vendredi 10 juillet 2009

Le Treport (76) : Cliffhanger

Le 13.07.08 à 21H15

Cliffhanger, "fin ouverte" en français, littéralement "pendu à la falaise" et "moment d'angoisse" dans une fiction... J’ai découvert ce mot en écoutant, sur France Inter, l’émission "Micro fiction" du mardi 7 juillet 2009 : "L'écriture des séries télévisées". J’ai réalisé aussi, parce que cela y a été dit, que les séries policières mettent en scène dans des décors prosaïques (tel un commissariat) des situations humaines touchantes et variées, des personnes issues de toutes les couches de la société.

"Cergipontin", le nom de ce blog, fait référence à "Cergy-Pontoise" dont les habitants sont les "Cergy-pontains". Peu à peu, il s'est écarté de Cergy, tout simplement parce que ma vie est là où vont mes pas. Faire un blog sur là où je vais et non aller là pour faire un blog.
En ville nouvelle on y vit bien, on y élève ses enfants, on y a des souvenirs et des projets, aussi de temps en temps il est bon d'en parler et de la montrer...

[Ces photos du Tréport traînent dans mes cartons depuis bientôt une année. Celle du dessus offrirait un cadre parfait pour un film fantastique, il me semble...]

Le 13.07.08 à 21H25

Si vous n'avez pas d'ailes, le funiculaire vous mènera sur la falaise...

If you haven't got any wings, the funicular will take you on top of the cliff...



22 commentaires:

  1. La première pourrait être extraite de "Suspicion" d'Alfred Hitchcock. Quelle atmosphère!
    J'ose espérer que tu as encore beaucoup de photos qui traînent...

    RépondreSupprimer
  2. tu fais des repérages pour faire un film...la deuxieme fait penser a ce film (trou total) ou les tueurs se croisent dans les funiculaires (bon apres ils tirent tous en meme temps, les funiculaires sont totalement destroy, mais personnes n'est touchés (je me demande meme, si ils ne restent pas bien coiffés) , ah la belle magie du cinema).

    Superbe premiere photo, avec un recadrage (ouaih pas fan du bas de la photo , non ne me frappe pas) ferait une superbe affiche de film d'angoisse

    RépondreSupprimer
  3. Voilà un post qui me ravit ce matin ! Je suis d'accord avec Thérèse pour la première photo.
    Cela me fait penser aussi au film avec Stalone "Cliffhanger". Ce n'est pas un grand film mais c'est un bon spectacle angoissant un chouïa.
    Je suis partant pour le funiculaire.

    RépondreSupprimer
  4. Voici des images qui me ravissent !!!!
    Il y a bien longtemps que je ne suis pas passé au Treport, de plus ces vues me sont complètement inconnues.
    Bisous bonne journée. A +

    RépondreSupprimer
  5. c'est un vrai don de la phto que tu as la chere amie
    continues a regaler nos yeux

    RépondreSupprimer
  6. Cliffhanger - oui, en effet c'est un mot super. Par contre, j'aimerais pas habiter dans cette maison et être toujours pendu à cette falaise - le suspens en permenance, surtout si vous avez des enfants!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai toujours de la peine à monter dans les funiculaires et les téléphériques, les gens n'apprécient pas toujours ma compagnie.

    RépondreSupprimer
  8. Belle ambiance (je parle de la première photo) mais les habitants de cette maison ne doivent pas être rassurés, vu l'érosion de la falaise. Un peu plus au sud, au niveau de Criel sur Mer, c'est encore pire!
    Quant au funiculaire, je suggère au porc de Tre de prendre les marches! Il y en a aussi.

    RépondreSupprimer
  9. Wonderful photos and a strange funiculaire. Great that half moon over the cliff and the house, almost hanging there ...

    RépondreSupprimer
  10. Toujours dan l'ambiance cinéma!

    Comme hpy le suggère, je prend les marches; c'est plus "sport"!

    (Hier soir je suis encore monté rue Menilmontant - pour un concert.)

    RépondreSupprimer
  11. Fantastique, effectivement, avec cette lumière dramatique, ce ciel d'orage, lourd de menaces, ces OISEAUX (de mauvais augure)cette demi-lune, cette maison au bord du précipice...(celle de la"mort aux trousses"?Celle de "Psychose" ?)
    Jolie, ta pensée sur le funiculaire !
    (Quelques réponses sur mon blog.)

    RépondreSupprimer
  12. Ton texte qui accompagne ces jolies photos me fait me poser une question:
    A partir de quand, décide t-on qu'une ville n'est plus aussi nouvelle que ça? L'appelle t-on encore ville-nouvelle dans ce cas? Sera-ce encore le cas pour Cergy Pontoise dans 100 ans?

    RépondreSupprimer
  13. je choisis les deux émotions : monter avec la funiculaire et admirer le paysage en descendant à pied.

    RépondreSupprimer
  14. "Cliffhanger" me rappelle une histoire racontée par Jean Sulivan :"Un homme poursuivi par un tigre trébuche au dessus d'une falaise, arrive à se raccrocher in extrémis à un arbrisseau ! Il regarde vers le bas, il voit le précipice. Il regarde vers le haut il voit le tigre qui l'attend et puis juste devant un point rouge attire son regard. C'est une fraise des bois qui a trouvé un peu de terre et pousse dans un creux. Notre homme avance délicatement ses lèvres et déguste la succulente et parfumée petite fraise."
    J'ai mis très longtemps à saisir la morale de l'histoire. J'attendais la suite du feuilleton :o)

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour, Cergie.
    Il va falloir que je revoie mon scénario...
    Parce que, là, ce ne sont plus des chortes de fonctionnaires hirsutes et épuisés mais des sanvages affamés qui von sortir de toute part...
    Et le monde va s'éffondrer...
    Merci pour tout.
    Y compris pur le coussin de belle-mère...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  16. c'est très beu moi j'y verrais "les fugitifs" ...au bord de la falaise et les policiers dans le funiculaires..
    continue à faire les fonds de tiroirs.

    RépondreSupprimer
  17. Ah! Je n'avais pas pensé à l'évier...
    Mai,s si j'y pense, il est plein de sang, avec tous ces fuyards qui vont s'opposer. Et la population ne sera pas impavide...
    Au travail, MAM.
    Bonne soirée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  18. Hello. I always have to come and check on my good friend with the wonderful eye for beauty. I hope that you are doing well. Photos are lovely. Take care.

    RépondreSupprimer
  19. L'été est une période propice pour vider ses cartons. Les tiens contiennent des petits bijoux. Ce n'est plus Hitchcock, c'est Agatha Christie dans "La maison du péril".

    RépondreSupprimer
  20. yahooooooooooooooooo! d'accord pour le film fantastique, la première est une photo qui paraît tant irréaliste !
    De jolis coins pas si loin de chez nous surtout quand ils sont vus avec ton œil !

    RépondreSupprimer
  21. Ambiance un peu magique d'un lieu qui pourtant je connais bien, merci pour ton regard et ton partage !

    RépondreSupprimer
  22. Alors, tu pourrais suivre Roger Corman et faire les films de M. Allan Poe... ;)

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel