimper, gai comme un pinson

    Hpy, pas que le drapeau. Les voyageurs aussi et moi et ma robe claire après avoir été dans la balladeuse et sous les tunnels...

    RépondreSupprimer
  5. Pour prendre la photo, tu courrais devant ? Je sais qu'il ne va pas très vite, mais quand même !

    RépondreSupprimer
  6. Je découvre au hasard des ricochets de blog en blog....
    Ravie de retrouver le petit train de Saint Jean du Gard où mes parents avaient une maison originaires de cette belle commune!!!
    Vendue pour raison de retraite et de moyens minimes pour la garder. Nous n'y allons plus, ces paysages ont bercés nos étés durant de longues années, les enfants en ont des pensées tendres et joyeuses.
    Merci pour le rappel de ces doux souvenirs.

    RépondreSupprimer
  7. Ah mais que j'aime cette photo, on dirait la photo d'un train miniature, tu devais presque être couchée sur les rails pour prendre le petit train des Cévennes en photo.
    Bon, je ne sais si le chauffeur est aussi beau que le mécanicien... :-) Mais ce que je sais, c'est que j'aime beaucoup ce post. Cela me rappelle mon enfance et les vacances avec mes parents, mes frères et mes grands-parents maternels. Nous avions pris le petit train des Cévennes pour faire une petite excursion, je me rappelle de cette belle journée ensoleillée et chaude, du bruit de la locomotive, de la chaleur et de ce soleil du sud qui ne ressemble en rien à celui que nous avons dans nos montagnes.

    Quant aux petits drapeaux... c'est vrai qu'aux USA, il y en a partout, en France, ils sont sur les monuments commémoratifs et sur les mairies. En Suisse, ils sont partout. Et je suis toujours émue de voir un drapeau suisse devant une cabane de montagne, flottant au vent, fier. Pas de sentiment nationaliste, juste le sentiment de faire partie d'une patrie. Important non?
    Merci cergie pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Cergie.
    Justement...Il va à toute vapeur et il n'a pas vu le virage...
    Tu as pris le train au bon moment.
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. Pour le drapeau, suprêmement privilège (Carte du combattant) quand je passerais de vie à trépas j'aurais droit à un drapeau sur mon cercueil , tu ne peux pas imaginer la belle jambe que cela me fera...lol

    RépondreSupprimer
  10. une photo qui respire la joie de vivre et restitue le cadre rural(Oh!les herbes folles !), le côté bon enfant de ce petit train touristique!

    RépondreSupprimer
  11. tu devais être heureuse comme une petite fille dans ce train

    RépondreSupprimer
  12. Super ce voyage en petit train!
    Mais quand tu as mis le nez à l'extérieur du wagon, ne t'es-tu pas sentie comme Jean Gabin dans "la bête humaine"? L'idéal est de porter des lunettes de soleil car, quand tu les retires, tu as l'impression d'être une autre.
    En tout cas, la fois où il t'est passé sous le nez, à la gare, et tu n'as pas du avoir l'impression d'être happée comme avec le tgv...
    En attendant de nouvelles aventures, bon week-end,Cergie!

    RépondreSupprimer
  13. Quel cadrage, Cergie ! :-) Au bon endroit, au bon moment ! Le train se penche pour prendre le virage, c'est extra ! Mais comment t'as fait ? Tu as sauté du train et puis après la photo, hop, tu remontes ! Une vraie photographe baroudeuse :-)
    Près de chez nous, nous avons le Train touristique de la Doller, tu peux même le trouver sur faceboock.Tu me donnes envie d'y refaire un tour !

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Lucie! Tu quittes le Gard, mais le Gard est magnifique...

    Bon, art moderne, ça te plaît?!… Il y en a chez Blogtrotter Two… Amuse-toi et aie un week-end!! Avec du soleil… j’espère!

    RépondreSupprimer
  15. Une coupe particulièrement réussie pour cette belle composition. L'atmosphère est très fascinant....

    RépondreSupprimer
  16. Un vrai souvenir heureux et douloureux à la fois, de récupérer dans le fond des yeux, les escarbilles de notre enfance qui nous faisaient pleurer... aie... maman... çà fait mal

    RépondreSupprimer
  17. "Le Dernier Train de Gun Hill"
    Nostalgie de l'immense train électrique de mon oncle, il avait toute une salle rien que pour son train et des locomotives de collection. On avait le droit de regarder, mais pas de toucher.

    RépondreSupprimer
  18. There's something adventurous about trains.

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel